Épistémologie et politique - Recherches en Proche-Orient

Le point de départ de ce séminaire est dans les expressions de « théories voyageuses » qui, là où une chaîne conceptuelle faisait défaut (exils, guerres, et déplacements, situations de subalternalisation dans la vie, le droit, et la langue, séparations), s'écrivent en une cartographie de récits où énoncés et énonciations ne peuvent être disjoints. Ces récits sont les syntagmes concrets issus de la rencontre, des formes de vie, de leur persistance, et la forme de leur historicité.

 

Par ailleurs, les conflits qui traversent le Proche et Moyen-Orient aujourd’hui ne sont pas dissociables de l’histoire des accords Sykes-Picot. Il est également nécessaire de les aborder à partir d’une analyse plus large des conditions de la globalisation, cet autre nom de la colonisation, dans ses dimensions politiques, sociales, économiques, etc.

 

C’est depuis un décentrement constant, un décentrement dont dérive une différence dans laquelle s'inscrivent les autres noms de l'histoire, que pourraient se dire les formes nouvelles possibles du politique.De là, ce séminaire porte sur les expérimentations du commun et les productions théoriques du post-national, la construction des appartenances multiples et la problématique des frontières, les généalogies de la violence et les langages de la mémoire, les politiques des savoirs et de la traduction avec une perspective transdisciplinaire dans le contexte d'un échange international.

The starting point of this seminar is in the expressions of "traveling theories" which, where a conceptual chain was lacking (exiles, wars, and displacements, situations of subalternalisation in life, law, and language, separations) are written in a cartography of narratives in which utterances and utterances can not be disjointed. These narratives are the concrete syntagms arising from the encounter, the forms of life, their persistence, and the form of their historicity.

 

On the other hand, the conflicts that cross the Near and Middle East today can not be dissociated from the history of the Sykes-Picot agreements. It is also necessary to address them on the basis of a broader analysis of the conditions of globalization, this other name of colonization, in its political, social, economic and other dimensions.

 

It is from a constant decentration, a decentration from which derives a difference in which the other names of history are inscribed, that could be expressed the possible new forms of politics.From there, this seminar focuses on the experiments of the common and post-national theoretical productions, the construction of multiple belongings and the problem of borders, the genealogies of violence and the languages ​​of memory, the politics of knowledge with a transdisciplinary perspective in the context of an international exchange.

Éditeur

OpenEdition

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Informations bibliographiques

Rédacteur(s) en chef

Béatrice Rettig

Année de création

2017

Date de mise en ligne

10 mai 2017

ISSN format électronique

2607-9437

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

beatrice.rettig@free.fr

Adresse postale

Épistémologie et politique - Recherches en Proche-Orient
Université Paris 8
2 rue de la Liberté
93 526 Saint-Denis
France

Ville de production

Saint-Denis