Corela

Cognition, représentation, langage

Revue de sciences du langage

Accéder au site
Corela

Corela est une revue de sciences du langage. Elle publie des contributions semestrielles sur des thèmes ouverts, qui abordent des questions de langues : grammaire, lexique, syntaxe, phonologie ; mais aussi de langage, de représentation, de modélisation, de sémantique. Dans une seconde section thématique, Corela accueille divers travaux : actes de colloque ou de journée d’études, résultats d’un groupe de recherche, compte rendu de manifestations scientifiques...

Éditeur

Cercle linguistique du Centre et de l'Ouest - CerLICO

Association loi 1901 regroupant des scientifiques des universités du Grand Ouest de la France et ayant pour objet de favoriser le développement de la recherche en linguistique

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Gilles Col

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2003-2021

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Irrégulière

Année de création

2001

Date de mise en ligne

09 juillet 2014

ISSN format électronique

1638-573X

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Corela
Maison des Sciences de l’Homme et de la Société
Bâtiment A5
5 rue Théodore Lefebre
86000 Poitiers
France

Ville de production

Poitiers

Actualités

Nouveau numéro

19-1 | 2021 – Vol. 19, n°1

Ce nouveau numéro de CORELA propose cinq articles qui touchent à des questions assez variées.

Dans The use of the relational function of address pronouns in L2 French before and after study abroad: do interaction and exposure to media make a difference?, Emmanuella Annan, Catherine Collin, Cyrille Granget proposent une étude centrée sur l’acquisition dans le cadre de L2, des deux fonctions relationnelles élémentaires des pronoms d’adresse en français : la fonction de solidarité du pronom tu dans l’adresse à un ami et la fonction de déférence de vous dans l’adresse à une personne inconnue ou connue et de rang social plus élevé.

L’article de Thierry Chanselme Étude de l’activité de définition de noms chez des enfants de 9-11 ans issus de classes sociales contrastées rend compte à la fois de l’organisation du contenu sémantique de définition de noms produites par des enfants de 9 à 11 ans et des stratégies de construction de ces définitions en fonction du milieu socio-économique d’origine.

Dans Critique du « complément de phrase », François Trouilleux revient sur la nouvelle définition du complément « circonstanciel » ou complément « de phrase », définition qui s’appuie sur les propriétés d’effacement et de déplacement puis de structure tripartite de la phrase et interroge les fondements théoriques de cette nouvelle définition.

Kohei Kida La métaphore filée à la lumière de la Théorie des Blocs Sémantiques propose une analyse des deux modes de discours de structure minimale de la métaphore filée en termes de schéma argumentatif signifié d’une part, et schéma argumentatif préfiguré d’autre part.

Enfin, Niang Oumar clôt le numéro avec son article Réanalyse des formes des marqueurs de classe du pulaar (peul) sous l’éclairage de la réduplication. S’appuyant sur des règles morpho-phonologiques, son analyse offre une nouvelle répartition de formes de variantes de morphèmes dans cette langue.