Criminocorpus, revue hypermédia

Publication de travaux sur l'histoire de la justice, des crimes et des peines

A publication dedicated to the study of justice, crimes and punishments

Accéder au site
Criminocorpus, revue hypermédia

Criminocorpus, revue hypermédia rassemble des articles sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Cette nouvelle publication vise à pérenniser l’expérience de publication réalisée depuis 2005 sur le portail Criminocorpus sous la forme de dossiers thématiques.

Criminocorpus, revue hypermédia brings together articles about the history of justice, crimes and sentencing, and aims, through its thematic issues, to perpetuate the experience of article production, since 2005, on the Criminocorpus platform.

Éditeur

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Marc Renneville

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2005-2018

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2005

Date de mise en ligne

06 mai 2010

ISSN format électronique

2108-6907

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

8 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Criminocorpus, revue hypermédia
CLAMOR - CNRS UMS 3726
CS n°71345
190-198 avenue de France
75648 Paris Cedex 13
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveaux articles

« Suspect Device » : punk et violence dans l’Irlande du Nord des « Troubles »

En 1976, le phénomène punk surgit à Londres, remet en cause pendant un instant certains des codes sociaux et des normes culturelles de la société britannique, et est le sujet d’une « panique morale ». La même année, en Irlande du Nord, 297 personnes sont tuées à cause du conflit connu sous le nom de « Troubles ». Les Sex Pistols invoquent l’anarchie dans leurs textes, mais pour les Nord-Irlandais, « Anarchy in the UK » est bien plus qu’une chanson : il s’agit de leur quotidien. Pourtant, alor...

Surveiller les Stones : musique et violence à Berlin. Les débats transnationaux des années 1960

L’article analyse la violence qui éclata lors d’un concert des Rolling Stones en 1965 à Berlin-Ouest. À partir d’une lecture attentive des archives de la police de Berlin, il explique les événements par l’incompréhension des nouvelles formes d’expression culturelle, mais également en raison d’idées démodées sur le maintien de l’ordre, idées profondément enracinées dans l’histoire allemande et enfin en raison de défaillances logistiques. En analysant les suites du concert, l’article montre com...

Francis Mézières, Alger, 24 janvier 1960, t.1 : Genèse du suicide de l’Algérie française, t. 2 : Mythes du suicide de l’Algérie française

Des faits à la désinformation et à un nouvel objet d’histoire

Ce dimanche de janvier 1960, plusieurs milliers de Français « de souche européenne » manifestent au centre d’Alger, malgré l’interdiction, contre le limogeage du général Massu, commandant du corps d’armée et préfet de l’Algérois, en désaccord avec la voie de l’autodétermination choisie par De Gaulle. À la faveur de la grève générale, les activistes de l’Algérie française espèrent refaire, avec le soutien d’une partie des tro...

Violence and Non-Violence at Rock Concerts: 1970s French Society Confronted With Its Contradictions

“The hopefulness of ‘Love Power’ has gone out the window,” Michel Lancelot wrote in 1971, adding that “just about everywhere, the revolt is armed” (Campus, 1971). The author was describing the state of violence on American campuses, comparing it with the fate of public figures who championed non-violence. In France, this dichotomy spread from the usual arena of public demonstrations and found its way into pop music festivals held in the South as well as a few concerts in Paris, like the Palai...

1956: Rock and roll e violenza in Italia

Le storie della popular music hanno spesso riservato un’attenzione speciale al rapporto tra la nascita del rock’n’roll negli Stati Uniti negli anni Cinquanta e all’ondata di “panico morale” diffusasi in tutto il mondo insieme a esso. E tuttavia, occorre porre un’attenzione particolare al modo in cui i diversi significati associati con il nuovo rock’n’roll sono stati “tradotti” sulle differenti scene e dalle diverse culture nazionali, e recepiti dai diversi pubblici locali. Il caso italiano è ...

Rock and roll et violence en Italie en 1956

Les études sur la musique populaire ont souvent accordé une attention particulière à la relation entre la naissance du rock’n’roll aux États-Unis dans les années 1950 et la vague de « panique morale » qui s’est répandue dans le monde entier avec elle. Et pourtant, une attention particulière doit être accordée à la manière dont les différentes significations associées au nouveau rock’n’roll ont été « traduites » sur différentes scènes et par différentes cultures nationales, et reçues par diffé...

“La Voix de l’anarchie” : la question du genre liée aux chants agressifs du metal. L’exemple d’Angela Gossow (Arch Enemy)

Technique de chant, le growl peut être perçu comme une pratique esthétique clé du death metal. Au cours de l’histoire de ce style musical, le growl a été fortement influencé par le genre. Si les hommes et les femmes le pratiquent depuis le début des années 1990, il n’en demeure pas moins que par ses caractéristiques – la perception d’un son agressif et d’un bruit, autant que la tessiture grave –, le growl a été associé à la masculinité. En 2001, Angela Gossow a intégré le groupe Arch Enemy et...

“Voice of anarchy”: Gender aspects of aggressive metal vocals. The example of Angela Gossow (Arch Enemy)

Growling can be regarded as a key aesthetic practice of death metal. This practice, throughout the history of the genre, has been heavily gendered; while practiced both by men and women since the early 1990s it has nevertheless been associated with masculinity, due to its perceived aggressive sound, as well as corresponding notions of perceived low pitch and noise. In 2001 Angela Gossow became the singer of the band Arch Enemy and has since established herself as one of the most outstanding f...

‘Running Riot’: Violence and British Punk Communities, 1975-1984

Roused by their experience at the Notting Hill Carnival of 1976, the Clash penned their first single “White Riot” and at an early stage helped to establish the burgeoning punk community’s obsession with violence. In the context of the social and economic crises of the late 1970s and early 1980s, street level disorders and attacks were common place. However, punk’s use of aggression was more than a simple embrace of violence’s banality during the period. It constituted a response to postwar Br...

« Running Riot » : la violence et les communautés punks au Royaume-Uni, 1975-1984

Fort de leur expérience au carnaval de Notting Hill en 1976, The Clash enregistre son premier single « White Riot » et contribue très tôt à établir l’obsession d’une communauté punk en plein essor pour la violence : dans le contexte des crises sociales et économiques de la fin des années 1970 et du début des années 1980, les troubles et attaques de rue sont monnaie courante. Cependant, l’agressivité véhiculée par le punk était plus qu’un simple constat de la banalité de la violence pendant ce...