Sur les libelles de la première modernité

Au croisement de la littérature et de l'histoire, de l'analyse du discours et des humanités numériques

Ce carnet vise à mettre en commun les avancées de la recherche sur les libelles. Depuis plus de trente ans désormais, ces textes voient la fin du discrédit relatif qui les affectait jusque là (perçus comme dépourvus d’intérêt esthétique par les littéraires et comme des documents peu fiables par les historiens). Qu’on le comprenne au sens restreint d’écrit pamphlétaire ou au sens très large de « petit livre », le mot évoque le temps qui va de la Ligue à la Révolution, en passant par les régences pour minorité (1610-1614, Fronde, régence de Philippe d’Orléans), tant ces publications réactionnelles se multiplièrent alors par dizaines de milliers. Il s’agit de faire avancer la connaissance sur ces corpus multiformes, à travers trois pôles : un séminaire pluridisciplinaire dont les contenus seront partagés sur le carnet ; une base de données en cours de constitution (numérisation et édition de Mazarinades) dont les étapes successives seront postées sur le carnet ; l’annonce et le résumé de travaux individuels sur le sujet, que ce soit en littérature, en humanités numériques, en analyse du discours ou en histoire.

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Karine Abiven

Année de création

2019

Date de mise en ligne

05 novembre 2018

ISSN format électronique

2678-081X

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

karine.abiven@sorbonne-universite.fr

Adresse postale

Sur les libelles de la première modernité
Sorbonne Université - Faculté des Lettres
1, rue Victor Cousin
75005 Paris
France

Ville de production

Paris