Caliban

French Journal of English Studies

Revue consacrée aux littératures et civilisations anglophones

Journal devoted to the literature and civilsation of English-speaking countries

Accéder au site
Caliban

La revue Caliban a été fondée en 1964. Elle paraît au rythme de deux numéros par an. La revue est consacrée aux littératures et civilisations de langue anglaise (Iles britanniques, Etats-Unis, Canada, Afrique, Australie, Nouvelle-Zélande, Inde). Chaque numéro est thématique et privilégie les recherches récentes dans les domaines de la littérature, de la civilisation et aussi des arts visuels. Il offre notamment aux jeunes chercheurs une possibilité de faire connaître leur recherche.

The journal Caliban was created in 1964. There are two issues every year. It is devoted to the literature and civilsation of English-speaking countries (British Isles, USA, Canada, Africa, Australia, New Zealand, India). Every issue is thematic and favours recent research in the fields of literature, civilisation and visual arts. It  offers young searchers the opportunity to have their research known.

Éditeur

Presses universitaires du Midi

Les Presses universitaires du Midi (PUM) sont un service commun de l’université Toulouse - Jean-Jaurès (UT2J). Créées en mai 1987, elles ont pour mission de participer à la promotion et à la diffusion de la recherche en lettres, en langues, en sciences de l’homme et de la société et en sciences de l’ingénieur, que celle-ci soit produite au sein de l’université Toulouse - Jean-Jaurès ou dans d’autres universités et centres de recherche français ou étrangers.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

pum@univ-tlse2.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Françoise Besson

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2014-2018

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Semestrielle (deux fois par an)

Année de création

1964

Date de mise en ligne

17 décembre 2014

ISSN format électronique

2431-1766

ISSN format papier

2425-6250

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

24 semaines

Coordonnées

Courriel

pum@univ-tlse2.fr

Adresse postale

Caliban
Presses Universitaires du Mirail
5 Allées Antonio Machado
31058 Toulouse Cedex
France

Ville de production

Toulouse

Actualités

Nouveau numéro

60 | 2018 – La Vie de l’oubli dans la littérature britannique des XXe et XXIe siècles

Couverture Caliban 60 - 2018
ISBN 978-2-8107-0630-3
16 x 24 cm - 126 p.

Les textes présentés dans ce numéro sont issus de deux journées d’étude organisées par l’équipe d’accueil Cultures anglo-saxonnes en mars 2017 et mai 2018 à l’université Toulouse - Jean Jaurès. Ils s’intéressent à l’oubli dans la littérature britannique des XXe et XXIe siècles et cherchent à esquisser un ars oblivionis, une poétique de l’oubli, où les traces spectrales du passé sont investies d’un pouvoir libérateur et donnent lieu à de nouvelles configurations narratives. En se fondant notamment sur les travaux de Ricœur et d’Augé, ils envisagent la mémoire et l’oubli non comme les termes d’une opposition mais comme deux alliés indissociables : l’oubli n’est autre que « la condition de la mémoire » (Ricœur), « la force vive de la mémoire » (Augé). Explorant le lien fécond qui unit mémoire et oubli, les articles rassemblés ici mettent en évidence ce que Derrida nomme « la vie de l’oubli », l’appropriation vivante de présences oubliées, saisies dans leur perte même et transfigurées en présences inédites. Ainsi l’oubli n’est-il pas seulement « la condition de la mémoire » ; il est la forge de l’imaginaire, la condition de la créativité. De ses survivances lacunaires surgissent les poèmes et récits dont on nous parle ici.

The essays included in this issue were originally presented at two conferences organized in March 2017 and May 2018 by the research centre Cultures Anglo-Saxonnes, University Toulouse - Jean Jaurès. The authors seek to delineate an ars oblivionis in 20th- and 21st-century British literature, a poetics of forgetting in which oblivion’s ghostly remains make for emancipatory swerves from the past and for the advent of new narrative configurations. After Ricœur and Augé among others, remembering and forgetting are not envisaged as opposites but as a collaborative pair, with forgetting as the condition of memory (Ricœur) or as the lifeblood of memory (Augé). Working on the productive interplay of memory and forgetting, the articles investigate what Derrida calls «the life of forgetting», the living appropriation of forgotten presences acknowledged as loss and yet made to survive, to endure, in renewed and transfigured presences. Thus, forgetting is not only the condition of memory; it is also the condition of creativity and storytelling.