Futurs antérieurs

Une lecture-exploration de propositions architecturales expérimentales de la fin des années soixante

Ce carnet est alimenté par un travail de thèse en histoire de l'architecture. Cette recherche questionne le statut de propositions architecturales produites dans le tournant de la fin des années soixante et considérées comme des démonstrations d'« urbanisme prospectif » par la critique d'alors. En même temps que la société connait des bouleversements majeurs – et que les études d'architecture s'ouvrent aux sciences sociales –, les architectes s'emparent de la problématique urbaine et questionnent la notion d'habitat à travers ces projets théoriques. Ils rejettent la production architecturale de masse héritée de la reconstruction, et tentent de redonner sa place à l'individu habitant, s'appuyant sur un imaginaire technologique partagé. L'objectif de cette recherche est de resituer ces productions dans le contexte intellectuel dans lesquels elles ont été formulées, en retraçant notamment les échanges, les influences, le réseau des multiples groupes internationaux participant du foisonnement intellectuel de cette période.

This thesis blog aims to share the thoughts of a Phd student working on experimental architecture projects of the late sixties. The beginning of the sixties marked the end of the modern movement, and left the architectural scene confused and split. Architects from a new post-modern age noted the failure of modern urbanism and had to face the urban crisis. The rationalist mindset of the 1920's European avant-garde movement , didn't make sense anymore. It failed to grasp the real. Meanwhile a form of experimental architecture emerged, a research approach that looks at its future, questions the social role of the architect, and looks for a means to get back in touch with the real. To this end, it explores the foundations of the architectural discipline, the growing technological possibilities, the knowledge contained in non-pedigreed architecture It designs tomorrow's housing, plans the mobile, scalable, unlimited city of the future. This thesis aims to bring a new angle to this breakpoint in architectural production. The goal is to bring out the utopian purpose of the architectural project through the practices and representations of differents architects.

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Mélina Ramondenc

Année de création

2018

Date de mise en ligne

04 septembre 2017

ISSN format électronique

2606-670X

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

ramondenc.m@gmail.com

Adresse postale

Futurs antérieurs
Laboratoire Les métiers de l'histoire de l'architecture
École nationale supérieure d'architecture de Grenoble
60 avenue de Constantine
CS 12636
F – 38036 Grenoble cedex 2
France

Ville de production

Grenoble

Actualités

Nouveaux billets