Cahiers « Mondes anciens »

Histoire et anthropologie des Mondes anciens

Revue s'intéressant à l'histoire et l'anthropologie du monde gréco-romain

A journal dedicated to the study of Greek and Roman antique history and anthropology

Accéder au site
Cahiers « Mondes anciens »

Créés en 2009, les Cahiers "Mondes anciens"  sont une revue électronique dédiée aux études anciennes au sens large : histoire, histoire littéraire, histoire des religions, iconographie, archéologie, philologie, histoire culturelle et intellectuelle, historiographie, anthropologie. Ils rassemblent des actes de colloques, de séminaires et de journées d'études de trois équipes spécialisées dans l’histoire et l’anthropologie du monde gréco-romain le Centre Louis Gernet, le Centre Gustave Glotz, l’équipe Phéacie. Ils marquent, en outre, la fusion de ces trois équipes au sein d'une nouvelle unité de recherche hebergée à l’Institut national d'histoire de l'art.

The Cahiers “Mondes Anciens” journal is devoted to studies of the ancient world in the largest possible sense: history, literary history, the history of religions, iconography, archaeology, philology, cultural and intellectual history, historiography, and anthropology. Centred on Greek and Roman antiquity, it is also concerned with all historical areas of Mediterranean antiquity from an anthropological and comparative perspective. Launched in 2009, the journal publishes research related to the activity and interests of the Centre for the Anthropology  and History of the Ancient World (ANHIMA) UMR 8210, created by the merging of the “Centre Louis Gernet” - comparative research into ancient societies, the “Centre Gustave Glotz” - Hellenistic and Roman worlds, and the Phéacie team - cultural practices in Greek and Roman societies.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

François de Polignac

Rédacteur(s) en chef

Paulin Ismard

Responsable de l'édition électronique

Agnès Tapin

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2010-2023

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

2009

Date de mise en ligne

20 janvier 2010

ISSN format électronique

2107-0199

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

43 semaines

Politique de droits d'auteur et de diffusion

Licence

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

Droits d'auteur

L’auteur ne cède pas ses droits à titre exclusif à la revue

Coordonnées

Adresse postale

Cahiers « Mondes anciens »
ANHIMA UMR 8210
2, rue Vivienne
75002 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

17 | 2023 – Transgresser pour mieux régner

Buste d'Alcibiade

Les puissants qui élaborent les normes ne sont pas nécessairement ceux qui les respectent. Alors qu’elle est considérée, de prime abord, comme une attitude contestataire qui cherche à mettre à mal toute forme d’autorité, la transgression peut servir l’intérêt de ces figures de pouvoir. Ainsi, le tyran fait de la transgression des normes le moteur de sa vie, tant privée que publique, et ne cesse de s’appuyer sur elle pour fonder sa légitimité. S’ouvrant à une partie du monde méditerranéen antique, le présent dossier propose une réflexion sur des formes de pouvoir et d’actes transgressifs en exposant leurs caractéristiques ainsi que les liens qu’ils entretiennent avec les sociétés dans lesquelles ils émergent. En partant des deux facettes du pouvoir, son efficacité au sens de capacité à produire des effets et sa légitimité, on verra comment les gouvernants qui outrepassent les règles jouent, à leurs risques et périls, sur les ambiguïtés de la transgression.