Astérion

Philosophie, histoire des idées, pensée politique

Revue de sciences humaines consacrées à l'étude de l'histoire de la philosophie et de la pensée politique

A humanities journal devoted to the history of philosophy and politics

Accéder au site
Astérion

Astérion est une revue exclusivement électronique, soutenue par l’École normale supérieure Lettres et Sciences humaines. Elle est l’expression des activités du CERPHI (Centre d’études en rhétorique, philosophie et histoire des idées, de l’Humanisme aux Lumières) et de l’équipe « Les discours du politique en Europe ». Deux axes de publication y sont privilégiés : l’histoire de la philosophie, des sciences et des sensibilités dans la constitution de la modernité et l’histoire de la pensée politique en Europe, du XVIe au XXe siècle.

Astérion is an exclusively electronic journal, backed by the Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences humaines. It is produced by the CERPHI (Centre of Studies in Rhetoric, Philosophy and History of Ideas, from Humanism to the Enlightenment) and the team « Discourses of Politics in Europe ». Two axis of publication are favoured: the history of philosophy, sciences and sensitivities in the constitution of modernity and the history of political thought in Europe from the 16th to the 20th century.

Éditeur

ENS Éditions

Les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon, créées en 1993 à Fontenay-Saint-Cloud, ont pris un nouveau départ après l’installation, en 2000,  de l’École (ENS LSH) à Lyon. En 2011, fortes de l’apport des publications de l’Institut national de recherche pédagogique, elles doivent désormais relever le défi des enjeux de l’École dans toute sa diversité actuelle après la fusion des deux ENS lyonnaises et la création en son sein de l’Institut français de l’Éducation. ENS Éditions publie donc des ouvrages de toute origine, de chercheurs français ou étrangers, en harmonie avec les questionnements des centres de recherche de l’ensemble de l’École.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

asterion@ens-lyon.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via WorldCat

Directeur de la publication

Jean-François Pinton

Rédacteur(s) en chef

Marie Gaille, Makram Abbès, Audrey Rieber

Responsable de l'édition électronique

Aurélie Blanc

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2003-2019

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle

Année de création

2003

Date de mise en ligne

01 juin 2003

ISSN format électronique

1762-6110

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

60 semaines

Coordonnées

Courriel

asterion@ens-lyon.fr

Adresse postale

Astérion
École normale supérieure de Lyon
15 Parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveau numéro

20 | 2019 – Les dissonances du doux commerce

Dans un célèbre petit volume, Les passions et les intérêts, l’économiste Albert O. Hirschman retrace la formation du lieu commun opposant commerce et violence à l’époque moderne. Se concentrant en particulier sur la manière dont Montesquieu et James Steuart se sont emparés du thème du « doux commerce » pour justifier le libre essor des activités marchandes en leur attribuant des vertus pacificatrices, il évoque également, plus rapidement, des versions « dissonantes » du thème. Ce dossier interdisciplinaire propose d’explorer plus spécifiquement ces versions, afin d’éprouver la plasticité de ce thème. Qu’il s’agisse de marchands, d’économistes, d’experts ou de philosophes, ce thème a donné lieu à diverses variantes et stratégies argumentatives dans de multiples contextes théoriques et politiques, notamment au moment de l’émergence de la société marchande aux XVIIe-XVIIIe siècles, lors de la révolution industrielle ou encore à l’avènement du capitalisme néolibéral au XXe siècle. Des mercantilistes à la rhétorique de l’Union européenne en passant par Rousseau, les Lumières écossaises, les industrialistes de la Restauration et la relecture hayékienne du doux commerce, ces contributions donnent ainsi à voir sur une longue durée la pluralité des usages de ce thème.

In a famous little book, Albert O. Hirschman traces the formation of the commonplace that opposed trade and violence during the early modern period. According to Hirschman, the doux commerce thesis appeared during the 18th century to give political argument for profit-oriented trading activities. In its standard version, known as “Montesquieu-Steuart vision”, the doux commerce thesis has justified the free development of private acquisitive pursuits by attributing peaceful virtues to them. Hirschman also shortly evokes “discordant” versions of the doux commerce: this interdisciplinary issue proposes to explore these ones more specifically, in order to test the plasticity of this liberal commonplace. Concerning merchants, economists, experts and philosophers alike, this theme has given rise to various variants and argumentative strategies in multiple theoretical and political contexts, from the emergence of the commercial society during the Early modern period, the industrial revolution until the advent of neoliberal capitalism in the 20th century. From mercantilists to the rhetoric of the European Union, including Rousseau, the Scottish Enlightenment, the industrialists of the Restoration and the Hayekian re-reading of the doux commerce, these papers show over a long period of time the plurality of uses of this commonplace.