Cahiers Droit, Sciences & Technologies

Revue étudiant la régulation des activités scientifiques et technologiques sous l'angle du droit, de l’éthique et de la déontologie

Journal studying the regulation of scientific and technological activities from the perspective of law, ethics and deontology

Accéder au site
Cahiers Droit, Sciences & Technologies

Les Cahiers Droit, Sciences & Technologies visent à susciter et diffuser des travaux de recherche consacrés à l'encadrement normatif, notamment juridique, des sciences et techniques. Revue juridique ouverte à l’interdisciplinarité, les Cahiers Droit, Sciences et Technologies comportent trois grands volets : chroniques d’actualité ; articles originaux et dossiers thématiques analysant sous un angle critique les développements scientifiques et techniques ; interviews et notes de lecture. Les Cahiers Droit, Sciences & Technologies paraissent deux fois par an, fin avril et fin octobre.

The Cahiers Droit, Sciences & Technologies aim to stimulate and disseminate research work devoted to the normative approaches of scientific and technical developments. As a legal journal open to interdisciplinarity, the Cahiers Droit, Sciences & Technologies have three main sections: news columns; original articles and thematic dossiers critically analysing scientific and technical developments; interviews and reading notes. The Cahiers Droit, Sciences & Technologies are published twice a year, at the end of April and the end of October.

Éditeur

Presses universitaires d'Aix-Marseille - PUAM

Créées en 1976, les Presses Universitaires d'Aix-Marseille (PUAM) accueillent 27 collections, 9 revues juridiques et s'enrichissent constamment de nouveaux projets éditoriaux pluriels et innovants. Thèses, actes de colloques, ouvrages collectifs, annuaires… Les PUAM se veulent diversifiées dans leurs collections qui concernent tous les domaines juridiques, y compris l'histoire du droit, l'histoire des idées politiques ou encore la philosophie du droit.
Par une valorisation sans cesse renouvelée de la recherche scientifique, les PUAM contribuent au rayonnement de la connaissance et du savoir juridiques tant en France qu’à l'international.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

cdstedition@gmail.com

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Florence Bellivier, Christine Noiville

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2010-2020

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

2008

Date de mise en ligne

14 octobre 2015

ISSN format électronique

2431-8663

ISSN format papier

1967-0311

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

Forfait modique demandé pour les seuls dossiers thématiques (à l'exclusion des articles), pour couvrir une part des frais d’édition et de publication (en moyenne 700 euros pour un dossier de 90 pages).

Frais de soumission

non

Exemption des frais

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

18 semaines

Politique de droits d'auteur et de diffusion

Licence

Creative Commons - Attribution 4.0 International - CC BY 4.0

Coordonnées

Courriel

cdstedition@gmail.com

Adresse postale

Cahiers Droit, Sciences & Technologies
Centre de recherche Normes, Sciences, Techniques
ISJPS – UMR 8103
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
37, bd de Port Royal
Bâtiment 1 – 3eme étage
75013 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

11 | 2020 – L’humain en transformation

couverture_cdst_n_11
ISBN 978-2-7314-1180-5

Ce numéro est le fruit d’une réflexion interdisciplinaire sur les défis sociétaux engendrés par les avancées biomédicales et technoscientifiques, qui tendent à transformer l’homme par les multiples dispositifs techniques susceptibles soit de le soigner (nanotechnologies), soit de suppléer certains de ses organes déficients (cœur Carmat, prothèses 3D, reproduction génétique des organes défectueux, corps régénérable par les techniques du clonage et de la thérapie cellulaire, utérus artificiel), soit de l’augmenter (lunettes 3D, œil bionique, implants cérébraux pour stimulation), soit de le transformer en fonction de ses souhaits et de ceux de la société (esthétique, sexe, mi-homme-mi-robot). Sans cesse interconnecté, il pourrait, grâce à l’intelligence artificielle et Big data, disposer de nouvelles capacités, mieux gérer son parcours de vie et de soins qui peu à peu seraient de plus en plus personnalisés et performés. La problématique centrale est de savoir si cette révolution humaine technoscientifique remet en cause l’humanité de la personne et est susceptible d’affecter son intériorité.