Archéologie du handicap

Pour une lecture de la prise en charge des « corps différents »

L’archéologie du handicap est une thématique novatrice et encore peu documentée. Si la paléopathologie est désormais intrinsèque de l’archéologie funéraire et de l’archéo-anthropologie lato sensu, la spécificité du handicap et des pathologies invalidantes demeure encore très marginale et inégalement considérée selon les territoires, les périodes chronologiques voire l’intérêt des chercheurs. Pourtant, cette recherche fait pleinement écho à des questionnements contemporains et documente un champ entier de la lecture des comportements des humains face à la vulnérabilité des leurs. L’objectif de ce carnet sera d’affirmer la compatibilité entre la documentation de ce nouvel axe de recherche, les contraintes de l’archéo-anthropologie et l’apport d’une recherche diachronique et transversale. La mise en place de cette démarche suppose une grille de lecture qui fasse consensus et soit adaptée aux lésions invalidantes lisibles sur la matière osseuse pour une recherche des prévalences et une observation de la prise en charge - par leur groupe d’appartenance - des sujets atteints.

The archaeology of handicap is a new approach that has yet to be fully documented. If the study of paleopathology now goes hand in hand with funerary archaeology and osteo-archaeology, the specific nature of handicap and invalidating pathologies remains marginal and unequally regarded according to location, chronology and the academic interest. However, this field of research echoes current issues and informs about human behaviour in the face of the vulnerabilities of their loved ones. The aim of the blog is to underline the compatibility between this new area of research, the obligations of osteo-archaeology and the benefits of a national enquiry that is diachronic and interdisciplinary. A consensual interpretative framework will enable the recording of invalidating injuries seen on bones with the aim to encourage receptive research into the care received by the handicapped within their own communities.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Carine Carpentier

Année de création

2021

Date de mise en ligne

08 septembre 2020

ISSN format électronique

2778-1976

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

carine.carpentier@inrap.fr

Adresse postale

Archéologie du handicap
Direction scientifique et technique, Inrap
121 rue d’Alésia - CS 20007
75685 Paris cedex 14
France

Ville de production

Paris