Études arméniennes contemporaines

Revue consacrée à l'Arménie contemporaine et aux pays environnants

Journal about contemporary issues directly and indirectly related to Armenia and its surroundings

Accéder au site
Études arméniennes contemporaines

Études arméniennes contemporaines publie les contributions de chercheurs venus de tous les horizons des sciences humaines et sociales, en particulier ceux qui portent sur les espaces géographiques, historiques, politiques et culturels imbriqués que forment l’Arménie, le Caucase, la Turquie et le Moyen Orient. Ouverte au comparatisme, elle aborde également des questions plus transversales, par le truchement de dossiers thématiques ou de numéros spéciaux, mais aussi de varia, comme les relations internationales, les nationalismes, les diasporas, les migrations, les enjeux mémoriels et patrimoniaux, l’étude des génocides et des crimes de masse.

Contemporary Armenian Studies is a bi-annual academic journal that examines contemporary issues directly and indirectly related to Armenia. Published in French and in English, the journal is multidisciplinary, and welcomes contributions from researchers from all the social sciences. It is especially interested by questions that intertwin geography, history, politics, and culture in Armenia, the Caucasus, Turkey, and the Middle East. It also addresses thematic questions such as international relations, nationalism, Diasporas, migrations, memory and patrimony, genocide studies and mass violence.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

revue.eac@gmail.com

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Raymond Kevorkian

Rédacteur(s) en chef

Boris Adjemian

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2013-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

semestrielle

Année de création

2013

Date de mise en ligne

09 décembre 2014

ISSN format électronique

2425-1682

ISSN format papier

2269-5281

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

26 semaines

Coordonnées

Courriel

revue.eac@gmail.com

Adresse postale

Études arméniennes contemporaines
Bibliothèque Nubar de l’UGAB
11, square de l’Alboni
75016 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

10 | 2018 – The Massacres of the Hamidian Period (I): Global Narratives and Local Approaches

22 cm, 207 p.

The extreme violence that targeted Armenians at the end of the Ottoman Empire during the reign of Sultan Abdülhamid II between 1894 and 1897 left innumerable traces in memory throughout the 20th century and up to the present day. They mark an important moment in the history of humanitarian action and reflection. Whole segments of the history of this violence have yet to be written. Long perceived in teleological terms as a set of paroxysmal events heralding the genocide, as a “dress rehearsal”, the violence perpetrated against Ottoman Armenians between 1894 and 1897 has not given rise to substantive research before the last years. It has remained in the shadow of the research devoted to the genocide. This theme issue aims to show the current state of research. At the heart of it is the question of the precedent: what links can be established between a genocide and the mass crimes that preceded it? — a question that is acute for other genocides in the 20th century.

Les violences extrêmes qui ont frappé les Arméniens de la fin de l’Empire ottoman sous le règne du sultan Abdülhamid II, entre 1894 et 1897, ont causé un vif émoi chez leurs contemporains et eu d’importantes répercussions internationales. Pourtant leur histoire reste à écrire. Longtemps perçues de manière téléologique comme un ensemble d’événements paroxystiques annonciateurs du génocide, elles n’ont pas jusque récemment fait l’objet de travaux de fond, restant dans l’ombre de la recherche consacrée au génocide. Ce numéro spécial donne un aperçu sur l’état actuel de ces recherches tout en posant la question du précédent : quels liens est-il possible d’établir entre le génocide et les crimes de masse qui l’ont précédé — une question qui se pose avec acuité pour d’autres génocides au 20e siècle.