Astérion

Philosophie, histoire des idées, pensée politique

Revue de sciences humaines consacrées à l'étude de l'histoire de la philosophie et de la pensée politique

A humanities journal devoted to the history of philosophy and politics

Accéder au site
Astérion

Astérion est une revue exclusivement électronique, soutenue par l’École normale supérieure Lettres et Sciences humaines. Elle est l’expression des activités du CERPHI (Centre d’études en rhétorique, philosophie et histoire des idées, de l’Humanisme aux Lumières) et de l’équipe « Les discours du politique en Europe ». Deux axes de publication y sont privilégiés : l’histoire de la philosophie, des sciences et des sensibilités dans la constitution de la modernité et l’histoire de la pensée politique en Europe, du XVIe au XXe siècle.

Astérion is an exclusively electronic journal, backed by the Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences humaines. It is produced by the CERPHI (Centre of Studies in Rhetoric, Philosophy and History of Ideas, from Humanism to the Enlightenment) and the team « Discourses of Politics in Europe ». Two axis of publication are favoured: the history of philosophy, sciences and sensitivities in the constitution of modernity and the history of political thought in Europe from the 16th to the 20th century.

Éditeur

ENS Éditions

Les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon, créées en 1993 à Fontenay-Saint-Cloud, ont pris un nouveau départ après l’installation, en 2000,  de l’École (ENS LSH) à Lyon. En 2011, fortes de l’apport des publications de l’Institut national de recherche pédagogique, elles doivent désormais relever le défi des enjeux de l’École dans toute sa diversité actuelle après la fusion des deux ENS lyonnaises et la création en son sein de l’Institut français de l’Éducation. ENS Éditions publie donc des ouvrages de toute origine, de chercheurs français ou étrangers, en harmonie avec les questionnements des centres de recherche de l’ensemble de l’École.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

asterion@ens-lyon.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via WorldCat

Directeur de la publication

Jean-François Pinton

Rédacteur(s) en chef

Marie Gaille, Makram Abbès, Audrey Rieber

Responsable de l'édition électronique

Aurélie Blanc

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2003-2022

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

2003

Date de mise en ligne

01 juin 2003

ISSN format électronique

1762-6110

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

60 semaines

Coordonnées

Courriel

asterion@ens-lyon.fr

Adresse postale

Astérion
École normale supérieure de Lyon
15 Parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveau numéro

26 | 2022 – Entre politique et philosophie : l’édition des philosophes « classiques » en France au XIXe siècle

Nous travaillons chaque jour, pour la plupart d’entre nous, à lire des textes de philosophes du passé. Pourtant, parce qu’il est constamment sous nos yeux, nous nous focalisons rarement sur le médium éditorial qui permet cette lecture. Or, loin d’avoir ce statut de « degré zéro de la réception », inoffensif et impartial, qu’on a parfois voulu lui attribuer, le travail d’édition philosophique semble de part en part traversé d’enjeux tant politiques que philosophiques. C’est particulièrement le cas au XIXe siècle, au moment où se développe en France, sous l’égide de Victor Cousin, l’histoire de la philosophie comme discipline autonome. Éditer un texte est alors à la fois un moyen de réactiver des traditions légitimant sa propre philosophie, de se constituer des ancêtres ou des ennemis. Mais les éditions sont aussi un lieu privilégié pour développer sa propre philosophie, dans les notes et les préfaces, sous l’autorité illustre des classiques que l’on édite. Enfin, certains philosophes explicitent qu’un tel travail est en lui-même philosophique, dans la mesure où éditer est un acte dont on peut attendre des bénéfices philosophiques. Les six études de ce dossier rendent compte de la diversité des usages et des mérites philosophiques des éditions de philosophes au XIXe siècle en France, en se focalisant sur six « classiques » : Montesquieu, Pascal, Buffier, Spinoza, Reid et Leibniz.

Reading past philosophers is an important part of the work of philosophers and historians of philosophy today. However, we seldom focus on the medium which makes this work possible: the editions of those past philosophers. Far from being the “degree zero of reception” as it is sometimes considered, editorial work has something to do with politics and philosophy. Such was notably the case for 19th century France, when history of philosophy became an autonomous discipline, on the authority of Victor Cousin. Editing past philosophers was then a way to legitimate one’s own philosophy. It helped to revitalise philosophical traditions and to identify ancestors or enemies to them. But editions of renowned philosophers were also seen as a privileged environment in which it was possible to develop one’s own philosophy, in the footnotes, prefaces, etc. Last but not least, some philosophers considered their editorial work as philosophical in itself. To them, editing was an act from which philosophical benefits could be derived. The six present studies account for the diversity of uses of philosophical editions in 19th century France. They focus on six “classics”: Montesquieu, Pascal, Buffier, Spinoza, Reid, and Leibniz.