Chronique des activités archéologiques de l'École française de Rome

Revue présentant les résultats préliminaires des recherches archéologiques des équipes de l'École française de Rome

Accéder au site
Chronique des activités archéologiques de l'École française de Rome

La Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome présente des  compte-rendus d'opérations archéologiques auxquelles l'École française de Rome est associée ou qui sont conduites par des équipes françaises en Italie, en Afrique du Nord et dans les Balkans. Les responsables des opérations y présentent les résultats préliminaires de leurs recherches archéologiques, de la Préhistoire à la fin du Moyen Âge.

La Chronique auparavant publiée au sein des Mélanges de l’École française de Rome fait depuis 2012 l'objet d'une publication propre, électronique et à flux continu.

Éditeur

École française de Rome

L’École française de Rome est un établissement public de recherche et de formation à la recherche sous tutelle du ministère chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche. Conçue d’abord comme relais romain de l’École française d’Athènes (1873), puis comme École d’archéologie (1874), elle est fondée en 1875 et occupe le Palais Farnèse, partagé depuis avec l’Ambassade de France en Italie. Relais de l’action scientifique de la France en Italie et en Méditerranée centrale dans le domaine de l’histoire, de l’archéologie et des sciences sociales, l’École travaille dans le cadre de programmes avec des opérations de recherche qui sont conduites avec des partenaires surtout français et italiens mais aussi en provenance du Maghreb et des pays riverains de la mer adriatique (Albanie, Croatie, Serbie et Slovénie) et de l’Union européenne. 

En savoir plus

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Contact

dirant@efrome.it

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Catherine Virlouvet

Rédacteur(s) en chef

Stéphane Gioanni, François Dumasy, Stéphane Bourdin

Responsable de l'édition électronique

Richard Figuier

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2012-2018

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2012

Date de mise en ligne

19 décembre 2012

ISSN format électronique

2282-5703

Langues de publication

Français, Italiano, English, Español

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par le comité éditorial

Coordonnées

Courriel

dirant@efrome.it

Adresse postale

Chronique des activités archéologiques de l'École française de Rome
Ecole française de Rome,
Palais Farnèse,
Piazza Farnese, 67
00186 Roma
Italie

Ville de production

Rome

Actualités

Nouveaux articles

Portus

Insérée dans une réflexion internationale sur les quais et les môles de Portus ainsi que dans le cadre du projet quinquennal de l’EFR intitulé « Ostie-Portus, hub de l’empire romain », l’étude du môle nord-sud de Portus part d’une recherche plus ample sur l’ensemble du port de Claude et en particulier des résultats de l’étude précédente consacrée aux entrepôts dits de Trajan et actuellement en cours de publication. Probablement construit dans le prolongement de la colonnade du Portique de Cla...

Grangia cistercense Santa Maria del Monte a Campo Imperatore (L’Aquila): Rilievo e studi di un insediamento medievale della transumanza in Italia Centrale

I ruderi della grangia cistercense di Santa Maria del Monte si trovano sull’altopiano di Campo Imperatore in provincia dell’Aquila, nel comune di Santo Stefano di Sessanio. Situato a 1619 metri di altitudine, il sito è raggiungibile a piedi con diversi sentieri escursionistici. Si trova a mezz’ora dalla strada più vicina, chiusa in inverno per la neve. L’ultima notizia che abbiamo di un’attività nella grangia, fondata intorno al 1222, risale al 1568. I vari terremoti e le condizioni meteorol...

Loron / Santa Marina (Tar-Vabriga, Poreč, Croatie)

La mission archéologique de Loron / Santa Marina est un programme associant pour la partie française le centre Camille Jullian (Aix Marseille université, CNRS, UMR 7299), l’École française de Rome et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), pour la partie croate le musée territorial du Parentin (Zavičajni muzej Poreštine) et le ministère de la Culture de la République de Croatie, avec l’appui financier et logistique de la mairie de Tar-Vabriga / Torre-Abrega. Le programme p...

Monastère Saint-Pierre d’Osor (Croatie, île de Cres) :bilan de la mission franco-croate 2017

Menée du 19 juin au 7 juillet, la campagne 2017 a permis l’achèvement de la fouille du vestibule de l’église romane (Secteur Vb) et du bâtiment H (Secteur VIb) bordant la moitié ouest de l’église sur son flanc nord (fig. 1).

Fig. 1 – Relevé général en plan à l’issue de la campagne 2017 et plan de l’église romane (en bleu) (d’après équipe de fouille).

Image 100000000000049D0000032983B3EFC5.jpg

Bilan préliminaire de la fouille du vestibule (secteur V) (fig. 2)

Fig. 2 – Vue générale du vestibule roman (secteur ...

La tombe monumentale de Grotte Scalina (Viterbe)Campagne de fouilles 2017

La septième campagne de fouilles sur le site de la tombe monumentale de Grotte Scalina, placée sous le régime de la concession octroyée par le Ministero dei Beni e delle Attività Culturali e del Turismo à l’École normale supérieure de Paris, s’est déroulée du 3 juillet au 5 août 2017 sous la direction scientifique de Vincent Jolivet et sous la direction opérationnelle d’Edwige Lovergne, en étroite collaboration avec la Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio per l’area metropolitan...

La nécropole romaine de Porta Nocera à Pompéi. Campagne 2017

Amorcé en 2014, le nouveau programme d’étude de la nécropole de Porta Nocera a pour première ambition de comprendre et de caractériser les processus de constitution d’un paysage funéraire aux abords de la ville entre la fondation de la colonie et l’éruption de 79, notamment l’implication des autorités publiques dans la planification et la gestion des aires funéraires. Il s’agit ensuite, sur un temps relativement court – quelques générations , de préciser la genèse des différents enclos et str...

Des pratiques rituelles perpétuées sur deux siècles d’occupation à Incoronata

La XVe campagne de fouille à Incoronata, qui s’est déroulée en septembre 2017, a été caractérisée par la réalisation d’objectifs et l’acquisition de connaissances particulièrement remarquables. Dans le côté occidental de la colline (fig. 1), l’exploration archéologique a été portée sur quatre zones :

1. La limite méridionale du plateau (« secteur sud »).

2. L’espace entourant à l’est l’édifice absidé (« secteur est »).

3. L’espace entourant au nord l’édifice absidé (« sec...

Programme Ignobilia Oppida Lucanorum. Fouilles, prospections, études à Serra del Cedro, Civita di Tricarico et Rossano di Vaglio

Le programme Ignobilia Oppida Lucanorum, soutenu par l’École française de Rome en partenariat avec la Surintendance de Basilicate, comporte trois axes principaux : la fouille du site de hauteur de Serra del Cedro ; la fouille de l’agglomération fortifiée de Civita di Tricarico ; l’étude des blocs d’architecture du sanctuaire de Rossano di Vaglio (en collaboration avec G. Chapelin, architecte du Centre Jean Bérard). La fouille sur les deux sites de la commune de Tricarico (MT) s’est déroulée ...

Cimitero di Atella

Le site de Cimitero di Atella, découvert et fouillé pendant plus de vingt ans par E. Borzatti et son équipe, a livré les indices de plusieurs occupations attribuées au Paléolithique ancien (environ 600 000 ans). Les précédentes études menées sur le matériel lithique ont conduit à attribuer ces occupations à l’Acheuléen ancien, sur la base de la présence de biface, outil qui émerge en Europe justement à cette période pour perdurer durant tout le Paléolithique ancien (jusqu’à 300 000 ans enviro...

Gabies

En juillet 2017 le musée du Louvre a effectué, en collaboration avec la Surintendance archéologique de Rome (dott. Stefano Musco), une quatrième campagne de fouilles sur l’angle sud-est du sanctuaire de Junon Gabina et au nord de l’îlot urbain en contrebas. L’opération s’est étendue vers l’ouest face à l’hémicycle inscrit dans la topographie actuelle, situé au pied du téménos, et habituellement interprété comme la cavea d’un théâtre. Les vestiges de ce qui s’apparente à un bâtiment de scène o...