Moussons

Recherches en sciences humaines sur l’Asie du Sud-Est

Revue comparative et interdisciplinaire consacrée à l’ensemble du Sud-Est asiatique

Comparative and interdisciplinary journal covering the entire Southeast Asian region

Accéder au site
Moussons

Créée en 1999, Moussons porte son regard sur le Sud-Est asiatique (insulaire et continental) et ses marges indiennes et chinoises. Revue comparative et interdisciplinaire, elle accueille l'ensemble des sciences humaines et sociales, plus particulièrement l’anthropologie, la sociologie et l’histoire contemporaine. Revue biannuelle, Moussons publie, en français et en anglais, des articles, des notes de recherche et des comptes rendus d’ouvrages. La revue dispose d'un comité de lecture international.

Created in 1999, Moussons cover the entire Southeast Asian region as well as surrounding areas. A comparative and interdisciplinary review, it focuses on all the social sciences (particularly anthropology, sociology and contemporary history). Moussons publishes twice a year articles, reviews on recent books, review articles and note on subjects of specific interest, in either English or French. The journal has an international editorial board.

Éditeur

Presses Universitaires de Provence

Les Presses Universitaires de Provence éditent et diffusent des ouvrages issus des travaux de recherche menés à l'Université de Provence.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

irasia-moussons@univ-amu.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Yvon Berland

Rédacteur(s) en chef

Philippe Le Failler, Bernard Formoso

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2000-2020

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle

Année de création

1999

Date de mise en ligne

15 octobre 2012

ISSN format électronique

2262-8363

ISSN format papier

1620-3224

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

48 semaines

Coordonnées

Courriel

irasia-moussons@univ-amu.fr

Adresse postale

Moussons
Moussons
IrAsia
Maison Asie Pacifique
Aix-Marseille Université
3 place Victor Hugo
13 003 Marseille
France
13003 Marseille
France

Ville de production

Marseille

Actualités

Nouveau numéro

35 | 2020 – Recherche en sciences humaines sur l'Asie du Sud-Est

Couverture Moussons 35
ISBN 979-10-320-0273-5
266 pages

Huit contributions abordant des thématiques très variées composent ce numéro « varia » de Moussons. Deux articles sur l’articulation entre les sphères politique et religieuse au Viêt Nam ouvrent ce recueil. Le premier traite des revendications portées par les tenants d’un certain nationalisme culturel pour ériger le culte de la Déesse-mère en « religion » ; le second explore l’imbrication des cultes aux ancêtres et aux héros nationaux à travers l’ethnographie d’un village de la province de Nam Dinh. Nous restons au Viêt Nam dans la troisième contribution qui apporte des éclairages inédits sur le dispositif judiciaire mis en œuvre au tournant du xxe siècle par les Français au poste frontière de Lao Cai pour châtier les contrebandiers d’opium. De l’histoire du droit on passe à celle de l'anthropologie dans un article qui se penche sur l'histoire de l'anthropologie coloniale et des politiques japonaises à Taiwan du temps de l'empire japonais (1895-1945).  Enfin l'histoire des nationalismes est abordée dans un article consacré à la traduction par Ma Tsiun-wou du fameux poème Mi ultimo pensamiento du Philippin José Rizal, et à la manière dont elle exprime l’imaginaire nationaliste chinois du début du xxe  siècle. Deux autres contributions portent sur les changements que la migration internationale entraîne dans l’expression des masculinités sud-est asiatiques. Le premier aborde la sexualité des Vietnamiens travaillant sur des chantiers de construction au Laos et examine leur degré d’exposition au VIH, le second traitant pour sa part de la renégociation des rapports de genre qu’induit pour les hommes indonésiens la migration professionnelle de leurs épouses à Hong Kong. Enfin, une dernière contribution analyse les usages asymétriques de l’espace frontalier par les riverains du Mékong.