Socio

La nouvelle revue des sciences sociales

Revue pluridisciplinaire de sciences sociales

Journal of social sciences

Accéder au site
Socio

La revue Socio  est ouverte à tous ceux qui assurent l’interface avec d’autres disciplines du savoir ou qui contribuent par leur profession à la production de connaissances socialement pertinentes. Elle s’inscrit dans une logique d’internationalisation des sciences humaines et sociales et plaide pour une articulation des différents niveaux d’analyse, du mondial au local. Originalité, exigence scientifique, rigueur de la pensée, qualité de l’écriture, diversité des approches, mais aussi souci du débat et de l’échange intellectuel sont privilégiés.
La revue Socio publie sur papier et en ligne, trois fois par an, des articles en français et en anglais. 

Socio each new edition features a dossier devoted to a specific theme or question and articles on various subjects. As a journal for the social sciences, Socio values the classic disciplines while at the same time encouraging pluridisciplinarity. It welcomes all who work on the interfaces with other scientific disciplines, and those who through their professional activities contribute to the production of socially relevant knowledge. It supports internationalization in the human and social sciences, and the interconnection of different levels of analysis, from the global to the local. In addition to encouraging originality, Socio upholds scientific rigour, diversity in approach, and a spirit of debate and intellectual exchange.
Socio publishes three times a year both online and on paper, articles in French and English.

Éditeur

Les éditions de la Maison des sciences de l’Homme

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) est un établissement d’utilité publique, personne morale de droit privé, ayant pour but, selon le décret du 4 janvier 1963 modifié : « la promotion de l’étude des sociétés humaines considérées avant tout dans leurs réalités actuelles et à partir d’elles ». Les Éditions de la Maison des sciences de l’homme ont développé à partir des années 1970 un catalogue original, en sciences humaines et sociales, qui rassemble des publications scientifiques de haut niveau, nées pour la plupart d’une collaboration avec d’autres institutions qu’elles soient françaises (EHESS, CNRS, INRA, Institut de France, ministères de la Culture et de la Communication, de l’Éducation nationale et de la Recherche) ou étrangères.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

socio@msh-paris.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Michel Wieviorka

Rédacteur(s) en chef

Laetitia Atlani-Duault

Responsable de l'édition électronique

Nathalie Vaillant

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2013-2019

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

quadrimestrielle

Année de création

2013

Date de mise en ligne

03 décembre 2014

ISSN format électronique

2425-2158

ISSN format papier

2266-3134

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

socio@msh-paris.fr

Adresse postale

Socio
Editions de la Maison des sciences de l’homme,
190 avenue de France,
CS 71345
75648 Paris cedex 13
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

12 | 2019 – La technique y pourvoira !

Couverture Socio 12
ISBN 978-27351-2480-0

En ce début de XXIe siècle, l’espace public et médiatique foisonne de discours et de prophéties sur l’innovation technique qui promettent un monde meilleur sinon le « meilleur des mondes », dans un écho lointain à cette l’idéologie du progrès qui triomphait sous les « Trente Glorieuses » et que l'on croyait à jamais ensevelies sous l’avalanche des critiques du dernier quart du xxe siècle. La liste s’allonge tous les jours depuis les multiples perfectionnements de la microinformatique, désormais intimement associée à Internet et à la communication multisupport, jusqu'à l'intelligence artificielle et la robotique, en passant par la géoingénierie, chimie verte, les applications des neurosciences, des technologies satellites, de la thérapie génique ou la biologie de synthèse. Malgré leur diversité de forme et d’ambition, par leur seule répétition amplifiée par le « buzz » médiatique et la dramaturgie des « démos », ces promesses instillent quotidiennement l’évidence de l’avènement de futurs technicisés, présentés à la fois comme inévitables et désirables. Ces promesses en cascade attestent d’une nouvelle accélération du développement technique qui affecte toute la vie sociale, dans une nouvelle phase de son histoire où les différents champs scientifiques se combinent en abolissant les frontières disciplinaires. Elles révèlent également la force d’un conditionnement culturel qui nous conduit à croire, en abdiquant souvent tout esprit critique, au miracle technologique toujours recommencé. Si bien que, dans cette effervescence techno-futuriste, l’on finit par les prendre « pour argent comptant », y compris lorsque le développement des innovations annoncées est embryonnaire ou hypothétique.