Revue internationale d'éducation de Sèvres

La Revue internationale d’éducation de Sèvres est une revue spécialisée dans le champ de l’éducation et de la formation à travers le monde.

Accéder au site
Revue internationale d'éducation de Sèvres

La Revue internationale d’éducation de Sèvres est une revue spécialisée dans le champ de l’éducation et de la formation à travers le monde. Elle est éditée par France Éducation international (FEI). Elle publie en langue française trois numéros par an pour un public de responsables de l’éducation, d’universitaires et de chercheurs en sciences de l’éducation, sciences politiques, sociologie, histoire, géographie, philosophie...
La majorité des auteurs sont étrangers et les numéros sont thématiques. La revue propose également des ressources documentaires dans le champ des politiques éducatives ou des pratiques pédagogiques. Depuis sa création en 1994, la revue a publié 900 auteurs issus de 100 pays et de plusieurs disciplines.
Elle est référencée dans l'European Reference Index for the Humanities (ERIH Plus).

En savoir plus

Politique d'accès

Barrière mobile

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

revue@france-education-international.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Pierre-François Mourier

Rédacteur(s) en chef

Jean-Marie De Ketele, Marie-José Sanselme

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

1994-2020

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 2 ans

Périodicité

Trois fois par an

Année de création

1994

Date de mise en ligne

19 juillet 2012

ISSN format électronique

2261-4265

ISSN format papier

1254-4590

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

14 semaines

Coordonnées

Courriel

revue@france-education-international.fr

Adresse postale

Revue internationale d'éducation de Sèvres
France Éducation international (FEI)
1 avenue Léon Journault
92318 Sèvres Cedex
France

Ville de production

Sèvres

Actualités

Nouveau numéro

90 | 2022 – Travailler en collaboration à l’école

Couverture RIES 90
ISBN 978-2-85420-633-3
176 p. - 17€

Le travail collaboratif à l’école est souvent cité comme l’une des pistes à suivre pour participer à la résolution de cette « crise du sens » qui semble frapper de nombreux systèmes éducatifs. Si l’idée que l’on travaille et apprend mieux à plusieurs semble être une évidence, elle mérite pourtant d’être examinée de près : se réunir pour faire ce que chacun savait déjà faire, ce n’est pas la même chose que joindre ses efforts pour le bénéfice de tous et de chacun.
Neuf études de cas, réalisées dans des pays et des contextes très différents,
composent ce dossier qui traite non seulement du travail en collaboration des élèves et des enseignants, mais aussi de celui des personnels, de l’institution et des familles.
Suffit-il d’appeler officiellement à la collaboration pour que celle-ci soit
effective ? Existe-t-il des « bonnes pratiques » transférables d’un pays à un autre ? Que peut-on apprendre des initiatives qui donnent toute leur place aux élèves ? En quoi permettent-elles d’améliorer la qualité générale de l’éducation ? Avec quelle prise en compte des cultures autochtones ?
Ce numéro apporte des éclairages sur le fonctionnement de l’école, en invitant à réfléchir sur la culture scolaire,
sur le parcours de formation des élèves et des personnels qui les accompagnent dans leurs apprentissages. Il souligne l’importance de prendre en compte l'ensemble des acteurs, savoirs et valeurs de l’école.

Collaborative work in schools is often put forward as a way to resolve the crisis of meaning faced by many educational systems.
Nevertheless, the idea that people work and learn better in groups deserves to be examined, as teaming up to do what each person could already do is not the same thing as linking efforts for the benefit of each and every one.
Nine case studies from very different countries and contexts make up this dossier, which deals not only with the collaborative work of students and teachers, but also with that of staff, the institution and families.
Is it enough to officially call for collaboration for it to be effective?  Is collaborative work the same or different across disciplines? Are there "best practices" that can be transferred from one country to another?  What can we learn from initiatives that give students their full place? How can they improve the overall quality of education? How can indigenous cultures be taken into account?
Research and experience reveal the limits of prescribed collaboration, as well of the risk of tasks becoming fragmented when working together does not rest on shared values. Pursuing collaborative objectives must lead to a questioning of school culture. It emphasizes the importance of taking into account all the actors, knowledge and values of the schools.  


 

El trabajo colaborativo en las escuelas se plantea a menudo como una forma de resolver la crisis de sentido a la que se enfrentan muchos sistemas educativos.
Sin embargo, la idea de que las personas trabajan y aprenden mejor en grupo merece ser examinada, ya que no es lo mismo hacer en equipo lo que ya podría hacer cada persona que aunar esfuerzos en beneficio de todos y cada uno.
Nueve estudios de caso de países y contextos muy diferentes componen este dossier, que aborda no sólo el trabajo colaborativo de alumnos y profesores, sino también el del personal, la institución y las familias.
¿Basta con pedir oficialmente la colaboración para que ésta sea eficaz? ¿El trabajo de colaboración es igual o diferente según las disciplinas? ¿Existen "mejores prácticas" que puedan transferirse de un país a otro? ¿Qué podemos aprender de las iniciativas que dan a los estudiantes todo su lugar? ¿Cómo pueden mejorar la calidad general de la educación? ¿Cómo se pueden tener en cuenta las culturas autóctonas?
La investigación y la experiencia revelan los límites de la colaboración prescrita, así como el riesgo de que las tareas se fragmenten cuando el trabajo conjunto no se basa en valores compartidos. Perseguir objetivos de colaboración debe llevar a cuestionar la cultura escolar. Destaca la importancia de tener en cuenta a todos los actores, conocimientos y valores de las escuelas.