reCHERches

Culture et histoire dans l'espace roman

Revue multidisciplinaire consacrée à l'espace roman

Multidisciplinary journal dedicated to the Romance space

Revista multidisciplinar dedicada al espacio románico

Accéder au site
reCHERches

Revue monographique semestrielle créée en 2008. Elle se consacre prioritairement aux domaines hispanique, italien et roumain, mais reste ouverte à l'ensemble du spectre des langues romanes. ReCHERches. Culture et Histoire dans l’Espace Roman se propose d'envisager les espaces, les productions culturelles et les langues romanes dans leurs interactions et selon les approches méthodologiques et disciplinaires les plus variées, sur une période allant du Moyen Âge au XXIe siècle.

Semi-annual monographic journal founded in 2008. It is focused primarily on Hispanic, Italian and Romanian research fields, but remains open to the entire spectrum of Romance languages. ReCHERches. Culture et  Histoire dans l’Espace Roman, which emphasizes the concept of "Romance space", intends to address cultural productions, Romance languages and spaces in their interactions, according to the most varied methodologies and disciplines, over a period ranging from the Middle Ages to the twenty-first century.

Revista monográfica semestrial creada en el 2008, dedicada a las áreas hispanófona, italiana, lusófona y rumana, abierta al conjunto de las lenguas románicas. ReCHERche. Culture et Histoire dans l’Espace Roman hace hincapié en el concepto de « espacio románico», proponiéndose abordar las producciones culturales, las lenguas y los espacios románicos en sus interacciones y según las metodologías y disciplinas más variadas. Todas las disciplinas vienen representadas sobre un periodo que abarca desde la Edad Media hasta el siglo XXI.

Éditeur

Presses universitaires de Strasbourg

Maison d’édition héritière des Publications de la faculté des Lettres de l’université de Strasbourg créées en 1919, les Presses universitaires de Strasbourg (PUS) publient des manuscrits inédits, en français ou en langue étrangère, qui exposent les résultats de recherches individuelles ou collectives. Le catalogue compte huit cents titres et s'enrichit chaque année d'une quarantaine de nouveautés qui relèvent majoritairement des humanités ou des sciences humaines. Au-delà des missions traditionnelles de diffusion et de valorisation de la recherche, les Presses universitaires de Strasbourg sont soucieuses d'élargir leur audience et de conforter leur rôle social, notamment par le développement des publications numériques, la création de nouvelles collections et la mise en place de co-éditions.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Contact

reck@unistra.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Isabelle Reck, Emanuele Cutinelli-Rendina

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2009-2021

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès depuis le 04 novembre 2021

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

2008

Date de mise en ligne

04 novembre 2021

ISSN format électronique

2803-5992

ISSN format papier

1968-035X

Langues de publication

Français, Español, Italiano, Română

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

42 semaines

Politique de droits d'auteur et de diffusion

Licence

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International - CC BY-NC-SA 4.0

Droits d'auteur

L’auteur cède ses droits à titre exclusif à la revue

Coordonnées

Courriel

reck@unistra.fr

Adresse postale

reCHERches
Institut d’Études Romanes, Faculté des Langues, Université de Strasbourg, 22 rue Descartes
6700 Strasbourg 67084
France

Ville de production

Strasbourg

Actualités

Nouveau numéro

6 | 2011 – Figures du pouvoir dans la littérature hispano-américaine

Couverture de reCHERches, n° 06, 2011
ISBN 978-2-35410-033-9
318 pages

Ce sixième numéro de la revue reCHERches s'intéresse aux figures du pouvoir dans la littérature latino-américaine des vingt dernières années. L'Amérique hispanique, que les dictatures n'ont pas épargnée et que les révolutions n'ont pas sauvée, est riche en épisodes désastreux d'abus de pouvoirs, et aujourd'hui encore ses démocraties parfois fragiles n'ont pas enterré de profonds antagonismes, ni même empêché le lot ordinaire de la corruption. Pour autant, les auteurs modernes, qui n'ont certes plus la même foi en des temps nouveaux, ne renoncent pas à la fonction de témoin, et partant d'acteur, que leur permet l'écriture fictionnelle – dire revenant à un acte "politique ? –, et semblent plaider, plus ou moins implicitement selon les cas, pour une littérature au service d'une nouvelle éthique, incarnant en cela l'"autre ? pouvoir. Il ne s'agira pas uniquement de questionner les maux inhérents au pouvoir, mais également d'explorer ces contre-pouvoirs: arts, écriture, parole, autant d'actes de liberté qui entendent canaliser et moraliser le pouvoir. Comment les œuvres récentes abordent-elles les pouvoirs autoritaires d'hier et, avec moins de recul, ceux d'aujourd'hui ? Quelle histoire du pouvoir restituent-elles et avec quel regard en sondent-elles les arcanes ? Comment révèlent-elles, en dernière instance, la fiction du pouvoir ? La présentation des travaux qui constituent cette revue, s'organise autour de deux grands axes: « Une histoire du pouvoir en Amérique latine », « Contre les maux du pouvoir, le contre-pouvoir des mots ». Ainsi, la première partie, qui rend compte des abus et des limites du pouvoir, offre-t-elle une autopsie de ce dernier qui va de la figure du dictateur aux effets délétères de pouvoirs trop souvent synonymes de domination et de destruction, de corruption et de trahison. Le deuxième volet, qui se concentre quant à lui sur la résistance, étudie d'abord le "théâtre du pouvoir ? comme mise en scène d'une contestation par le corps et les mots; les sections suivantes enfin montrent comment, face à un pouvoir qui peut annihiler la personne, la littérature libère et permet d'exister, rendant ainsi à l'être, envers et contre les pouvoirs les plus absolus, son droit le plus inaliénable et le plus essentiel.