Transalpina

Études italiennes

Revue bilingue d’études italiennes spécialement intéressée par les échanges linguistiques, littéraires et culturels entre écrivains et intellectuels français et italiens.

Rivista bilingue d’italianistica particolarmente interessata agli scambi linguistici, letterari e culturali fra scrittori ed intellettuali francesi e italiani.

Bilingual journal of Italian studies particularly interested in linguistic, literary and cultural exchanges between writers and intellectuals French and Italian.

Accéder au site
Transalpina

Revue bilingue (français et italien) fondée en 1996, Transalpina est éditée par les Presses universitaires de Caen. Ouverte à l’ensemble des études littéraires, culturelles et historiques du domaine italien, elle fait aussi place aux problématiques de la traduction et de la réception dans un contexte franco-italien.

Chaque numéro comprend : une section principale réunissant des articles dans un dossier thématique donnant le titre à chaque numéro (ou bien les actes d’un colloque) ; à celui-ci s’ajoutent des Varia (contributions hors dossier) et une Recension bibliographique.

Transalpina è una rivista bilingue (francese e italiana) fondata nel 1996 e pubblicata dalle Presses universitaires de Caen. Aperta agli studi letterari, culturali e storici in ambito italiano, si occupa anche di traduzione e di ricezione nel contesto franco-italiano.

Ogni numero comprende: una sezione principale contenente articoli in un dossier tematico che dà il titolo al numero (o atti di convegno); oltre a questo ci sono Varia (contributi esterni al dossier) e una Rassegna Bibliografica.

Transalpina is a bilingual (French and Italian) journal founded in 1996 and published by the Presses universitaires de Caen. Open to literary, cultural and historical studies in the Italian field, it also includes translation and reception studies in a Franco-Italian context.

Each issue includes: a main section containing articles in a thematic dossier giving the title to each issue (or proceedings of a conference); in addition to this are Varia (contributions outside the dossier) and a Bibliographical Review.

En savoir plus

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Contact

puc@unicaen.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Adoui Lamri

Rédacteur(s) en chef

Viviana Agostini-Ouafi, Laura Fournier-Finocchiaro

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2002-2023

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Annuelle

Année de création

1996

Date de mise en ligne

19 décembre 2019

ISSN format électronique

2534-5184

ISSN format papier

1278-334X

Langues de publication

Français, Italiano

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

30 semaines

Politique de droits d'auteur et de diffusion

Licence

Creative Commons - Attribution 4.0 International - CC BY 4.0

Coordonnées

Courriel

puc@unicaen.fr

Adresse postale

Transalpina
Presses universitaires de Caen
Université de Caen Normandie
Bâtiment MRSH
Esplanade de la paix
CS 14032
14032 Caen Cedex 5
France

Ville de production

Caen

Actualités

Nouveau numéro

26 | 2023 – Les mystères urbains en Italie – volume II : Les réécritures du XXe siècle

Couverture de Transalpina 26 | 2023
ISBN 978-2-38185-208-9

Étrange histoire que celle des mystères urbains : un genre littéraire qui rencontre un succès extraordinaire au XIXe siècle, à partir de la publication du texte fondateur, Les Mystères de Paris d'Eugène Sue (1842-1843), et qu’on délaisse complètement par la suite, si bien que certains critiques ont pu, sans trop d’hésitations, le déclarer mort et enterré. Mais en est-il vraiment ainsi ? En réalité, il n’est pas impossible de repérer des traces « posthumes » des mystères urbains, des cas de « survivance » même, pourvu que l’on se munisse d’une certaine ouverture d’esprit et d’un regard perçant. La littérature italienne du XXe siècle, sur laquelle porte ce numéro de Transalpina, montre qu’un oubli apparent peut dissimuler une latence féconde : de Massimo Bontempelli et Alberto Savinio à Anna Maria Ortese et jusqu’à Roberto Saviano, d’Italo Calvino à Paolo Zanotti, d’Emilio De Rossignoli à Umberto Eco en passant par Gianfranco Manfredi, pour descendre, au fur et à mesure, vers les créations contemporaines du dessinateur Elfo (Giancarlo Ascari) et de la romancière de science-fiction Nicoletta Vallorani, sans oublier l’écrivain qui, plus que tout autre, semble vouloir faire revivre dans son œuvre la grande saison des mystères du XIXe siècle, Dino Buzzati, nombreux sont les auteurs – et les artistes – qui se sont inspirés des maîtres, étrangers et italiens, de ce genre, pour écrire l’épopée des bas-fonds de la littérature contemporaine.