Itinéraires

Littérature, textes, cultures

Revue étudiant l’émergence de nouveaux espaces littéraires, en termes d’aires culturelles, de supports, d’idéologie, de représentation du sujet

Go to website
Itinéraires

Itinéraires. Littérature, textes, cultures étudie la littérature et ses points de contact avec les autres sphères culturelles. D’héritage francophoniste, la revue accorde toujours une large place aux littératures francophones et postcoloniales. Elle publie également des numéros thématiques représentatifs des différentes perspectives auxquelles s’ouvre le centre de recherche Pléiade. Des approches théoriques s’orientent notamment vers une réflexion sur la fiction, les genres (textuels ou sexuels) ou la transmédialité. Des domaines tels que les écritures de soi ou les textualités numériques sont explorés. Circulation, avant-garde, nouveaux espaces : de manière générale, la revue cherche à repérer des phénomènes d’émergence littéraires et culturels.

Publisher

Pléiade

For more information

Access policy

Open access

Journal's newsletter

Subscribe

Journal RSS feed

Subscribe

Contact

itineraires-ltc@univ-paris13.fr

Information

Journal description on other websites

Via Sudoc

Director of publication

Christèle Couleau, Magali Nachtergael

Medium

Print and electronic

Collection

2008-2016

Publishing policy

Publication in open access

Frequency

quadrimestrielle

Date created

2008

Online since

10 February 2015

ISSN electronic edition

2427-920X

ISSN print edition

2100-1340

Language of publication

Français

Publication costs

Publication fees

no

Submission fees

no

Review policy

Review process

double blind peer review

Average time between submission and publication

20 weeks

Contact

E-mail

itineraires-ltc@univ-paris13.fr

Address

Itinéraires
CENEL – Université Paris 13
99 avenue Jean-Baptiste Clément
93430 Villetaneuse
France

Place of publication

Villetaneuse

Latest updates

Latest issue

2017-3 | 2018 – Littératures expérimentales

Image d'accroche du numéro 2017-3

Comment penser la création littéraire aujourd’hui sans prendre en considération ses formes les plus expérimentales ? Sous quelles formes s’actualise le fait littéraire, depuis que W.J.T. Mitchell a proclamé un nouveau paradigme, le pictorial turn, auquel la littérature n’échappe pas ? Dans le prolongement de la réflexion sur la possibilité d’une néo-littérature qui investirait l’image, le spectaculaire et les écrans, le volume interroge les expérimentations contemporaines d’une écriture qui traverse les supports et les disciplines : livre d’artiste, dialogue théorique, transfert, appropriation, montage, performances musicales, poétiques ou numériques sont autant d’entrées dans la fabrique contemporaine de l’écriture. Ces modalités multiples d’apparition du fait littéraire, le rôle du lecteur-auditeur-spectateur ou la présence de l’auteur rendent caduque la fixation d’un texte canonique : elles déplacent l’horizon critique du côté de la perception sensible et d’une expérience cognitive qui ouvre l’espace littéraire et relance les spéculations théoriques.

What is literary creation without experimentation? How can we consider the literary regime since W.J.T. Mitchell has proclaimed, alongside the rise of new media, the pictorial turn as the contemporary ruling paradigm? Exploring further the idea of a neo-literature that would incorporate its visual feature, including screens and spectacular events, this volume scrutinizes contemporary experimentations through medias and disciplines: artist books, theoretical dialogues, transmedia, appropriation, musical, poetical or digital performances, various contemporary types of writing questioning the borders of what is—or is not—literature. These manifestations of literary facts, the role of the reader-viewer or the presence of the author invalidate the central position of canonical text and its fixation in a book: these manifestations of the literary push forward the critical horizon into the realm of sensorial perceptions and cognitive experience, which widens the literary space and triggers new theoretical speculations.