Géographie et cultures

Revue consacrée à la géographie culturelle, centrée sur les cultural studies

Accéder au site
Géographie et cultures

Géographie et cultures étudie la géographie culturelle, en centrant le propos sur le « tournant culturel » et plus largement les cultural studies. Depuis 1992, elle dresse un panorama actualisé en France et à l’étranger de l’état de la recherche dans ce domaine. La revue est conçue comme une plateforme d’idées, d’objets et de formats nouveaux, elle occupe une place originale dans son champ académique. 

French journal of cultural geography, focusing on the "cultural turn" and more broadly cultural studies. Since 1992, Géographie et cultures gives an updated overview of the researches in this fieldboth in France and abroad. Conceived as a platform of ideas, objects and new formats, it contributes to the renewal of geography. 

Éditeur

L’Harmattan

Éditeur de littérature et de sciences humaines, principalement sur l’Afrique, l’Amérique Latine et l’Asie, L'Harmattan est une maison d'édition française, créée et dirigée par Denis Pryen. Elle tire son nom du vent Harmattan.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Politique d'accès

Barrière mobile

RSS

S'abonner

Contact

gc@openedition.org

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Yann Calbérac

Responsable de l'édition électronique

Emmanuelle Dedenon

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2007-2018

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 6 mois

Périodicité

trimestrielle

Année de création

1992

Date de mise en ligne

10 juin 2013

ISSN format électronique

2267-6759

ISSN format papier

1165-0354

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

18 semaines

Coordonnées

Courriel

gc@openedition.org

Adresse postale

Géographie et cultures
Laboratoire Espaces, Nature et Culture
UMR CNRS-Paris IV 8185
Maison de la Recherche
28, rue Serpente
75006 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

105 | 2018 – Spatialités des mémoires

Couverture du numéro 105
ISBN 978-2-343-15549-4

Ce numéro de Géographie et cultures consacré aux spatialités des mémoires propose de poursuivre les voies ouvertes par de nombreux chercheurs appartenant à différentes disciplines des sciences sociales, et d’examiner comment la géographie contemporaine se situe dans le champ des Memory Studies.
Si la mémoire, abordée dans ses dimensions individuelles et collectives, exprime d’emblée un rapport au passé, elle articule et produit conjointement de nombreuses interactions, entre soi et les autres, entre le temps et l’espace. La mémoire, plus ou moins visible et lisible, d’un passé réactivé, remodelé, nié ou instrumentalisé n’est pas sans lien avec des stratégies d’acteurs diversifiés. Qu’il s’agisse de mémoires institutionnalisées dans des sites, musées ou mémoriaux, ou d’espaces dans lesquels les mémoires sont échafaudées à partir de traces, la (re)production d’espaces mémoriels s’organise autour d’une subtile articulation identités/mémoires/territoires, laquelle rend compte d’une dialectique de l’ancrage et de la mobilité, fût-elle éphémère.
Les articles de ce numéro thématique explorent différentes formes de productions (ou d’empêchement de productions) spatiales mémorielles liées aux diverses recompositions politiques, sociales et économiques qui affectent les sociétés.

Dominique Chevalier est maîtresse de conférences-HDR en géographie à l’Université Lyon1 Claude Bernard-ESPÉ. Membre du laboratoire Environnement Ville Société (UMR 5600), elle s’intéresse depuis une dizaine d’années à la spatialisation des mémoires douloureuses et aux effets (touristiques, patrimoniaux, politiques…) de cette mise en espace.
Anne Hertzog est maîtresse de conférences en géographie à l’Université de Cergy-Pontoise. Membre du laboratoire Mobilité Réseaux Territoires Environnement (MRTE), elle s’intéresse aux processus de patrimonialisation des lieux de conflits, à la spatialité des pratiques mémorielles et muséales et aux tourismes mémoriels.