Anthropologie & Santé

Revue internationale francophone d’anthropologie de la santé

Revue consacrée à l'anthropologie de la santé et de la maladie

A journal devoted to the anthropology of health and disease

Accéder au site
Anthropologie & Santé

Anthropologie & Santé est une revue scientifique semestrielle, créée à l’initiative de l’Association Amades. Elle se donne pour premier objectif de témoigner des recherches élaborées par les différentes tendances dans le champ de l’anthropologie de la santé et de la maladie : anthropologie critique des pratiques de soins, des systèmes de santé et des institutions ; anthropologie clinique ; anthropologie politique de la santé ; anthropologie médicale appliquée; etc.
Première revue francophone consacrée aux travaux récents dans ce champ, elle publie des articles issus de recherches empiriques, de réflexions méthodologiques et épistémologiques, d’élaborations théoriques, et des essais critiques de l’oeuvre d’un auteur, rédigés en langue française. Elle accueille les contributions de chercheurs confirmés et de jeunes chercheurs français ou étrangers.

Anthropologie & Santé is a quarterly journal, created by the Association Amades. Its main aim is to report on the various currents of research in the field of the anthropology of health and illness: the anthropology of treatment, health systems and institutions; clinical anthropology; the political anthropology of health; applied medical anthropology, etc.

Éditeur

Association Amades

Association d'anthropologie médicale appliquée au développement et à la santé

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

revue.anthropologie-sante@cnrs.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Aline Sarradon-Eck

Rédacteur(s) en chef

Sylvie Fainzang

Responsable de l'édition électronique

Claire Beaudevin

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2010-2020

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle

Année de création

2010

Date de mise en ligne

30 novembre 2010

ISSN format électronique

2111-5028

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

24 semaines

Coordonnées

Courriel

revue.anthropologie-sante@cnrs.fr

Adresse postale

Anthropologie & Santé
AMADES
Centre Norbert Elias - Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille
France

Ville de production

Marseille

Actualités

Nouveau numéro

20 | 2020 – Les vies de la psychiatrie et la reconfection de l’ordinaire

Couverture A&S 20

La psychiatrie est traversée par des interrogations persistantes à propos de ce qu’est "soigner", mais aussi ce qu’est "bien vivre" lorsqu’on souffre d’une affection psychique chronique. Sur quels critères évaluer le bien-être ? Le soin peut-il dévier de ce que la personne à laquelle il s’adresse désire ? Entre la guérison, la rémission, la stabilisation ou le rétablissement, que vise-t-on ? Jusqu’où peut-on inciter un individu à être autonome ? L’objectif de ce numéro est de mettre en lumière un pan important du quotidien de la psychiatrie où se déploient concrètement ces interrogations : le travail de retissage d’une vie "ordinaire", et les critères utilisés pour définir en quoi pourrait consister cette vie. Si l’ordinaire prend une telle place dans les soins, c’est parce qu’il constitue précisément ce qui est mis à mal par le trouble mental mais aussi parfois par son traitement. Ce numéro est structuré autour de trois évolutions marquantes : la place grandissante réservée au discours des personnes souffrant de troubles mentaux ; la montée en puissance de la thématique du rétablissement ; et enfin le développement d’une anthropologie du potentiel caché. Ces évolutions renseignent sur les conceptions de ce qu’est une vie qui vaut la peine d’être vécue, des dimensions sur lesquelles il est possible d’agir pour y parvenir (biologiques, cognitives, structurelles, relationnelles, matérielles, symboliques, etc.), mais aussi de ce dont chacun devrait disposer pour mener au mieux son existence.

Psychiatry is constantly being questioned about what it means to "treat" someone, but also about what it means to "live well" when suffering from a chronic mental illness. On what criteria should well-being be assessed? Can the care deviate from the desires of the person? Are the objectives different between cure, rehabilitation, or recovery? To what extent can an individual be encouraged to be autonomous? This issue aims to highlight an important part of psychiatry daily life where these questions are concretely at stake: the work of reweaving an "ordinary" life, and the criteria for defining what this life could be made of. The ordinary in care practice constitutes precisely what is jeopardized by the mental disorder but also sometimes by its treatment. This issue is structured around three major developments: the growing place of the discourse of people suffering from mental disorders; the rise of the recovery; and the development of an anthropology of hidden potential. These developments provide information concerning the conceptions of what a "life worth living" is, and also the elements and means (biological, cognitive, relational, material, symbolic, etc.) that make up our lives and that must be available to each of us in order to live life to the fullest.