Études de lettres

La revue Études de lettres publie des numéros thématiques faisant alterner linguistique, littératures, philosophie, histoire de l’art... et accorde une place de choix à l’interdisciplinarité.

Go to website
Études de lettres

Fondée en 1926, la revue Études de lettres a pour but de faire connaître les activités de recherche menées à la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne. Quatre numéros paraissent par année, généralement répartis en trois volumes (deux simples et un double). Tous les volumes sont thématiques et regroupent des contributions de chercheurs rattachés à l’Université de Lausanne et à d’autres universités suisses ou étrangères. Ils abordent des sujets intéressant l'ensemble des sciences humaines, faisant alterner les domaines de référence (linguistique, littératures, philosophie, histoire de l'art, sciences de l’antiquité...) et accordent une place de choix à l'interdisciplinarité.

For more information

Access policy

Embargo period

Journal RSS feed

Subscribe

Contact

redaction.edl@unil.ch

Information

Journal description on other websites

Via Sudoc

Editor of electronic edition

Florence Bertholet

Medium

Print and electronic

Collection

2009-2016

Publishing policy

Publication in open access after a three-year embargo period

Frequency

4 numéros par an

Date created

1926

Online since

26 June 2013

ISSN electronic edition

2296-5084

ISSN print edition

0014-2026

Language of publication

Français

Publication costs

Publication fees

no

Submission fees

no

Review policy

Review process

peer review

Average time between submission and publication

20 weeks

Contact

E-mail

redaction.edl@unil.ch

Address

Études de lettres
Université de Lausanne
Bâtiment Anthropole
1015 Lausanne
Suisse

Place of publication

Lausanne

Latest updates

Latest issue

3-4 | 2018 – Aymon de Montfalcon

Couverture EDL 2018/3-4
ISBN 978-2-940331-69-7
336 pages, 16 planches - 30CHF

Le présent volume, pluridisciplinaire, permet de cernerla figure de l’un des plus intéressants prélats ayant occupé le siège épiscopal lausannois, entre Moyen Âge et Renaissance: Aymon de Montfalcon. Par sa carrière de diplomate, ses fonctions de prince d’Empire et ses préoccupations pastorales, mais aussi en raison de ses intérêts littéraires et artistiques, le prince-évêque se profile comme un représentant privilégié de son temps. Sa carrière curiale au service de la Maison de Savoie le met en contact avec les grands centres ; en littérature, il s’approprie des textes issus des cours de France (Alain Chartier) et de Bourgogne (George Chastelain), qu’il fait transcrire sur les murs du château Saint-Maire. Secondé par son chapelain, le rhétoriqueur Antitus, profitant aussi de ses liens familiaux, Aymon favorise une production originale qui place Lausanne à la confluence des courants artistiques. Si le prélat doit faire face au mécontentement des chanoines, le prince sait faire rayonner sa petite cour au cœur de l’Europe : le portail gothique de la cathédrale, sa chapelle funéraire, les peintures dans le château Saint-Maire en gardent le souvenir.