Revue française des sciences de l’information et de la communication

Revue de la Société française des sciences de l'information et de la communication

Accéder au site
Revue française des sciences de l’information et de la communication

Publication en langue française en direction du public international des chercheurs, des enseignants et des professionnels de l’information et de la communication, toutes spécialités confondues. Elle s’inscrit dans la longue histoire éditoriale de la Société française des sciences de l'information et de la communication (SFSIC). Elle rend compte des avancées scientifiques dans les différents champs des sciences de l’information et de la communication, des recherches émergentes, qu’il s’agisse de travaux portant sur des pratiques sociales, des dispositifs, des objets ou des concepts, de l’activité des équipes de recherches, de travaux des jeunes chercheurs, des revues, des départements d’enseignement, des groupes d’études, des associations proches, etc.

Publication in French, aimed at an international audience of researchers, teachers, and information and communication professionals, covering a wide range of specialities. This journal is a logical extension of the long publishing history of the French Society of Information and Communication Sciences (SFSIC). It intends to report on scientific progress in the various fields of information and communication sciences, emerging research, including work on social practices, systems, hardware and concepts, research activities, articles by young researchers, reviews, teaching departments, study groups, related associations, etc.

Éditeur

Société Française de Sciences de l’Information et de la Communication

  La Société Française des Sciences de l'Information et de la Communication, créée en 1974, est une Association régie par la loi de 1901. Au carrefour de l'enseignement, de la recherche et des pratiques professionnelles, la SFSIC constitue un important foyer de réflexion et d'échanges sur les grandes questions relatives à la place de l'information, de la communication et des technologies numériques dans le monde d'aujourd'hui. Par ses projets scientifiques, ses publications et ses grands événements (congrès, colloques internationaux, journées doctorales…), elle contribue à la valorisation de recherches et de formations, en relation avec les acteurs institutionnels, les laboratoires, les sociétés internationales et les revues spécialisées en sciences humaines et sociales.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

rfsic@openedition.org

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Philippe Bonfils

Rédacteur(s) en chef

Gino Gramaccia

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2012-2019

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

trois fois par an

Année de création

2012

Date de mise en ligne

08 octobre 2012

ISSN format électronique

2263-0856

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

rfsic@openedition.org

Adresse postale

Revue française des sciences de l’information et de la communication
Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine.
10, Esplanade des Antilles – Domaine Universitaire
33607 Pessac Cedex
France

Ville de production

Pessac

Actualités

Nouveau numéro

16 | 2019 – La médiation muséale au prisme du numérique

Les évolutions liées au numérique amènent les auteurs à s’intéresser et à interroger la médiation culturelle et les transformations des approches et pratiques muséales en dehors et au sein des musées. Ainsi les auteurs abordent sous cet angle les questions liées à l’évolution des publics et leurs rapports aux collections, notamment au regard de la façon dont les dispositifs numériques reconfigurent les différents registres d’expériences culturelles et plus largement les relations au patrimoine. La mise à disposition de plus en plus courante de techniques immersives, qui offrent différentes dimensions de corporéités ou de logiques de parcours dans l’appréhension de certaines œuvres, est à ce titre illustrative de questionnements très heuristiques. [En savoir +]