BibNum

Textes fondateurs de la science

Revue numérique d'histoire des sciences : textes fondateurs analysés par des scientifiques d'aujourd'hui

An electronic journal on the history of science presenting founding texts commented by current scientists

Go to website
BibNum

BibNum. Textes fondateurs de la science vise à mettre en valeur des textes scientifiques importants, en les faisant commenter par des scientifiques actuels qui s'attachent à montrer leur actualité dans la science et la pensée d'aujourd'hui. Le projet, initié avec le Centre de ressources et d'information sur les multimedia dans l'enseignement supérieur (Cerimes, ministère de l'Éducation nationale / ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche), se poursuit avec la FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme – Paris). Il bénéficie du soutien de la SABIX (Société des amis de la bibliothèque et de l’histoire de l’École polytechnique) et de la FX (Fondation de l’École polytechnique).

The electronic publication Bibnum. Textes fondateurs de la science presents a choice of founding scientific texts (articles, chapter of books), commented by current scientists who seek to demonstrate their relevance vis-à-vis today's scientific, economic and philosophical issues. The project has started with the Centre de ressources et d'information sur les multimédias pour l'enseignement supérieur (Information centre on multimedia for higher education), France and the journal is now published by FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme – Paris). The project is supported by SABIX (Société des amis de la bibliothèque et de l’histoire de l’École polytechnique) and by FX (Fondation de l’École polytechnique).

.

For more information

Access policy

Open access

Journal RSS feed

Subscribe

Contact

contact@bibnum.fr

Information

Director of publication

Michel Wieviorka

Editor of electronic edition

Alexandre Moatti

Medium

Electronic

Collection

2008-2018

Publishing policy

Publication in open access

Frequency

Publication à flux continu

Date created

2008

Online since

03 mai 2017

ISSN electronic edition

2554-4470

Languages of publication

Français, English

Publication costs

Publication fees

no

Submission fees

no

Review policy

Review process

editorial review

Average time between submission and publication

16 weeks

Contact

E-mail

contact@bibnum.fr

Address

BibNum
FMSH
190, avenue de France
CS n°71345
75648 Paris
France

Place of publication

Paris

Latest updates

Latest articles

Le couple Curie et les prix Nobel

La proposition française au prix Nobel de physique 1903 (finalement effectivement obtenu par H. Becquerel, ainsi que P. et M. Curie). Elle n’a été rendue publique qu’en 2003. Elle ne mentionne Marie Curie que par intermittences. Les pérégrinations de cette nomination de la première femme prix Nobel. Les pérégrinations de sa nomination pour son second prix Nobel (chimie, 1911), et ses échanges avec certains scientifiques à propos de « l’affaire Langevin ».

L’École polytechnique et ses historiens

La première histoire de l’École polytechnique, faite par son bibliothécaire un peu plus de 30 ans après sa création par la Révolution. Et l’analyse acérée par J. Dhombres (« L’École polytechnique et ses historiens ») des différentes histoires de Polytechnique et des élites françaises, de Fourcy jusqu’au début des années 1980.

Le désastre écologique selon… Saint François d’Assise

Ce texte de 1967 du médiéviste américain, volontiers provocateur, rend la civilisation chrétienne responsable du désastre écologique actuel (déjà perceptible… il y a 50 ans). Il nous paraît important de le présenter ici, sous la plume elle aussi acérée du biologiste B. Swynghedauw.

La logique de la science : comment se fixe la croyance

Peirce est le père du pragmatisme ; il est également connu comme le fondateur de la sémiotique, ou théorie des signes. "Comment se fixe la croyance" appartient à la première philosophie de Peirce. C’est le premier d’une série de six articles, "Illustration of Logic of Science", série où l’on trouve la première présentation du pragmatisme. Traduit presqu’immédiatement en français, l’article compte à juste titre parmi les plus célèbres de Peirce.

Cantor et les infinis

En 1874, Georg Cantor publie un article où il démontre qu’il n’existe pas plus de nombres algébriques que de nombres entiers mais que, par contre, il existe strictement plus de nombres réels. Cet article est révolutionnaire car, pour la première fois, l’infini est considéré non plus comme une limite inatteignable mais comme un possible objet d’investigation. Sa descendance est extraordinaire : non seulement il marque la naissance de la théorie des ensembles – en fait une théorie de l’infini –...

Poiseuille et l’écoulement des liquides dans les capillaires

Jean-Louis Marie Poiseuille (1797, Paris-1869, Paris), médecin physiologiste français, entre en 1815 à l'École polytechnique, qui ferme provisoirement en avril 1816 pour des raisons politiques liées à la Restauration. Ne reprenant pas ses études à Polytechnique, il décide de se consacrer à l'étude de la microcirculation sanguine. En 1840, il présente à l'Académie des sciences un mémoire intitulé « Recherches expérimentales sur le mouvement des liquides, dans les tubes de très petits diamètres...

Les fables d’Ishango, ou l’irrésistible tentation de la mathématique-fiction

Les documents préhistoriques, muets par définition, dégagent un délicieux parfum de mystère. Ils attirent, on les devine chargés de sens, on cherche naturellement à les faire parler, mais il est difficile de décider s’ils ont quelque chose à dire, et, si oui, de les faire parler vrai. Toutes sortes de fictions anachroniques sont en embuscade et l’on peut très facilement se laisser prendre, surtout lorsque celles-ci se camouflent … en vérités mathématiques ! L’os d’Ishango (20 000 ans avant no...

La méthode de Charles Hermite en théorie des nombres transcendants

Les méthodes de transcendance ont toutes leur fondement dans ces travaux de Charles Hermite en 1873. On connaissait alors depuis une trentaine d’années des exemples de nombres transcendants, grâce aux travaux de Joseph Liouville (1844), mais ceux qu’il avait exhibés étaient artificiels, construits ad’hoc. La démonstration par Georg Cantor de l’existence de beaucoup de nombres transcendants était nettement moins explicite. Hermite est le premier à démontrer la transcendance d’une constante fon...

« La nature des choses » selon Eddington, ou la physique dérivée de la géométrie

La lecture de l’équation d’Einstein de la relativité générale Gµv = (8πG/c4)Tµv se fait généralement de droite à gauche (lecture « machienne ») : la matière déforme l’espace-temps, i.e. la métrique (le « contenant », représenté par le tenseur de courbure G) est déterminée par la distribution de matière (le « contenu », représenté par le tenseur énergie-impulsion T).
Eddington en fait une lecture inverse : la physique est littéralement dérivée de la géométrie. Ce n’est pas la matière qui créée ...