Effets de temps

Perceptions et représentations de la vitesse

« Les effets de temps : perception et représentation de la vitesse » est un projet de recherche junior pluridisciplinaire porté par de jeunes chercheurs de l'IETT (EA 4186) de l’université Jean Moulin Lyon 3. Ce projet aborde la question de la perception et de la représentation de la vitesse temporelle, en s’inscrivant dans une dynamique transversale et internationale. Depuis l’antiquité, le temps est un sujet d’étude particulièrement prisé des scientifiques et philosophes, et pour cause : la relation au temps fonde toute activité humaine, qu’elle soit scientifique, académique, artistique, ou encore économique. Dans une période que certains qualifient d’hyper-moderne, l’hégémonie de l’instantanéité, de la vitesse et de l’urgence engendre une crispation de notre rapport au temps. Cette mutation de notre expérience du temps soulève de profonds questionnements quant aux mécanismes déployés pour le comprendre, le mesurer, le représenter, ou encore le maîtriser. C’est autour de telles interrogations que le projet « Effets de Temps » réunit des acteurs issus aussi bien de la scène artistique que des domaines des sciences humaines et des sciences dures. En bâtissant des ponts entre les sphères scientifiques, artistique, et littéraire, ce projet adopte une approche nouvelle sur le temps, et espère voir naître des comparaisons et des parallèles entre les manières dont les divers domaines scientifiques impliqués conceptualisent le temps, notion à la fois universelle, fondatrice, et fédératrice, mais paradoxalement impalpable.

‘Time Effects : Perception and Representation of Speed’ is a graduate research project led by young researchers of the IETT (EA 4186) at Université Jean Moulin Lyon 3. This project deals with the perception and representation of time speed from an international and transversal perspective. Since Antiquity, time has been a particularly popular subject with scientists and philosophers, and rightly so: our relation to time is at the foundation of any human activity, be it scientific, academic, artistic or even economic. At a time that some call ‘hyper-modern’, the omnipresence of speed, urgency and instantaneity are causing changes in how we perceive time. This mutation of the way in which we experience time raises deep questions as to the mechanisms used to understand, measure, represent or control the passing of time. These are the questions around which the project ‘Time Effects’ gathers actors from the artistic field as well as researchers in sciences and humanities. By building bridges between the scientific, artistic and literary spheres, the projects develops a new approach to time and aims at bringing to light comparisons and convergences between the ways in which the various scientific fields involved conceptualise time – this universal and federating yet paradoxically impalpable notion.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Alix Cazalet-Boudigues

Année de création

2020

Date de mise en ligne

11 septembre 2020

ISSN format électronique

2742-8869

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

alix.cazalet-boudigues@univ-lyon3.fr

Adresse postale

Effets de temps
IETT
Maison Internationale des Langues et des Cultures
35 rue Raulin
69007 Lyon
France

Ville de production

Lyon