Alter

Revue de phénoménologie

Revue consacrée à la réflexion phénoménologique actuelle

Journal focused on contemporary phenomenological reflection

Zeitschrift für zeitgenössische Phänomenologie

Accéder au site
Alter

Depuis 1993, la revue de phénoménologie Alter rassemble chaque année de manière thématique différents travaux afin d’approfondir, développer et mettre en question la réflexion phénoménologique actuelle. Aussi, plutôt qu’un recueil d’études historiques qui s’évertueraient à préciser tel ou tel point, la revue entend mettre la fécondité de la phénoménologie à l’épreuve, et préfère les études exploratoires aux travaux conservatoires. Consciente que la phénoménologie est avant tout le titre d’un problème, Alter exclut toute orthodoxie et se propose d’accueillir les pratiques phénoménologiques dans leur diversité.

Since 1993, the phenomenological journal Alter gathers every year, around a given theme, different contributions that deepen, question and develop the contemporary phenomenological reflection. Rather than aiming to be a collection of historical studies that would only seek doctrinal precision, the review tests the fertility of phenomenology while prefering exploratory essays to conservatory studies. Aware of the fact that phenomenology is first of all the name of a problem, Alter dismisses any supposed orthodoxy, in order to be able to welcome the whole diversity of phenomenological practices.

1993 gestiftet, das phänomenologische Jahrbuch Alter ist eine alljährliche thematische Versammlung von verschiedenen Schriften, die die heutige phänomenologische Besinnung tiefen, erweitern oder fragen. Statt einen Sammelband von historischen Studien zu sein, unseres Jahrbuch die Fruchtbarkeit der Phänomenologie auf die Probe stellt und den Vorzug zu Sondierungsversuche gegen konservative Studien gibt. Weil Phänomenologie zumeist der Titel eines Problems ist, schliesst Alter alle Strenggläubigkeit aus, insofern es keine Lehre festlegt, und hingegen die ganze Verchiedenheit der phänomenologischen Praxis zu willkommen versucht.

Éditeur

Association ALTER

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Politique d'accès

Barrière mobile

RSS

S'abonner

Contact

contact@revue-alter.org

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Natalie Depraz

Rédacteur(s) en chef

Philippe Cabestan

Responsable de l'édition électronique

Claudia Serban

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2010-2020

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 1 an

Périodicité

Annuelle

Année de création

1993

Date de mise en ligne

12 décembre 2017

ISSN format électronique

2558-7927

ISSN format papier

1249-8947

Langues de publication

Français, English, Deutsch

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Délai moyen entre soumission et publication

25 semaines

Coordonnées

Courriel

contact@revue-alter.org

Adresse postale

Alter
Archives Husserl (CNRS, UMR 8547)
École normale supérieure
45 rue d'Ulm
75005 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

28 | 2020 – La religion

La religion
ISBN 978-2-9550449-6-4

 On se contente bien souvent d’affirmer l’athéisme méthodologique de la phénoménologie en renvoyant, si besoin est, au paragraphe 58 des Idées directrices pour une phénoménologie pure et une philosophie phénoménologique, au cours duquel la transcendance de Dieu est mise hors circuit. Paul Ricœur, du reste, renouvelle explicitement ce geste en ouverture du premier tome de sa Philosophie de la volonté. Ainsi s’est installée la conviction que phénoménologie et religion font deux et qu’il est « hérétique » de vouloir mettre l’une au service de l’autre et réciproquement.  C’est toutefois oublier un peu vite non seulement que Husserl, d’origine juive, s’est converti au protestantisme luthérien (1886), mais aussi qu’il envisage lui-même la phénoménologie comme un chemin vers Dieu et, plus précisément, « un chemin athée vers Dieu (ein atheistischer Weg zu Gott) ». Cette dernière affirmation suffit, semble-t-il, à soulever un ensemble de questions relativement complexes quant au rapport de la phénoménologie et de la religion, dont la première pourrait être celle de savoir si une phénoménologie du divin est possible.