Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Sociétés de cour en Europe, XVIe-XIXe siècle - European Court Societies, 16th to 19th Centuries

Revue électronique pluridisciplinaire multilingue en accès libre sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle

Multilingual multidisciplinary open-access electronic journal on European court societies from the 16th to the 19th centuries

Accéder au site
Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles est une revue électronique à comité de lecture en libre accès éditée par le Centre de recherche du château de Versailles (CRCV), publiant des articles, études et documents sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle. Le Bulletin accueille des textes de chercheurs jeunes et confirmés de toutes les langues, disciplines (histoire, histoire de l’art, muséologie, littérature, économie, philosophie, politique, sociologie…) et institutions, sur les thématiques suivantes : les modèles d’exercice du pouvoir ; la structure et le fonctionnement des institutions curiales ; les usages, les mentalités, les hommes ; la circulation des hommes et des idées ; la représentation du pouvoir (portraits et scènes de cour) ; les palais (architecture et urbanisme, décor et ameublement, collections…) ; les jardins (tracé, botanique, hydraulique…) ; les cérémonies, les fêtes et les spectacles.

The Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles is a peer-reviewed open-access online journal edited by the Centre de Recherche du Château de Versailles (CRCV), publishing articles, studies and documents on court societies in Europe from the 16th to the 19th centuries. The Bulletin welcomes papers from young and senior researchers in all languages and disciplines (history, art history, museology, literature, economics, philosophy, politics, sociology…) and from all institutions, on the following subjects: models of exercising power; the structure and functioning of court institutions; habits and mentalities; the circulation of men and ideas; the representation of power (portraits, court scenes…); palaces (architecture and urbanism, décor and furniture, collections…); gardens (layout, botany, hydraulics…); ceremonies, festivities and celebrations.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Alexandre Maral

Rédacteur(s) en chef

Mathieu da Vinha

Responsable de l'édition électronique

Alexandra Pioch

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2002-2022

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Mise à jour permanente

Année de création

2007

Date de mise en ligne

07 juin 2007

ISSN format électronique

1958-9271

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par les pairs

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Adresse postale

Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles
G.I.P. Centre de recherche du château de Versailles
Château de Versailles
Grand Commun
1, rue de l’Indépendance américaine
RP 834 - 78008 Versailles cedex
France
78008 Versailles Cedex
France

Ville de production

Versailles

Actualités

Nouveaux articles

Le Trianon de la Restauration ? La duchesse d’Angoulême et l’usage de Villeneuve-l’Étang

La volonté des souverains de disposer d’espaces dévolus à une forme d’existence en retrait du public se développe dès le règne de Louis XIV. Cette pratique, qui se renforce sous le règne de Louis XV, n’épargne pas la reine Marie Leszczyńska, et pourtant, Trianon, utilisé de manière plus systématique par Marie-Antoinette, semble concentrer toutes les attentions. Résultat d’un mouvement amorcé plus tôt que véritable nouveauté, ce domaine personnel marque suffisamment les esprits pour être réact...

Les destins croisés de François Boucher et Jean-Nicolas Servandoni

Peintre majeur du XVIIIe siècle français, François Boucher fit une brillante carrière durant le règne de Louis XV, devenant premier peintre du roi en 1765. À l’instar d’autres artistes de sa génération, tel Charles-Joseph Natoire, il éprouva une fascination constante pour l’univers de la scène, qui nourrit tout son œuvre. Plus méconnu du fait de la rareté des sources, son travail de décorateur et de dessinateur de costumes pour l’opéra et la foire fut très important, amenant le peintre à côto...

Jean-Nicolas Servandoni et la peinture d’architecture au xviiie siècle

Cette communication revient sur l’activité relativement méconnue de peintre de chevalet de Jean-Nicolas Servandoni. Discrète en apparence, l’exécution de tableaux de ruines a pourtant occupé l’artiste tout au long de sa carrière. Elle lui a valu une reconnaissance publique et critique, suscitant de vifs éloges. Elle lui a enfin permis d’intégrer la prestigieuse Académie royale de peinture et de sculpture en 1731. Les tableaux peints par Servandoni ont non seulement compté dans la carrière de ...

Le chantier est un atelier : l’architecte dans ses différents rôles et le processus de transformation à l’œuvre sur le chantier de l’église Saint-Sulpice à Paris (1700-1750)

Dans la suite des nombreuses études sur la construction de l’église Saint-Sulpice à Paris, cet article propose de montrer les contingences qui ont influencé les décisions prises en cours de chantier. Au-delà du clivage artiste/commanditaire, trop réducteur, on comprend que l’architecte – ici Jean-Nicolas Servandoni – n’est pas l’unique maître à bord et doit tenir compte des différents avis et réalités matérielles au cours du chantier, jusqu’à voir le projet initial passablement modifié. Cela ...

Jean-Nicolas Servandoni D’Hannetaire et ses filles, gloires du théâtre de la Monnaie

Cet article est un essai de reconstitution biographique autour de trois personnages emblématiques de la scène théâtrale bruxelloise : Jean-Nicolas Servandoni, dit D’Hannetaire, fils caché de l’architecte Servandoni, qui fut directeur du théâtre de la Monnaie, et ses filles Eugénie et Angélique, qui jouèrent à Bruxelles et à Paris. À l’aide de documents d’archives, inédits pour la plupart, nous suivons la vie de ces trois artistes en France et dans les Pays-Bas autrichiens. Les aspects privés ...

Recherches sur Servandoni

Cette étude répond à un certain nombre de questions essentielles concernant la vie et l’œuvre de Servandoni, qui avait des origines à la fois française (Lyon) et italienne (Florence). Son principal mécène était le pape et son travail a été influencé par la Rome antique et le Vatican (Le Bernin). Au début de sa carrière, il devint célèbre dans toute l’Europe, et sa réputation ne cessa de grandir après sa mort en 1766. Il fut actif à Londres, Lisbonne, Bruxelles, Dresde, Stuttgart et Vienne où,...

Théâtres d’artifices parisiens dans les années 1730 : les architectures éphémères de Servandoni et des Dumesnil édifiées place de Grève pour le Bureau de la ville de Paris

Jean-Nicolas Servandoni œuvra pour au moins cinq célébrations publiques organisées à Paris dans les années 1730. Trois de ces projets lui furent commandés par la municipalité parisienne, ou « Bureau de la ville ». Cet article propose de faire la lumière sur la manière dont les contrats municipaux lui ont été attribués et sa position face aux exigences du cérémonial public telles que décrites par les théoriciens de l’architecture éphémère publique. L’attitude de Servandoni vis-à-vis de la régl...

Canvases in Conversation: Charles Amédée Philippe Van Loo’s Paintings for the Private Dining Room of King Frederick II of Prussia

This article explores three little-studied paintings that Charles Amédée Philippe Van Loo produced for Frederick II (‘the Great’) of Prussia’s private dining room at the Potsdam City Palace in 1750. The group, which is today on display at the nearby Neues Palais, comprises a canvas representing Queen Dido’s banquet from Virgil’s Aeneid, as well as two smaller works depicting the pilgrimage to Cythera and a fête champêtre. Frederick’s dining rooms were a crucial stage for his self-fashioning a...

Appel à publication thématique : « Réseaux et sociabilité à la cour » (programme de recherche 2017-…)

Dans le cadre de son programme de recherche « Réseaux et sociabilité à la cour » (2017-…), le Centre de recherche du château de Versailles souhaite publier des articles relatifs à cette thématique sur le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles.

Argumentaire

La cour représentait un véritable creuset de la société de l’Ancien Régime. S’y côtoyaient non seulement la famille royale, les grands seigneurs mais aussi tout une foule de titulaires de charges plus ou moins ...

Thematic call for publication: “Networks and Sociality at Court” (2017-… research programme)

As part of its research programme Networks and Sociality at Court” (2017-…), the Centre de recherche du château de Versailles wishes to publish articles related to this subject on the Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles.

Argument

The court was a microcosm of society under the Ancien Régime. The royal family and the great noblemen were not only in each other’s company, but they also rubbed shoulders with a whole crowd of office-holders of greater or lesser imp...