Matières poétiques

L'élémentaire en poésie moderne et contemporaine

Envisager la poésie sous le prisme de ses matérialités, c’est voir en elle un geste qui l’engage pleinement dans le monde, un mouvement d’ouverture qui reste suspendu au seuil d’un échange peut-être rêvé, mais non moins nécessaire, avec ce qui nous entoure. Le projet « Matières poétiques » se veut interdisciplinaire, dans la lignée ouverte par les travaux d’ethnopoétique (laboratoire CERILAC de l’Université Paris 8), d’anthropologie, d’intermédialité (laboratoire CREATIS de l’Université de Toulouse Jean Jaurès) et des études littéraires française et comparée (en particulier les études actuelles en écopoétique postcoloniale et en géopoétique du laboratoire THALIM, Université Paris 3). Si la poésie autochtone est souvent analysée au prisme de l’ethnologie et de l’anthropologie, son intérêt poétique reste parfois, encore, à construire, y compris pour les poètes contemporains. « Matières poétiques » invite donc à réfléchir à de multiples enjeux :

  • Qu’entend-on par matière poétique ? Des reconfigurations sont-elles imposées au genre poétique dès lors qu’il intègre des pratiques non textuelles (land art, art pariétal…) ?
  • Quels sont les supports matériels de la poésie et comment l’inspiration poétique naît-elle de la matière sensible ? Peut-on établir une archéologie de cet imaginaire de la matière brute, élémentaire ?
  • Existe-t-il un invariant transculturel sur cette question de la matière poétique ? Peut-on dégager une source matérielle, un imaginaire des matériaux, qui informeraient la création poétique ? En quoi et comment, au-delà de simples thèmes, la poésie émane-t-elle de l’élémentaire, qui est partie prenante de l’écriture ?
  • En quoi consiste ce geste poétique qui donne à sentir, à penser, les matières du monde ? Que signifie-t-il aujourd’hui ?
  • L’inscription du geste poétique dans l’élémentaire peut-il se dissocier d’une réflexion sur le choix de la langue « native », par exemple chez les poètes autochtones contemporains ?

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Cécile Brochard

Année de création

2020

Date de mise en ligne

20 février 2020

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

cecile.brochard@unicaen.fr

Adresse postale

Matières poétiques
Université de Caen-Normandie
UFR. Humanités et Sciences Sociales · HSS Université de Caen, Esplanade de la Paix
14000 Caen
France

Ville de production

Caen

Actualités

Nouveaux billets