Résonance générale

vers une université inconnue

Le poème serait le test de nombreuses activités sociales et politiques dans les découpages traditionnels de la vie des femmes et des hommes d’aujourd’hui : littérature, sciences sociales et humaines, édition, enseignement, etc. Test non de vérité mais d’un dire vrai et donc d’une éthique par la poétique, laquelle permettrait que s’effectue en actes de langage ce que Roberto Bolaño appelait « la universidad desconocida » – titre d’un livre de poèmes non traduit en français publié en 2007. Le poème comme test, voilà l’université inconnue. Cela demanderait de tenir une orientation qui ne soit pas seulement poétologique sous peine de réitérer les cadres de la pensée discontinuiste, mais de considérer, dès que discours, ce que Charles Péguy nommait « sonorité générale » et Henri Meschonnic « rythme », comme autant de leviers critiques décisifs pour que les vocalités et les relations s’entendent (dans les deux sens du terme) dans des inventions expérientielles de communs pluriels et puissants, et d’anonymisations fortes, parce que le poème court les rues, bat la campagne et fend les flots, pour embarquer le beau titre de Raymond Queneau dans cette université inconnue que chercherait à devenir tout projet qui aurait pour test du faire par le dire, le poème. Une telle exigence critique demanderait d’associer des expériences de recherche, d’engager des enquêtes à plusieurs et de confronter des points de vue. Un cercle d’études critiques, désaffilié de toute obédience institutionnelle ou idéologique et se donnant ses propres moyens pour maintenir un haut niveau d’exigence critique à l’égard de ses membres – la critique étant d’abord la critique de la critique –, constituerait le mode organisationnel le plus libre qu’il soit possible pour organiser, faire connaître et développer une résonance générale avec le poème dans les situations poétiques et politiques de ses membres, toutes et tous promotrices et promoteurs de cette université inconnue. Les orientations de recherche (enquêtes, bibliographies critiques, etc.) demanderont des rencontres (exceptionnelles et/ou régulières) et des publications que ce carnet de recherche numérique sur hypotheses.org pourra fédérer. Une première assemblée générale du cercle d’études sera organisée au premier semestre de l’année universitaire 2019-2020. Aucune frontière, aucun diplôme et aucune évaluation ne peuvent s’opposer à une participation à ce cercle qui n’a vocation qu’à accompagner le poème des vivants de la vie et l’étude des participants d’une université inconnue en résonance générale.

The poem would be the test of many social and political activities in the traditional divisions of the life of women and men today: literature, social sciences and humanities, publishing, teaching, etc. Test not of truth but of a true saying and thus of an ethics by poetics, which would allow that acts in speech acts what Roberto Bolaño called "the universidad desconocida" - title of a book of untranslated poems published in 2007. The poem as a test, here is the unknown university. This would require an orientation that is not only poetic, under pain of reiterating the frames of discontinuous thought, but to consider, as soon as speeches, what Charles Péguy called "general sound" and Henri Meschonnic "rhythm", as many of decisive critical levers so that vocals and relations are understood (in both senses of the term) in experiential inventions of plural and powerful common, and strong anonymizations, because the poem runs the streets, beats the countryside and cleaves the waves, to embark the beautiful title of Raymond Queneau in this unknown university that would seek to become any project that would test to do it by saying it, the poem. Such a critical requirement would involve combining research experiences, engaging in multiple surveys and confronting points of view. A circle of critical studies, disaffiliated from any institutional or ideological obedience and using its own means to maintain a high level of critical demand with regard to its members - criticism being first and foremost criticism of criticism, would be the most free organizational mode possible to organize, make known and develop a general resonance with the poem in the poetic and political situations of its members, all and all promoters and promoters of this unknown university. The research guidelines (surveys, critical bibliographies, etc.) will require meetings (exceptional and / or regular) and publications that this digital research book on hypotheses.org can federate. A first general assembly of the study circle will be organized in the first semester of the academic year 2019-2020. No boundaries, no diploma and no evaluation can oppose participation in this circle which is only intended to accompany the poem of the living of life and the study of the participants of an unknown university in general resonance.

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Serge Martin

Année de création

2020

Date de mise en ligne

10 septembre 2019

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

serge.martin@sorbonne-nouvelle.fr

Adresse postale

Résonance générale
Serge Martin
35, chemin de l'arc
14000 Caen
France

Ville de production

Caen

Actualités

Nouveaux billets