Histoire de l’éducation

Revue consacrée à l'histoire de l'éducation, sur le plan national et international (articles, actualités et compte rendus)

A journal dedicated to French and international history of education

Accéder au site
Histoire de l’éducation

Créée en 1978, et publiée par l’INRP, Histoire de l’éducation propose des articles qui dressent le bilan de l’état et des orientations de la recherche en histoire de l’éducation, en France et à l’étranger. Elle consacre également une large place aux comptes rendus d’ouvrages. Histoire de l’éducation s’adresse aussi bien aux historiens et aux chercheurs en sciences de l’éducation qu’aux enseignants et aux formateurs, qui sont nombreux à chercher, dans le passé de l’éducation, l’une des clés permettant de comprendre ses problèmes actuels.

Created in 1978, and published by the INRP, Histoire de l’éducation proposes articles assessing the state and direction of research into the history of education in and abroad. It also has a broad section devoted to accounts of works. Histoire de l’éducation is aimed at the very many historians, researchers, teachers and trainers of the educational sciences, who are keen to study education in the past to understand education in the present.

Éditeur

ENS Éditions

Les Éditions de l’École normale supérieure de Lyon, créées en 1993 à Fontenay-Saint-Cloud, ont pris un nouveau départ après l’installation, en 2000,  de l’École (ENS LSH) à Lyon. En 2011, fortes de l’apport des publications de l’Institut national de recherche pédagogique, elles doivent désormais relever le défi des enjeux de l’École dans toute sa diversité actuelle après la fusion des deux ENS lyonnaises et la création en son sein de l’Institut français de l’Éducation. ENS Éditions publie donc des ouvrages de toute origine, de chercheurs français ou étrangers, en harmonie avec les questionnements des centres de recherche de l’ensemble de l’École.

En savoir plus

Politique d'accès

Barrière mobile avec accès commercial via Cairn

RSS

S'abonner

Contact

revue.histoire-education@ens-lyon.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Jean-François Pinton

Rédacteur(s) en chef

Philippe Savoie, Emmanuelle Picard, Boris Noguès, Renaud d’Enfert

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2000-2018

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 1 an

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

1978

Date de mise en ligne

04 juin 2009

ISSN format électronique

2102-5452

ISSN format papier

0221-6280

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par les pairs

Délai moyen entre soumission et publication

23 semaines

Politique de droits d'auteur et de diffusion

Politique de dépôt en archives ouvertes

http://heloise.ccsd.cnrs.fr/reviewid/703

Coordonnées

Courriel

revue.histoire-education@ens-lyon.fr

Adresse postale

Histoire de l’éducation
Service d’histoire de l’éducation
45 rue d’Ulm
75230 Paris Cedex 05
France

Ville de production

Lyon

Actualités

Nouveau numéro

154 | 2020 – Regards sur l’histoire de l'éducation, une perspective internationale

Couverture Histoire de l'éducation
ISBN 979-10-362-0416-6

L’histoire de l’éducation est un domaine de recherche foisonnant, aux contours fluctuants, dont l’analyse rétrospective est susceptible de renforcer une réflexivité critique. Les contributions de ce dossier s’y emploient, en analysant les travaux et les évolutions de la discipline en France, en Espagne, en Angleterre, au Portugal et dans les pays baltes. Elles prennent appui sur une recension des ancrages institutionnels et réseaux de communications qui conditionnent et favorisent le renouvellement des connaissances. Ces dernières sont analysées via les pratiques et productions de ceux qui se reconnaissent dans ce champ. Un accent particulier est porté sur les thèses de doctorat. À partir d’un matériau comparable, les articles montrent que les thèses permettent de cerner les logiques de positionnement d’une discipline, attestant que cette étape doctorale peut tantôt être investie comme moyen pour « cadrer » le devenir d’un champ (consolider un courant, une école de pensée), tantôt constituer un espace de renouvellement. Les bilans historiographiques confirment le dynamisme du domaine mais aussi les tensions qu’il connaît. Le rythme soutenu des changements institutionnels de la péninsule ibérique témoigne ainsi de la fragmentation de la recherche historienne. Les restructurations institutionnelles et éditoriales sont également au cœur de l’étude sur la France, pour éclairer sous un nouveau jour la vitalité du domaine. Enfin, la vision panoramique sur les évolutions depuis 1960 de l’histoire de l’éducation en Grande-Bretagne permet d’allier une historicisation de ses réseaux de communications avec celle de ses contenus.

History of education is a rich field of study whose outlines vary and retrospective analysis may contribute to strengthening critical thinking. The articles in this special issue work towards this by studying research in this field and its evolution in France, Spain, Britain, Portugal and the Baltic States. They build on the identification of institutional anchoring and communication networks that condition and foster a renewal of knowledge. Specific focus is given to doctoral dissertations. Working on comparable material, the articles show that dissertations help to identify the logics of positioning for a discipline. This first step in a career can sometimes be taken as a means to “framing” the future of a field (to consolidate a school of thought), or it can sometimes constitute a space for renewal. The historiographical assessments show the dynamism of the history of education as well as its tensions. Thus, the sustained pace of institutional changes in the Iberian Peninsula demonstrates the fragmentation of historical research. Institutional and editorial restructuration are also at the heart of the study of the French situation, shedding new light on the vitality of the field. Lastly, the panoramic vision of the evolution of History of Education in Britain since 1960, offers a way to link the historicization of its communication networks with its contents.