Comicalités

Études de culture graphique

Revue interdisciplinaire qui vise à interroger la bande dessinée en tant qu’objet culturel

A multidisciplinary journal dedicated to the study of strip cartoon as a cultural object

Accéder au site
Comicalités

Comicalités. Études de culture graphique entend interroger la spécificité ainsi que l'évolution des modes d’expression, de production et de réception de la bande dessinée, de l'illustration, de la caricature, du dessin animé... Résolument interdisciplinaire, son comité scientifique accueille des articles qui sont évalués par un vivier d'experts et publiés au fil de l'eau.

Comicalités. Études de culture graphiques set out to question the specificity and evolution of modes of expression, production and reception of comics, illustrations, caricature and cartoon. The journal, published by Université Paris XIII, publishes streamed articles and thematic issues, and is organized around a rigourous peer-review evaluation process mobilizing interdisciplinary scientific committees.

Éditeur

Université Paris XIII

L'Université Paris 13 est  répartie sur 5 campus au nord de Paris et en 9 composantes d'enseignements.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

comicalites@gmail.com

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Benoît Berthou

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2011-2018

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2010

Date de mise en ligne

05 juillet 2011

ISSN format électronique

2117-4911

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

16 semaines

Coordonnées

Courriel

comicalites@gmail.com

Adresse postale

Comicalités
Université Paris 13
UFR de Sciences de la communication
99 avenue Jean-Baptiste Clément
93430 Villetaneuse
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

La légitimation en devenir de la bande dessinée

Qualifiée d’ « objet culturel non identifié » par Thierry Groensteen en 2006, la bande dessinée semble aujourd’hui encore à la recherche d’une reconnaissance culturelle qui lui échappe. Cet article se propose de faire le tour des différentes modalités selon lesquelles s’établit le discours de sa légitimation. Il sera ainsi question de l’importance du discours économique et de l’attachement à une bande dessinée lue par « les jeunes de 7 à 77 ans ». Ensuite, on considérera l’émergence relativem...

Le trait et la lettre. Apologie subjective du lettrage manuel

Comment se fait-il que le lettrage mécanique utilisé dans certaines bandes dessinées, et tout particulièrement dans les traductions, donne parfois l’impression d’être si mal adapté au dessin ? Pour tenter de répondre à cette question, il faut revenir à l’unité fondamentale du tracé de la lettre et du trait du dessin : en examinant cette unité non seulement dans la pratique des dessinateurs, mais aussi dans les rencontres du trait et de la lettre dans les manuscrits enluminés du Moyen Âge, on ...

La communication éditoriale : un outil de légitimation. Le cas de L’Association

Les recherches consacrées à la légitimation de la bande dessinée se focalisent principalement sur les instances de consécrations externes (institutions, médias). Pourtant, une approche étudiant les actions et revendications des producteurs révèle leur participation active à ce processus. Dans ses outils de communication, la maison d'édition L'Association n'a de cesse de revendiquer une certaine conception de la bande dessinée en établissant sa légitimité via une filiation historique et son ad...

Professeure Moustache contre les médias

La vulgarisation est un geste qui tient à son sérieux et a rarement le sens de l’humour. Que se passe-t-il dès lors lorsqu’une bande dessinée d’humour prétend néanmoins en être le vecteur ? Cet article aborde la question à travers une approche socio-sémiotique, qui permet d’aborder la dimension sémiotique d’une question sociologique et réciproquement. Il explore d’abord les modalités à travers lesquelles cette bande dessinée cherche à donner confiance, puis dresse une typologie des trois mode...

La théorie du 0 %. Petite étude critique de la critique en bande dessinée

Si la naissance de la bande dessinée s’accompagne d’une théorisation à travers les travaux d’un Töpffer cherchant à circonscrire l'ensemble des possibles qui s'offrent à lui, force est de constater que la veine va bien vite se tarir. Rapidement exclue du champ critique, la bande dessinée semble ne bénéficier d'aucune analyse sérieuse qui soit de nature à lui forger des repères. L'Histoire montre que c'est de manière empirique qu'elle a travaillé sa substance, parfois avec génie (McCay, Hergé…...

Genre et légitimité dans l’édition de bande dessinée – partie 2

L’apparition du roman graphique, dans le prolongement de l’émergence d’une bande dessinée adulte, s’inscrit dans une recherche de légitimité que ce soit par un rapprochement avec la littérature par l’appellation « roman » ou par un rapprochement avec les arts plastiques par la mise en œuvre d’une attention particulière à l’édition (grammage, reliure, etc.). Cet étiquetage permet la neutralisation des genres qui, pourtant, sont encore bien présents parmi les œuvres des collections de romans gr...

Représentations auctoriales dans Excel Saga : figures, enjeux et métafiction

Au Japon, l’anime Excel Saga exhibe une autoreprésentation de l’auteur particulière et exubérante. En effet, dans le contexte d’une série animée, liée aux modalités de la culture populaire, l’autoreprésentation ne se limite pas à l’auteur du manga original, mais elle intègre les différentes autorités attachées au projet. Auteur, réalisateur, équipe de réalisation, destinataire apparaissent ainsi au fil des épisodes. Néanmoins, il ne s’agit guère d’une autobiographie plurielle, car l’autorepré...

Figure d’autorité, maître et disciple(s) : Hugo Pratt par Milo Manara

L’objet de cet article est de questionner les représentations d’Hugo Pratt sous le trait de Milo Manara, et plus globalement la complicité entre ces deux auteurs majeurs de la bande dessinée contemporaine. Le corpus étudié se compose à la fois de la série Les aventures de Giuseppe Bergman (dans laquelle le héros éponyme et son maître d’aventure HP sont les doubles graphiques de Manara et Pratt) et des deux réalisations communes de ces auteurs (Manara au dessin et Pratt au scénario). L’analyse...

La représentation muséale de l’auteur de bande dessinée : enjeux d’une dialectique entre l’artiste et l’artisan

La représentation de l’auteur de bande dessinée dans le champ muséal nous conduit inéluctablement à la question des représentations symboliques que le musée participe à construire et à diffuser auprès du public. Dans la littérature scientifique de ces dernières années, il est fréquent de rencontrer le modèle sociologique de l’artification appliqué à la bande dessinée. Ce modèle s’inscrivant dans le cadre théorique de l’institutionnalisation de la culture, il tend à déformer la bande dessinée ...

Genre et légitimité dans l’édition de bande dessinée – partie 1

Les genres ont longtemps été déconsidérés dans le monde littéraire. Quelle est leur influence dans la bande dessinée ? L’examen des revues de bande dessinée puis des collections d’albums montre clairement que le genre, tant dans les périodiques de l’après-guerre que dans les collections actuelles, n’est utilisé que par des éditeurs qui se trouvent dans une position peu favorable sur le marché (souvent les derniers arrivants) et est globalement rejeté par ceux qui veulent promouvoir la bande d...