Sillages critiques

La revue publie des travaux scientifiques consacrés aux littératures de langue anglaise

A journal of English language literature

Accéder au site
Sillages critiques

Sillages critiques est la revue du Centre de recherches « Texte et critique du texte » qui fait partie de l’École doctorale IV (Voix anglophones : littérature et esthétique (VALE) - EA 4085). La revue publie des travaux scientifiques consacrés aux littératures de langue anglaise et associe une réflexion théorique à un thème généraliste ou à un thème directement relié aux recherches conduites dans le cadre du Groupe Comus (Texte et musique, Pierre Iselin), du Groupe Théâtre (Alexandra Poulain et Elisabeth Angel-Perez) et du Groupe ARP, Atelier de recherche en poésie (Geneviève Cohen-Cheminet et Juliette Utard, avec la collaboration de Pascal Aquien).

Sillages critiques is the journal of the “Texte et critique du texte” research centre, which is part of the Ecole doctorale IV, covering Anglophone literature and aesthetics (EA 4085). The journal publishes academic work devoted to English language literature and theoretical reflections on general themes, or themes directly related to research carried out by the Comus group (texts and music, Pierre Iselin), the theatre group (Alexandra Poulain and Elisabeth Angel-Perez) and the poetry group (Geneviève Cohen-Cheminet and Juliette Utard).

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

line.cottegnies@paris-sorbonne.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Alexis Tadié

Rédacteur(s) en chef

Line Cottegnies

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2004-2021

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

1996

Date de mise en ligne

30 janvier 2009

ISSN format électronique

1969-6302

ISSN format papier

1272-3819

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par les pairs

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

line.cottegnies@paris-sorbonne.fr

Adresse postale

Sillages critiques
Université Paris Sorbonne – Paris IV
UFR d’anglais
5 rue Victor Cousin
75005 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

30 | 2021 – Corps, techniques, technologies / Varia

Image issue de la création Communion (Le partage des peaux II) (1995-2000)

Corps et technologie sont au cœur de la définition de l’humain, qui est homo faber avant d’être homo sapiens. En effet, l’apparition de l’humain coïncide avec l’invention de l’outil, c’est-à-dire de la technique. Mais la question se pose des moyens et des fins s’articulant aux savoirs techniques. N’y a-t-il pas un risque que le développement technique devienne un potentiel outil de domination et d’asservissement ? La technique, prolongement du corps, serait alors non seulement au cœur de la définition de l’humain mais aussi potentiellement source de sa destruction. À l’heure des nouvelles technologies où les limites de l’humain peuvent être repoussées, y compris lorsqu’elles ont trait à sa corporéité, que ce soit dans le domaine de la bioéthique, de la robotique ou des intelligences artificielles, n’est-ce pas au risque de l’humain même que l’hybridation homme-machine vient redéfinir l’humain ? C’est la question que pose ce dossier de la revue Sillages Critiques qui vise à interroger les imaginaires des relations de l’homme à la technique à travers cinq œuvres littéraires, cinématographiques et de performance s’inscrivant dans la diachronie. Les articles rassemblés montrent que le corps humain est un enjeu privilégié de savoir et de pouvoir technique. De l’hybris scientifique qui permet la fabrication d’une créature nouvelle dans le Frankenstein de Mary Shelley au fantasme de remplacement du corps de l’humain, objet de désir, par une intelligence artificielle dans le film Her de Spike Jonze, le dossier retrace la fascination historique de l’humain pour les conséquences du progrès technique sur sa définition et sa propre survie.

The body and technology lie at the core of the definition of human beings, who are homo faber rather than homo sapiens. The appearance of humans coincides with the invention of the tool, ie of technique. However, the question of the uses of technical knowledge reveals a number of risks inherent in technical development which, when combined with a will to power, may lead to domination and enslavement. Thus technique would not only be essential to humans, it could also bring about their destruction. In our technologically savvy times where the limits of the human are being pushed back — whether in the field of bioethics, robotics or artificial intelligence — the hybridisation of humans and machines seems to threaten the existence of human beings themselves. This is the question addressed by this special issue of Sillages Critiques, which probes into the imaginary surrounding the relation between humans and technique through five diachronic works taken from the worlds of literature, cinema and performance. These articles show that the human body is a nexus of knowledge and technical power. From the scientific hybris which renders possible the creation of a new monstrous creature in Mary Shelley’s Frankenstein to the fantasy of the replacement of the human body by artificial intelligence in Spike Jonze’s film Her, this special issue retraces the historical fascination which human beings have felt for the consequences of technical progress onto their own definition and survival.