Altérité & violence

Penser la haine avec ceux qui l'ont subie et ceux qui l'ont nourrie

À partir de nombreuses enquêtes de terrain menées depuis 2014, en particulier au Rwanda (Génocide des Tutsi de 1994) et en Afrique du Sud (société pré et post Apartheid), ce carnet se propose de réfléchir à la construction de l'altérité et aux conditions de possibilités de la violence identitaire liée aux questions de l'ethnicité, de l'identité nationale, du genre, de l'orientation sexuelle ou du choix religieux. À travers le prisme de récits de voyages et de réflexions personnelles, mais surtout par des entretiens avec témoins, victimes et bourreaux, ce carnet se veut ainsi une réflexion sur toute violence qui cible en priorité ses victimes en raison non de choix idéologiques mais de leur appartenance à des groupes pensés comme fondamentalement inégaux et non miscibles dans le corps social. Son originalité réside dans sa volonté de penser le rapport conflictuel à l'autre - de l'hostilité à la haine - par les yeux de ceux qui ont subie cette violence identitaire et ceux qui l'ont commise : penser la haine dans une approche phénoménologique.

From numerous fields surveys conducted since 2014, particularly in Rwanda (Tutsi Genocide of 1994) and South Africa (pre and post apartheid society), this notebook aims to reflect on "otherness construction" and conditions of possibility of violence related to ethnicity, national identities, genders, sexuals orientations or religions. Through travels notes and personal reflections, but more specifically through victims and executioner's interviews, this notebook is intended as a reflection on violence which primarily targets their victims not because of their ideological choices, but because they belong to groups that are thought to be fundamentally unequal or immiscible in the “legitimate” society. Its originality resides in its willingness to think conflictuals relations to otherness - from hostility to hatred - through the eyes of those who experienced this violence and those who committed it: thinking hatred in a phenomenological approach.

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Amélie Faucheux

Année de création

2019

Date de mise en ligne

21 juin 2019

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

ameliefaucheux@gmail.com