Revue germanique internationale

Revue consacrée à la littérature, la philosophie, la sociologie, l’histoire culturelle, l’histoire de l’art des pays de langue allemande

A multidisciplinary journal focused on German-speaking countries

Accéder au site
Revue germanique internationale

La Revue germanique internationale, résolument pluridisciplinaire, répond à un besoin d’analyses concernant la littérature, la philosophie, la sociologie, l’histoire culturelle, l’histoire de l’art des pays de langue allemande. Priorité est donnée aux transferts culturels ; l’aire germanophone est abordée à travers les points d’articulation avec les aires qui l’entourent et qui l’aident à se définir. Les numéros sont thématiques et les questions traitées souvent transversales (émergence de l’esthétique au XVIIIe siècle, genèse de l’orientalisme allemand). Sont privilégiés les moments de crise ou les phénomènes participant à la constitution identitaire : osmose judéo-allemande, psychanalyse, philhellénisme.

The Revue germanique internationale, published by CNRS Éditions, is a multidisciplinary publication focussing on the literature, philosophy, sociology, cultural history, and art history of German speaking countries. Priority is given to cultural transfer: the German-speaking domain is approached from the various points of articulation with the fields surrounding and defining it. Issues are thematic and often transversal – the emergence of aesthetics in the 18th century, the birth of German orientalism. Periods of crisis or moments contributing to the formation of identity are also privileged: Judeo-German osmosis, psychoanalysis, and Philhellenism.

Éditeur

CNRS Éditions

CNRS Éditions s'attache à publier le meilleur de la recherche française et européenne, qu’elle provienne des laboratoires, des universités ou des centres d’excellence. Mais cette mission essentielle auprès de la communauté savante ne se départit jamais d’un autre souci, tout aussi fondamental : transmettre l’avancée des connaissances auprès du grand public afin que la science et le savoir soient au cœur de la Cité.

En savoir plus

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

RGI@ens.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Michel Espagne

Responsable de l'édition électronique

Pascale Rabault-Feuerhahn

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

1994-2021

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

1994

Date de mise en ligne

18 février 2011

ISSN format électronique

1775-3988

ISSN format papier

1253-7837

Langues de publication

Français, English, Deutsch

Coordonnées

Courriel

RGI@ens.fr

Adresse postale

Revue germanique internationale
UMR 8547 Pays germaniques
Ecole normale supérieure
45 rue d'Ulm
75005 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

33 | 2021 – Hans Mayer

Hans Mayer
ISBN 978-2-271-13581-0

L’année 2021 marque les vingt ans de la mort de Hans Mayer (1907-2001). Plutôt qu’une célébration, c’est l’occasion de s’interroger sur la signification que peut prendre pour nous aujourd’hui, trente ans après la Chute du mur, celui qui fut l’un des grands critiques littéraires allemands de la seconde moitié du XXe siècle. Professeur de littérature allemande à l’Est, à Leipzig, puis à l’Ouest, à Hanovre à partir de 1965, il n’eut de cesse de confronter son marxisme, sans cesse revendiqué mais hétérodoxe, aux classiques de la littérature allemande autant qu’aux grands auteurs de son temps auxquels il fut également lié, de Bertolt Brecht à Thomas Mann, en passant par Paul Celan. Ce volume ouvre ainsi de nouvelles perspectives sur deux points saillants de sa trajectoire. Il éclaire d’une part la manière dont le parcours de cet intellectuel né dans une famille de la bourgeoisie juive, exilé pour raisons politiques, dont les parents furent assassinés à Auschwitz, est exemplaire d’une histoire internationale des intellectuels du XXe siècle, prenant part aux reconfigurations idéologiques qui s’y jouent. D’autre part, il s’agit d’explorer la genèse, le développement et les limites de la méthode de cet historien de la littérature, nourrie de marxisme et d’hégélianisme, située entre la Théorie critique, les réflexions théoriques d’un Bertolt Brecht ou la philosophie d’un Ernst Bloch, en la confrontant à sa lecture de grands auteurs de la modernité (Kafka, Hofmannsthal), son rapport au judaïsme, sa pratique et ses conceptions de la littérature contemporaine.