BibNum

Textes fondateurs de la science

Revue numérique d'histoire des sciences : textes fondateurs analysés par des scientifiques d'aujourd'hui

An electronic journal on the history of science presenting founding texts commented by current scientists

Accéder au site
BibNum

BibNum. Textes fondateurs de la science vise à mettre en valeur des textes scientifiques importants, en les faisant commenter par des scientifiques actuels qui s'attachent à montrer leur actualité dans la science et la pensée d'aujourd'hui. Le projet, initié avec le Centre de ressources et d'information sur les multimedia dans l'enseignement supérieur (Cerimes, ministère de l'Éducation nationale / ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche), se poursuit avec la FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme – Paris). Il bénéficie du soutien de la SABIX (Société des amis de la bibliothèque et de l’histoire de l’École polytechnique) et de la FX (Fondation de l’École polytechnique).

The electronic publication Bibnum. Textes fondateurs de la science presents a choice of founding scientific texts (articles, chapter of books), commented by current scientists who seek to demonstrate their relevance vis-à-vis today's scientific, economic and philosophical issues. The project has started with the Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur (Information centre on multimedia for higher education), France and the journal is now published by FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme – Paris). The project is supported by SABIX (Société des amis de la bibliothèque et de l’histoire de l’École polytechnique) and by FX (Fondation de l’École polytechnique).

.

En savoir plus

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Contact

contact@bibnum.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Michel Wieviorka

Responsable de l'édition électronique

Alexandre Moatti

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2008-2019

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Mise à jour permanente

Année de création

2008

Date de mise en ligne

03 mai 2017

ISSN format électronique

2554-4470

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

16 semaines

Coordonnées

Courriel

contact@bibnum.fr

Adresse postale

BibNum
FMSH
190, avenue de France
CS n°71345
75648 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

Essai de Minéralogie du Département du Gard

Cet ouvrage recense les espèces minérales connues du Gard. Des plus communes aux plus rares, P. de Brun dresse un inventaire aussi exhaustif que possible des minéraux et de leurs localisations dans le département.

« La nature des choses » selon Eddington, ou la physique dérivée de la géométrie

La lecture de l’équation d’Einstein de la relativité générale Gµv = (8πG/c4)Tµv se fait généralement de droite à gauche (lecture « machienne ») : la matière déforme l’espace-temps, i.e. la métrique (le « contenant », représenté par le tenseur de courbure G) est déterminée par la distribution de matière (le « contenu », représenté par le tenseur énergie-impulsion T).
Eddington en fait une lecture inverse : la physique est littéralement dérivée de la géométrie. Ce n’est pas la matière qui créée ...

Auguste Comte et l’institution scientifique : modalités et ressorts de son opposition et de ses critiques

Les idées d’Auguste Comte (1797-1857) ont été largement diffusées et étudiées. Il a créé une doctrine philosophique, la philosophie positive, et est l’un des fondateurs de la sociologie. Il a inspiré sous la IIIe République un courant politique encore vivace de nos jours ; et la philosophie positive éclairée de ses disciples, d’Émile Littré à Jules Ferry, a ouvert la voie d’une démocratisation de l’accès à l’éducation et au savoir à partir des années 1880. Si l’on pousse plus loin, on peut mê...

L’invention du moteur synchrone par Nikola Tesla

L’immense apport de Tesla à la science et à la technique ne pouvait sans doute être mieux illustré, à l’occasion du 70e anniversaire de sa mort, que par la présentation d’un de ses nombreux brevets – ici celui du moteur synchrone. Déposé en 1887, il s’inscrit dans une longue série de contributions majeures de Tesla au développement de l’électricité à usage industriel et domestique. C’est, d’abord, son invention de la distribution du courant alternatif. Le courant continu (prôné par son rival ...

Poiseuille et l’écoulement des liquides dans les capillaires

Jean-Louis Marie Poiseuille (1797, Paris-1869, Paris), médecin physiologiste français, entre en 1815 à l'École polytechnique, qui ferme provisoirement en avril 1816 pour des raisons politiques liées à la Restauration. Ne reprenant pas ses études à Polytechnique, il décide de se consacrer à l'étude de la microcirculation sanguine. En 1840, il présente à l'Académie des sciences un mémoire intitulé « Recherches expérimentales sur le mouvement des liquides, dans les tubes de très petits diamètres...

Le désastre écologique selon… Saint François d’Assise

Ce texte de 1967 du médiéviste américain, volontiers provocateur, rend la civilisation chrétienne responsable du désastre écologique actuel (déjà perceptible… il y a 50 ans). Il nous paraît important de le présenter ici, sous la plume elle aussi acérée du biologiste B. Swynghedauw.

L’École polytechnique et ses historiens

La première histoire de l’École polytechnique, faite par son bibliothécaire un peu plus de 30 ans après sa création par la Révolution. Et l’analyse acérée par J. Dhombres (« L’École polytechnique et ses historiens ») des différentes histoires de Polytechnique et des élites françaises, de Fourcy jusqu’au début des années 1980.

La logique de la science : comment se fixe la croyance

Peirce est le père du pragmatisme ; il est également connu comme le fondateur de la sémiotique, ou théorie des signes. "Comment se fixe la croyance" appartient à la première philosophie de Peirce. C’est le premier d’une série de six articles, "Illustration of Logic of Science", série où l’on trouve la première présentation du pragmatisme. Traduit presqu’immédiatement en français, l’article compte à juste titre parmi les plus célèbres de Peirce.