Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Sociétés de cour en Europe, XVIe-XIXe siècle - European Court Societies, 16th to 19th Centuries

Revue électronique pluridisciplinaire multilingue en accès libre sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle

Multilingual multidisciplinary open-access electronic journal on European court societies from the 16th to the 19th centuries

Accéder au site
Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles est une revue électronique à comité de lecture en libre accès éditée par le Centre de recherche du château de Versailles (CRCV), publiant des articles, études et documents sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle. Le Bulletin accueille des textes de chercheurs jeunes et confirmés de toutes les langues, disciplines (histoire, histoire de l’art, muséologie, littérature, économie, philosophie, politique, sociologie…) et institutions, sur les thématiques suivantes : les modèles d’exercice du pouvoir ; la structure et le fonctionnement des institutions curiales ; les usages, les mentalités, les hommes ; la circulation des hommes et des idées ; la représentation du pouvoir (portraits et scènes de cour) ; les palais (architecture et urbanisme, décor et ameublement, collections…) ; les jardins (tracé, botanique, hydraulique…) ; les cérémonies, les fêtes et les spectacles.

The Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles is a peer-reviewed open-access online journal edited by the Centre de Recherche du Château de Versailles (CRCV), publishing articles, studies and documents on court societies in Europe from the 16th to the 19th centuries. The Bulletin welcomes papers from young and senior researchers in all languages and disciplines (history, art history, museology, literature, economics, philosophy, politics, sociology…) and from all institutions, on the following subjects: models of exercising power; the structure and functioning of court institutions; habits and mentalities; the circulation of men and ideas; the representation of power (portraits, court scenes…); palaces (architecture and urbanism, décor and furniture, collections…); gardens (layout, botany, hydraulics…); ceremonies, festivities and celebrations.

Éditeur

Centre de recherche du château de Versailles

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Alexandre Maral

Rédacteur(s) en chef

Mathieu da Vinha

Responsable de l'édition électronique

Alexandra Pioch

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2002-2021

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Mise à jour permanente

Année de création

2007

Date de mise en ligne

07 juin 2007

ISSN format électronique

1958-9271

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par les pairs

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Adresse postale

Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles
G.I.P. Centre de recherche du château de Versailles
Château de Versailles
Grand Commun
1, rue de l’Indépendance américaine
RP 834 - 78008 Versailles cedex
France
78008 Versailles Cedex
France

Ville de production

Versailles

Actualités

Nouveaux articles

Un lieu polémique : Versailles dans les manuels d’enseignement primaire de la IIIe République

Fleuron du patrimoine français, Versailles fut longtemps un lieu polémique. Après la défaite de 1870, les républicains travaillèrent à élaborer un récit national diffusé par les manuels officiels de l’enseignement primaire, dont l’usage fut obligatoire. Un des problèmes fut d’exalter les œuvres de la nation tout en minorant voire discréditant l’action des gouvernants. Comment parler de façon élogieuse d’un roi en République ? Comment faire l’éloge du Grand Siècle et discréditer le Grand Roi ?...

Introduction

Auguste Couder, Allégorie de la création du musée de Versailles, 10 juin 1837, 1842-1844, huile sur toile, 242 × 352 cm. Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, MV 6282.

Image 100002010000025D000001A0CC55CAC0323DB66F.png

© Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin

L’allégorie que peint Auguste Couder entre 1842 et 1844 à propos de la création du musée de Versailles est parfaitement représentative de la complexité du discours que vont transmettre les Galeries historiques. Minerve, déess...

Les sources iconographiques des peintures à sujet médiéval du musée de l’Histoire de France de Versailles

Afin de faire renaître le passé médiéval de la France sous leur pinceau, les peintres ayant été appelés par Louis-Philippe pour garnir son musée de l’Histoire de France ont eu accès à diverses sources iconographiques. Les plus évidentes sont les recueils de gravures et de dessins que constituent la collection Gaignières, l’ouvrage de Montfaucon sur Les Monumens de la monarchie françoise ou les travaux de Lenoir pour son musée des Monuments français. Celles-ci leur ont permis de donner un fond...

Les statues des rois de France et hommes d’État de la galerie de pierre haute de l’aile du Nord : une ambitieuse commande de sculptures pour les Galeries historiques de Versailles

De 1835 à 1838, douze sculpteurs furent chargés par l’administration royale d’exécuter treize statues pédestres en marbre pour la galerie de pierre haute de l’aile du Nord, au château de Versailles. Livrées jusqu’à la fin de la monarchie de Juillet, ces œuvres prirent place parmi les quelque quatre-vingts sculptures qui peuplaient cette galerie. Particulièrement homogène d’un point de vue stylistique, cette série est la plus ambitieuse commande de sculptures en marbre pour les Galeries histor...

Pages d’histoire : le livre illustré dans le sillage du musée historique de Versailles

Cet article interroge la réception et la diffusion par le livre illustré du projet du musée de l’Histoire de France de Versailles, ouvert en 1837. Il s’intéresse en particulier à deux types de publications d’esthétique romantique, parues après l’inauguration du musée : le catalogue illustré en treize volumes de Charles Gavard (soutenu par l’État) et le guide de voyage et de visite illustré d’Alexandre de Laborde. Ces deux ouvrages sont destinés à toutes les catégories sociales de la populatio...

L’histoire à Versailles : plaidoyer pour la réhabilitation du chef-d’œuvre

Louis-Philippe a transformé Versailles en un musée fait de grandes salles tapissées de peintures de l’histoire événementielle à la gloire de la France. Le public, tout en découvrant la beauté des appartements royaux ou de la galerie des Glaces, doit, dans la même visite, comprendre une symbolique sous-jacente ; le curieux d’histoire contemple aussi à la galerie des Batailles une histoire racontée, parfois réinventée, avec des détails anecdotiques et à l’aide de belles images qui frapperont du...

Le visage de l’histoire : le portrait au musée historique

Les portraits constituent plus de deux tiers des œuvres présentées dans les Galeries historiques créées par Louis-Philippe à Versailles au début des années 1830. Témoignant des modèles et des inspirations de galeries d’hommes illustres fréquentées par le duc d’Orléans depuis sa jeunesse (au Palais-Royal, à Eu, aux Tuileries…), ces collections reflètent également les aspirations et les ambitions – succès ou échecs – de ce panthéon « à toutes les gloires de la France ». Loin de former un ensemb...

Histoire nationale, histoire universelle : propositions sur l’iconographie monumentale de la monarchie de Juillet

Comment représenter l’histoire de France dans le contexte de la monarchie de Juillet, lorsque se construit l’État nation ? Les peintres choisis par les pouvoirs publics semblent disposer d’une grande liberté mais les courants idéologiques qui traversent la société s’imposent à eux. Cette étude met en évidence, en effet, les conflits discrets qui opposent les partisans de l’histoire nationale telle que l’exalte la génération romantique et ceux du cosmopolitisme libéral qui insistent sur le com...

L’ambassadeur de famille, diplomate et courtisan au service des Bourbons

Cette contribution étudie le statut d’étranger à la cour de France à travers l’analyse des prérogatives de l’ambassadeur de famille au xviiie siècle. Au titre de ses fonctions de représentant d’un autre souverain de la maison de Bourbon, l’ambassadeur d’Espagne en France pouvait prétendre à un rang qui le distinguait notamment des autres ambassadeurs en atténuant sa qualité d’étranger. En poste entre 1773 et 1787, le comte d’Aranda fit du respect de ces prérogatives dynastiques l’un des objec...

Une visite nocturne dans la galerie de pierre : Auguste Vinchon ou les deux histoires du musée Louis-Philippe

Cet article propose une étude du tableau d’Auguste Vinchon Louis-Philippe et la famille royale visitent les Galeries historiques de Versailles, peint en 1848. La composition présente dans une scène nocturne le cortège central arrêté pour admirer la statue en pied de Jeanne d’Arc sculptée par Marie d’Orléans. Ce tableau, qui a jusqu’ici fait office de simple illustration des Galeries historiques, comporte un ensemble de singularités que nous souhaiterions mettre au jour afin d’évoquer plus lar...