Communiquer

Revue de communication sociale et publique

Revue d'études des phénomènes de communication humains

Accéder au site
Communiquer

Communiquer. Revue de communication sociale et publique contribue à une meilleure compréhension des phénomènes de communication humains. Cette thématique est abordé dans son ensemble, qu'elle soit organisationnelle, interculturelle et internationale, interpersonnelle et de groupe, marketing et publicitaire, politique, ou qu'elle touche à la santé, l'environnement, les technologies, la communication scientifique, les relations publiques. 

Éditeur

Département de communication sociale et publique - UQAM

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

riscp@uqam.ca

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Benoit Cordelier

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2009-2016

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

semestrielle

Année de création

2009

Date de mise en ligne

22 avril 2015

ISSN format électronique

2368-9587

Langues de publication

Français, English

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

riscp@uqam.ca

Adresse postale

Communiquer
Département de communication sociale et publique Université du Québec à Montréal Case postale 8888, succursale Centre-ville
H3C 3P8 Montréal (Québec)
Canada

Ville de production

Montréal

Actualités

Nouveau numéro

20 | 2017 – L’hégémonie à l’ère du tout numérique

Couverture numéro 20

Ce dossier spécial de la revue Communiquer se veut le prolongement de la conférence de l’Association internationale des études et recherches sur l’information (AIERI – International association for media and communication research, IAMCR) qui s’est tenue à Montréal, à l’été 2015. Le thème général de cette conférence était la relation parfois trouble qu’entretiennent l’hégémonie, la résistance et la communication. En effet, alors que le 21e siècle voit entre autres le commerce électronique, la numérisation des contenus informationnels et les réseaux socionumériques prendre une importance spectaculaire dans les économies capitalistes, le thème de l’hégémonie semble s’imposer de lui-même. Ce numéro démontre que la notion d’hégémonie offre des clés pertinentes pour comprendre les processus à l’œuvre dans un environnement culturel et médiatique en changement. Au fil du temps, la notion d’hégémonie s’est chargée de nouvelles significations qui autorisent un point de vue différent sur notre quotidien. Intégrant les critiques des penseurs posthégémoniques et certaines relectures par les études culturelles et les théories politiques contemporaines, les décryptages rendus possibles par l’hégémonie permettent de voir comment celle-ci demeure un espace de domination, de consentement et de résistance, une stratégie et un état de fait, un phénomène vécu dans notre intimité, mais qui se déploie à une échelle insoupçonnée. Il est à prévoir qu’avec la mondialisation et la rapidité des mutations technologiques actuelles, son déploiement se poursuivra : la notion d’hégémonie est en quelque sorte loin d’être arrivée à destination.

This special issue of Communiqueris an extension of the International Association for Media and Communication Research (IAMCR) 2015 annual conference, held in Montreal. That year, the general thematic regarded the confusing relationship between hegemony, resistance and communication. As a reflexive extent, through texts from renowned academics, this issue has more specifically striven to demonstrate that the notion of hegemony offers relevant keys to understand the processes at work in a changing cultural and media environment.