Champ pénal/Penal field

Revue bilingue de criminologie

A bilingual publication on criminology

Accéder au site
Champ pénal/Penal field

Champ pénal/Penal field concerne toutes les disciplines scientifiques qui concourent à l’étude de la criminologie : sciences du droit, sciences de la société et sciences du psychisme, ainsi que la philosophie. Conçue, en particulier, comme un outil de diffusion de la littérature criminologique francophone dans le monde anglo-saxon, la revue a vocation à diffuser des textes bilingues. La traduction des textes français est financée par la revue afin de mieux faire connaître ces derniers dans le monde criminologique anglophone.

Champ pénal/Penal field concerns all academic disciplines relating to the study of criminology: legal, social, and psychological sciences as well as philosophy. The journal was designed as a means to circulate the literature of criminology from the French-speaking world around the Anglo-Saxon world, via bilingual texts. The translation of French articles is financed by the journal to this end.

Éditeur

Association Champ pénal / Penal field

Association loi 1901 ayant pour objet la réalisation de la revue Champ pénal / Penal field. Indépendante de toute autre structure ou institution, la revue concerne toutes les disciplines scientifiques qui concourent à l’étude de la criminologie

En savoir plus

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

champ.penal@gmail.com

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via WorldCat

Directeur de la publication

Carla Nagels

Rédacteur(s) en chef

Anthony Amicelle

Responsable de l'édition électronique

Valérie Martin

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2004-2021

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Trois fois par an

Année de création

2004

Date de mise en ligne

02 mars 2004

ISSN format électronique

1777-5272

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

16 semaines

Coordonnées

Courriel

champ.penal@gmail.com

Adresse postale

Champ pénal/Penal field
Mathilde Darley, directrice éditoriale
CESDIP
43 boulevard Vauban
78280 GUYANCOURT
France

Ville de production

Guyancourt

Actualités

Nouveau numéro

23 | 2021 – La fabrique locale de la frontière

Campement sur le lit de la Roya (Vintimille, Italie, mars 2018)

Le numéro vise à approfondir les savoirs sur le contrôle migratoire, l’enfermement et l’encampement des étrangers, en portant la focale sur les lieux frontières et sur les acteurs non policiers (citoyens, autorités locales, « passeurs », etc.) qui contribuent à façonner le déploiement et le fonctionnement des dispositifs frontaliers. Au croisement de domaines de recherche généralement distincts – les études frontalières et les études sur les politiques migratoires locales – il propose des réflexions interdisciplinaires à partir de cas d’études variés à l’échelle européenne : l’île de Malte, Calais, Vintimille, et la frontière franco-italienne des Hautes-Alpes. Les textes permettent ainsi d’ouvrir la boîte noire du contrôle migratoire et de l’enfermement des étrangers en mettant au jour la dimension plurielle, composite et conflictuelle de la fabrique locale de la frontière.

This issue aims to deepen knowledge on migration control, and on foreigners' confinement and encampment, focusing on border areas and on non-police participants (citizens, local authorities, “smugglers”, etc.) who contribute to shape the deployment and operation of border devices. At the crossroads of usually distinct fields of research – border studies and studies on local migration policies – it offers an interdisciplinary perspective on various case studies on a European scale: the island of Malta, Calais, Ventimiglia, and the Franco-Italian border of Hautes-Alpes. The texts thus open the black box of migration control and foreigners’ confinement and shed light on the plural, composite and conflictual dimension of the local making of the border.