Cultures & conflits

Sociologie politique de l’international

Revue de sociologie politique de l'international, qui étudie la conflictualité sous toutes ses formes, de la guerre à la violence symbolique

An international political sociology journal focused on the evolution of contemporary forms of conflict, from war to symbolic violence

Revista de sociología política internacional que analiza las diferentes dimensiones del conflicto, desde la guerra hasta la violencia simbólica

Accéder au site
Cultures & conflits

Revue de science politique, Cultures & conflits se propose d’analyser les différentes expressions de la conflictualité. Elle ouvre ses colonnes à des politistes mais aussi à des sociologues, à des anthropologues, à des historiens, des géographes spécialistes de zones particulières, en croisant leurs regards avec les préoccupations des stratèges et des spécialistes de relations internationales. La nature spécifique de l’approche choisie privilégie l’analyse des relations entre des phénomènes souvent arbitrairement découpés : relation entre l’interne et l’international, entre les formes contestataires et coercitives de violence, entre les formes de violence physique et symbolique.

Cultures & conflits is a political science journal that analyses the different expressions of conflict. It publishes articles by political specialists and also sociologists, anthropologists, historians, and specialists of particular regions, and compares their perspectives with those of strategists and specialists in international relations. The nature of the approach privileges the analysis of relationships between often arbitrarily compartmentalised areas, such as the relationship between internal and international affairs, anti-establishment and coercive forms of violence, and physical and symbolic forms of violence.

Éditeur

CECLS - Centre d'études sur les conflits - Liberté et sécurité

Association créée en 1990, le CECLS se veut un lieu de confrontation intellectuelle entre politistes, internationalistes, sociologues, anthropologues, juristes, philosophes, historiens ou géographes. Les recherches portent sur les transformations sociales et la manière dont se construisent les insécurités et les peurs, ainsi que sur les pratiques de gestion de la sécurité.

L’Harmattan

Éditeur de littérature et de sciences humaines, principalement sur l’Afrique, l’Amérique Latine et l’Asie, L'Harmattan est une maison d'édition française, créée et dirigée par Denis Pryen. Elle tire son nom du vent Harmattan.

En savoir plus

Politique d'accès

Barrière mobile avec accès commercial via Cairn

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

redactionagc@gmail.com

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Daniel Hermant

Rédacteur(s) en chef

Didier Bigo, Laurent Bonelli

Responsable de l'édition électronique

Karel Yon

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

1990-2020

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 2 ans

Périodicité

Trimestrielle

Année de création

1990

Date de mise en ligne

02 janvier 2002

ISSN format électronique

1777-5345

ISSN format papier

1157-996X

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Coordonnées

Courriel

redactionagc@gmail.com

Adresse postale

Cultures & conflits
Université Paris X Nanterre
Batiment F - Bureau 515
200 avenue de la République
92001 Nanterre
France

Ville de production

Nanterre

Actualités

Nouveau numéro

130 | 2023 – Engagements au travail et capitalisme transnational

Couverture C&C 130
ISBN 978-2-336-43697-5
160 pages - 19 euros

L’analyse du capitalisme global tend parfois à présenter les grandes firmes transnationales comme des colosses anonymes et invincibles ayant anéanti toute forme de citoyenneté au travail. Les articles rassemblés dans ce numéro de Cultures & Conflits donnent plutôt à voir une pluralité de figures d’engagement, du syndicaliste au bénévole d’entreprise, du lanceur d’alerte au travailleur désinvesti. En prêtant attention à l’épaisseur empirique des rapports sociaux qui se nouent dans la sphère de la production, ainsi qu’aux infrastructures normatives et aux processus politiques qui les conditionnent, le dossier défend la perspective d’une sociologie politique des engagements au travail. Il montre que les formes de l’engagement – ou du désengagement – se configurent au croisement du procès de travail, des ordres politico-juridiques localisés et des propriétés sociales des salariés, le « local » et le « global » étant moins des données de départ que des modalités d’articulation de ces trois dimensions.

Analyses of global capitalism present at times transnational corporations as anonymous and invincible giants that have wiped out any kind of citizenship at work. The articles in this special issue of Cultures & Conflits, rather, present a variety of forms of (dis)engagement at work, from trade unionism to corporate volunteering, from whistle-blowing to disinvestment. By paying attention to the empirical thickness of social relations within the sphere of production, as well as to the normative infrastructures and political processes that condition them, the special issue argues for a political sociology of engagement at work. It shows that the forms of engagement, as well as disengagement, are forged at the intersection of the labour process, localized legal and political orders, and the social propertiesof workers. In such perspective,the “local” and the “global” are less preexisting realities than ways of articulating these three dimensions.