Études de lettres

La revue Études de lettres publie des numéros thématiques faisant alterner linguistique, littératures, philosophie, histoire de l’art... et accorde une place de choix à l’interdisciplinarité.

Accéder au site
Études de lettres

Fondée en 1926, la revue Études de lettres a pour but de faire connaître les activités de recherche menées à la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne. Quatre numéros paraissent par année, généralement répartis en trois volumes (deux simples et un double). Tous les volumes sont thématiques et regroupent des contributions de chercheurs rattachés à l’Université de Lausanne et à d’autres universités suisses ou étrangères. Ils abordent des sujets intéressant l'ensemble des sciences humaines, faisant alterner les domaines de référence (linguistique, littératures, philosophie, histoire de l'art, sciences de l’antiquité...) et accordent une place de choix à l'interdisciplinarité.

En savoir plus

Politique d'accès

Barrière mobile

RSS

S'abonner

Contact

redaction.edl@unil.ch

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Responsable de l'édition électronique

Florence Bertholet

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2009-2013

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 3 ans

Périodicité

4 numéros par an

Année de création

1926

Date de mise en ligne

26 juin 2013

ISSN format électronique

2296-5084

ISSN format papier

0014-2026

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par les pairs

Délai moyen entre soumission et publication

20 semaines

Coordonnées

Courriel

redaction.edl@unil.ch

Adresse postale

Études de lettres
Université de Lausanne
Bâtiment Anthropole
1015 Lausanne
Suisse

Ville de production

Lausanne

Actualités

Nouveau numéro

2 | 2018 – Entre terre et ciel

Couverture EDL 2018/2
ISBN 978-2-940331-68-0
188 pages - 22 CHF

Couronnement des édifices les plus prestigieux, charnière entre l’espace architectural et le monde céleste, la coupole s’avère être un «système» crucial dans l’art de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge. Signe de commandes très distinguées, elle caractérise des bâtiments de grande importance – mausolées, martyria et memoria, baptistères, églises impériales, chapelles palatines – et incarne des défis architecturaux et décoratifs majeurs. En raison de la complexité de leurs problématiques, les bâtiments à coupole ont rarement fait l’objet d’études d’ensemble. Durant ces quinze dernières années, toutefois, d’importantes recherches ont révolutionné l’état des connaissances d’une partie de ces bâtiments et ont fondé les présupposés d’une nouvelle étude d’ensemble. Dans ce volume anthologique, les bâtiments à coupole majeurs de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge sont étudiés selon des perspectives variées, afin d’éclaircir la structure et la décoration de ces bâtiments par rapport à leur fonction et d’offrir ainsi une ouverture sur un tournant historique crucial.

Merging built space with the cosmic realm, the dome emerges as a highly meaningful element in Late Antique and Early Medieval art. Sign of distinguished commission, the dome adorns important buildings (mausolea, martyria and memoria, baptisteries, imperial churches, and palatine chapels), providing a space where major architectural and decorative challenges were solved. The complexity of the problems they pose – structural, decorative, and ritual –, along with their use for spaces with various functions hindered the study of domed buildings as a group. In the past fifteen years, nevertheless, important studies enriched our knowledge of some of these buildings, and invite an attempt to propose a synoptic approach. The present anthology analyses the main Late Antique and Early Medieval domed buildings from a variety of perspectives, proposing new considerations regarding their structure, decoration, and functions.