Études rurales

Revue consacrée à l'étude des différents aspects de la ruralité dans le monde

A journal devoted to the study of the various aspects of rural life in the world

Accéder au site
Études rurales
De la Chine à l’Amérique en passant par la Palestine, l’Afrique ou les pays européens, Études rurales explore les nombreux aspects de la « ruralité » à travers les territoires, les activités, les genres de vie, les organisations politiques, les représentations, les croyances, les héritages et les perspectives. Grâce à la contribution d’auteurs venus d’horizons divers, la revue parle du monde en s’appuyant, pour toutes les disciplines (humaines, sociales et naturalistes), tant sur l’enquête scientifique que sur la réflexion, historique, philosophique ou anthropologique.

 

Dans notre écoumène, perturbé au point de nous paraître neuf, l’urbain et le rural s’interpénètrent, les populations découvrent la complexité des liens qu’elles ont créés avec les milieux, et la Terre redevient l’affaire de chacun. Pour répondre à la nécessité de comprendre tous ces liens, les regards croisés construisent, de numéro en numéro, cette nouvelle modernité des choses de la planète. Sans succomber à un retour nostalgique aux campagnes de jadis, la revue contribue à l’invention collective d’une nouvelle représentation de la ruralité.

From China to America, via Palestine, Africa and Europe, Études rurales explores the main aspects of the rural world through studies on territories, activities, lifestyles, political organisations, representations, beliefs, heritages and perspectives. With contributions from writers of all disciplines, the journal examines the world though academic enquiry as well as history, philosophy and anthropology. The journal is part of a collective effort to find new representations of rural life.

Éditeur

Éditions de l’EHESS

L'activité éditoriale de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales s'inscrit dans la tradition et la vocation de l'institution, depuis la création de la VIe section de l'École Pratique des Hautes Études en 1947. Les Éditions de l’EHESS ont pour mission de faire connaître et diffuser, auprès de la communauté scientifique et d'un public curieux des sciences sociales, des recherches exigeantes et novatrices. En accord avec la tradition expérimentale de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, elles participent à l'exploration de nouveaux champs de savoirs et travaillent au projet intellectuel des sciences sociales, dans la pluralité des manières de faire, des terrains et des périodes qui organisent ces disciplines.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label ERIH

Politique d'accès

Barrière mobile avec accès commercial via Cairn

RSS

S'abonner

Contact

etudes.rurales@ehess.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Christophe Prochasson

Rédacteur(s) en chef

Bruno Villalba

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2000-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 2 ans

Périodicité

Semestrielle

Année de création

1961

Date de mise en ligne

01 juillet 2003

ISSN format électronique

1777-537X

ISSN format papier

0014-2182

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

etudes.rurales@ehess.fr

Adresse postale

Études rurales
à l’attention de Claire Perenchio
Laboratoire d’anthropologie sociale
52 rue du Cardinal-Lemoine
75005 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

202 | 2018 – Les semences

Couverture 202
ISBN 978-2-7132-2748-6
224 p.

Ce numéro thématique, consacré aux semences interpelle quant au défi environnemental de la biodiversité cultivée et de ses implications politiques. Les enjeux de reconnaissance au sujet des conceptions de la semence, des pratiques de sélection, des modes de production, des régimes de propriété (entre propriété privée, publique et bien commun) ou encore des modalités de commercialisation sont de taille. Ils sont d’ordre symbolique et cognitif et ont des répercussions sur l’ensemble du système semencier : il en va de l’identité des acteurs engagés dans l’expérimentation semencière et de la définition de ce qu’est une « bonne » semence. Ce dossier met à l’honneur les travaux de chercheurs qui offrent un regard sur les brèches existantes dans les systèmes semenciers conventionnels et susceptibles de mettre en question le régime fixiste en place. Depuis des entrées disciplinaires distinctes (sciences humaines – sociologie, anthropologie, histoire et droit – et sciences agronomiques) et à partir de recherches empiriques, les auteurs analysent les modes de gestion face au verrouillage du système semencier, tant au niveau de la mise en circulation que des propriétés intellectuelles. Au travers d’usages sémantiques distincts, ce dossier atteste de la multi-dimensionnalité de l’objet « semence » et présente des réflexions sur la coexistence d’une pluralité de pratiques.