Atalaya

Revue d'études médiévales romanes

Revue d'études médiévales romanes animée par la Societad de Estudios Medievales y Renacentistas

A journal of the Societad de Estudios Medievales y Renacentistas publishing research on medieval literature in the Romania area

Accéder au site
Atalaya

Originellement consacrée au monde hispanique médiéval, la revue Atalaya s'ouvre, dans sa configuration électronique, aux études médiévales romanes. Elle publie des études sur les littératures de la Romania médiévale, ainsi que des travaux des disciplines connexes. Les numéros annuels se composent d’articles, de notes, de comptes rendus et de documents.

Emanation de la SEMYR (Sociedad de Estudios Medievales y Renacentistas herbergée à l'Université de Salamanque), la revue est animée par un réseau international de médiévistes.

The journal Atalaya was originally devoted to medieval Hispanic studies; in its electronic form it devotes itself to medieval Romance studies. It is the mouthpiece and focus for an international network of medievalists including the CIHAM (UMR 5648 of the CNRS) and the SEMYR (Sociedad de estudios medievales y renacentistas). It prioritises studies about medieval Romance literature; works from other disciplines are also welcome. The yearly issues include special themes, articles, notes, accounts and other documents, such as indexes and repertoires.

Éditeur

ENS Éditions

Les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon, créées en 1993 à Fontenay-Saint-Cloud, ont pris un nouveau départ après l’installation, en 2000,  de l’École (ENS LSH) à Lyon. En 2011, fortes de l’apport des publications de l’Institut national de recherche pédagogique, elles doivent désormais relever le défi des enjeux de l’École dans toute sa diversité actuelle après la fusion des deux ENS lyonnaises et la création en son sein de l’Institut français de l’Éducation. ENS Éditions publie donc des ouvrages de toute origine, de chercheurs français ou étrangers, en harmonie avec les questionnements des centres de recherche de l’ensemble de l’École.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

atalaya@ens-lyon.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Pinton Jean-François

Rédacteur(s) en chef

Carlos Heusch

Type de support

Électronique

Etat de la collection

1998-2020

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Annuelle

Année de création

1991

Date de mise en ligne

17 juin 2009

ISSN format électronique

2102-5614

ISSN format papier

1167-8437

Langues de publication

Français, Español

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

24 semaines

Coordonnées

Courriel

atalaya@ens-lyon.fr

Adresse postale

Atalaya
ENS Lettres et Sciences humaines
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveau numéro

20 | 2020 – Puellae doctae en la corte de los Reyes Católicos (1470-1555): educación, literatura y mecenazgo

Este monográfico se centra en las sabias mujeres presentes en la corte de los Reyes Católicos en un arco temporal fijado desde el nacimiento de la primogénita de los soberanos, Isabel, hasta la muerte de la más longeva de sus hijas, Juana I de Castilla. Estas infantas, princesas y reinas fueron sujetos políticos, pero también alumnas de los mejores humanistas, que las educaron en sus años de formación intelectual, mecenas de las artes y promotoras de obras literarias. Debido a sus matrimonios de estado, las cuatro hijas de Isabel y Fernando, es decir, Isabel (1470-1498), Juana (1479-1555), María (1482-1517) y Catalina (1485-1536), establecieron lazos políticos, pero también artísticos, con las cortes de Portugal, los Países Bajos e Inglaterra, donde fueron admiradas por su cultura y donde se convirtieron no solo en motivo literario, sino también en motor artístico dentro del Humanismo que recorría Europa. Los artículos contenidos en este monográfico se focalizan principalmente en su educación, la literatura en torno a ellas y el mecenazgo artístico de estas excepcionales mujeres desde una perspectiva multidisciplinar que aúna la Filología, la Historia y la Historia del Arte.
Ce dossier est axé sur les femmes savantes présentes à la cour des Rois Catholiques dans un éventail temporel qui va de la naissance de l’aînée des souverains, Isabelle, à la mort de celle de leurs filles qui connut la plus grande longévité, Jeanne I, reine de Castille. Ces infantes, princesses et reines étaient des sujets politiques, mais également des élèves des meilleurs humanistes, qui les ont éduquées au cours de leurs années de formation intellectuelle, protectrices des arts et mécènes d’œuvres littéraires. En raison de leurs mariages d’État, les quatre filles d’Isabelle et Ferdinand, à savoir Isabelle (1470-1498), Jeanne (1479-1555), Marie (1482-1517) et Catherine (1485-1536), établirent des liens politiques et artistiques avec les cours du Portugal, des Pays-Bas et d’Angleterre, où elles furent admirées pour leur culture et où elles ne devinrent pas seulement un motif littéraire, mais aussi un moteur artistique dans l’Humanisme qui parcourut l’Europe. Les articles contenus dans ce dossier traitent principalement de leur éducation, de la littérature autour d’elles et du mécénat artistique de ces femmes exceptionnelles d’un point de vue multidisciplinaire, qui combine la Philologie, l’Histoire et l’Histoire de l’art.
This dossier focuses on the wise women present at the court of the Catholic Monarchs in a period comprised between the birth of the firstborn of the sovereigns, Isabel, until the death of the oldest of their daughters, Juana I, queen of Castile. These infantas, princesses and queens were political subjects, but also pupils of the best humanists, who educated them in their years of intellectual formation, patrons of the arts and promoters of literary works. On account of their marriages of state, the four daughters of Isabel and Fernando, that is, Isabel (1470-1498), Juana (1479-1555), María (1482-1517) and Catalina (1485-1536), established political but also artistic ties with the courts of Portugal, the Netherlands and England, where they were admired for their knowledge, and where they became not only a literary motif, but artistic promoters within the Humanism that cut across Europe. The articles contained in this dossier focus mainly on their education, the literature surrounding them and the artistic patronage of these exceptional women from a multidisciplinary perspective that combines Philology, History and Art History.