Dynamiques environnementales

Journal international de géosciences et de l'environnement

Revue à la croisée des disciplines et des approches des sciences de la Terres et des sciences humaines et sociales

Interdisciplinary journal bearing on earth sciences and social sciences

Accéder au site
Dynamiques environnementales

Dynamiques Environnementales est une revue scientifique à la croisée des disciplines et des approches des sciences de la Terre et des sciences humaines et sociales. Le maître mot de la revue est le terme « dynamique », notion fondamentale au coeur d’une ligne éditoriale qui s’appuie également sur le concept d’interaction homme/milieu, c’est-à-dire l’évolution et l’accélération des pressions anthropiques sur les ressources et les fonctionnements naturels. Le but est de comprendre le fonctionnement du patrimoine naturel pour mieux le gérer, donc de pratiquer les changements d’échelles et d’avoir in fine une vision transdisciplinaire. Pour ce faire, la revue publie en amont des travaux en sciences de la nature et en aval des travaux en sciences humaines et sociales qui démontrent la nécessité de mieux prendre en compte les principes universels régissant les systèmes complexes.
 

Dynamiques Environnementales is an research oriented, interdisciplinary journal bearing on earth sciences and social sciences. The key word in our description is "dynamics", a central notion at the heart of our editorial policy. Equally central is the notion of an interaction between human agency and the environment, in the context of the pressures increasingly brought to bear by man on natural ressources and functions. We aim to improve our understanding of our natural heritage, in order to fine-tune our management. This implies shifts in the scale of priorities, and, in fine, a transdiscplinary approach. To achieve this, the journal publishes a stream of studies in the field of natural sciences, which constitute the upstream flow, as well as studies informed by social sciences, downstream, which demonstate the need to take on board the universal principles guiding complex systems.

Éditeur

Presses universitaires de Bordeaux

Créées en 1983 et situées dans les locaux de l’Université Bordeaux Montaigne, les Presses universitaires de Bordeaux, maison d’édition publique, publient des livres destinés à un lectorat universitaire constitué de spécialistes, d’étudiants, mais aussi d’enseignants du secondaire et de tout public intéressé par les sciences humaines et sociales ou d’autres spécialités universitaires. Elles contribuent ainsi à la diffusion et à la notoriété de la recherche qui est effectuée dans les universités de Bordeaux par des collections qui en reflètent les domaines d’excellence.

En savoir plus

Politique d'accès

Barrière mobile

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Richard Maire, Gábor Tóth

Rédacteur(s) en chef

Teddy Auly

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2015-2018

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 1 an

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

1977

Date de mise en ligne

26 novembre 2019

ISSN format électronique

2534-4358

ISSN format papier

1968-469X

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

40 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Dynamiques environnementales
Presses universitaires de Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, Domaine universitaire
33607 Pessac Cedex
France

Ville de production

Pessac

Actualités

Nouveau numéro

42 | 2018 – Du glint baltique au lac Peïpous

Couverture DE N°42

De la taille de l’ancienne région française Midi-Pyrénées, l’Estonie, petit pays mystérieux aux confins nord-est de l’Europe, est une inconnue au regard de ses voisins scandinaves, russes ou baltes, et ce malgré son appartenance depuis deux décennies à l’Union Européenne. Pourtant elle mérite mieux que cette relative ignorance. Le peuple Este, malgré des périodes de domination étrangère dont la dernière, soviétique, marque encore profondément les esprits, a su tracer sa propre voie, loin des circuits touristiques traditionnels. Sa très faible densité de population lui a permis de préserver coutumes ancestrales et espaces naturels et l’environnement estonien se targue d’abriter l’un des plus grands lacs d’Europe (le lac Peïpous), des curiosités géomorphologiques remarquables (cratère météoritique de Saaremaa, Glint Baltique) ou encore une langue exceptionnellement préservée, différente de toutes les racines européennes. C’est par le prisme environnemental que nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir cet Etat particulier où natures et cultures s’imbriquent harmonieusement, offrant aux géographes un large éventail de milieux et donc d’objets géographiques à étudier.

Estonia, a small mysterious country located on the north-eastern borders of Europe, as large as the former French region named Midi-Pyrénées, is a stranger to its Scandinavian, Russian or Baltic neighbours even though it has been a member of the European Union for two decades. And yet, it deserves better than this relative ignorance. Despite periods of foreign domination, the last one of which was a Soviet one, the Estonian people still makes a deep impression and has been able to chart its own course far from the traditional sightseeing tours. Its very low population density has allowed it to preserve ancestral customs and natural spaces. The Estonian environment prides itself of having one of the largest lakes in Europe (Lake Peipus), remarkable geomorphic curiosities (meteorite crater of Saaremaa, Baltic Glint) and an exceptionally well-preserved language, different from all European roots. We invite you, through the environmental prism, to discover or rediscover this special state where natures and cultures interlock in harmony, offering geographers a wide range of environments and therefore geographic subjects to study.