ADLFI. Archéologie de la France - Informations

une revue Gallia

AdlFI publie des notices présentant l'actualité des opérations archéologiques menées en France

ADLFI publishes informations about the archaeological discoveries in France

Accéder au site
ADLFI. Archéologie de la France - Informations

Coéditée par le ministère de la Culture (sous-direction de l’archéologie) et l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS, Archéologie de la France – Informations (AdlFI) est une revue numérique d’archéologie constitutive du pôle de revues Gallia. Héritière de Gallia Informations, dont elle reprend le corpus et les missions, elle publie en flux continu des notices scientifiques sur toutes les opérations archéologiques menées en France métropolitaine et dans les territoires d’outre-mer, en milieux terrestre, marin et subaquatique, de la Préhistoire à l’époque contemporaine. Ces notices sont le fruit d’une collaboration avec les services déconcentrés du ministère de la Culture en régions (Directions régionales des affaires culturelles et Service régionaux de l’archéologie, Directions des Affaires culturelles et Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines).

Co-published by the Ministry of Culture (a sub-directorate of archeology) and the Institute of Humanities and Social Sciences of the CNRS, Archéologie de la France – Informations (AdlFI) is a digital publication and constituent part of the Gallia journals’ editorial pole. Heir to Gallia Informations’ scientific corpus and objectives, the journal maintains a seamless publication of reviews based on the archaeological operations, dated to prehistory through contemporary periods, carried out in mainland France and its’ overseas territories. These periodicals are the result of a collaboration with the decentralized services of the Ministry of Culture (Regional Directorates of Cultural Affairs and Regional Archaeological Services).

Éditeur

Ministère de la Culture

Le ministère de la Culture a été créé en France en 1959 par le général de Gaulle, à l'instigation d'André Malraux, sous le nom de ministère des Affaires culturelles. Le ministre de la Culture a pour mission de « rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l'humanité, et d'abord de la France, au plus grand nombre possible de français, d'assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et de favoriser la création des œuvres de l'art et de l'esprit qui l'enrichissent »

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Contact

adlfi@cnrs.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Arnaud Schaumasse

Rédacteur(s) en chef

Martial Monteil, Frédéric Fromentin

Responsable de l'édition électronique

Nicolas Coquet

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2001-2017

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Mise à jour permanente

Année de création

2009

Date de mise en ligne

26 juin 2014

ISSN format électronique

2114-0502

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Coordonnées

Courriel

adlfi@cnrs.fr

Adresse postale

ADLFI. Archéologie de la France - Informations
Archéologie de la France – Informations
MSH Mondes
21 allée de l’Université
92023 Nanterre Cedex
France

Ville de production

Nanterre

Actualités

Nouveaux articles

Vernouillet – Rue Eugène-Bourdillon, impasse de la Salle

Le diagnostic de Vernouillet, effectué sur la parcelle située entre la « rue Eugène-Bourdillon » et « l’Impasse de la Salle », a permis de mettre au jour un certain nombre d’entités archéologiques sur un espace réduit.

En effet, si la moitié nord de la parcelle a présenté un remblaiement important, conséquence d’une démolition partielle des bâtiments qui se trouvaient autrefois en élévation, la partie sud a montré un autre visage avec, entre autres, sept fosses, quatre murs, trois sols ...

Prospection pédestre intercommunale en Yvelines

Les prospections menées en 2018 se sont portées plus particulièrement sur la forêt départementale de Pincelourp (Massif de Rambouillet).

Sur la commune de Clairefontaine-en-Yvelines, le reprofilage des berges d’une mare a permis de mettre au jour un abondant mobilier lithique comprenant plusieurs centaines de pièces.

Les travaux ont décapé une couche d’argile grise située à environ 70-80 cm de profondeur. Une grande partie du mobilier était pris dans ce niveau très compact, ce qui...

Versailles – Château, jardins du Grand-Trianon

Lors de la construction en 1688 du Trianon de marbre à l’emplacement du Trianon de porcelaine, André Le Nôtre apporte quelques modifications aux jardins. La parcelle délimitée par les deux corps de bâtiment au nord du château est d’abord agrémentée d’un simple parterre de gazon ponctué d’un bassin rond. Puis, quand Madame de Maintenon s’installe dans ces ailes, Louis XIV en fait son jardin particulier, le « Jardin du roi ». Ce jardin fut clos d’un mur de pierre, qui formait un coude en vis-à-...

Prospections aériennes en Seine-et-Marne et en Essonne

Les clichés 2018 confirment ou apportent de nouveaux éléments à plusieurs dizaines de sites. Les sites à enclos fossoyés représentent la majeure partie des découvertes même si quelques villae ou bâtiments agricoles sont repérés ici ou là.

Pour le sud Essonne, les enclos fossoyés sont situés à Angerville, Brouy, Champmotteux, Gironville-sur-Essonne, Marolles-en-Beauce, Méréville et Mespuits.

Pour le sud Seine-et-Marne, le site d’Amponville continue à révéler la juxtaposition de cin...

Prospections aériennes en Seine-et-Marne, Essonne et Yvelines

L’année 2018 a été désastreuse pour la prospection aérienne avec seulement 2h05 de vols enregistrés en 4 vols, un total sans doute le plus faible sur ces vingt dernières années de prospections aériennes sur la région. Les disponibilités étaient présentes, contrairement aux conditions météorologiques pendant la période principale de mi-mai à mi-juin.

Ces mauvaises conditions ont été rencontrées ces 4 à 5 dernières années avec des périodes de canicule et des périodes orageuses.

Tous...

Prospection et inventaire des abris ornés (Seine-et-Marne, Essonne)

Les prospections 2018 ont permis la découverte de 22 nouvelles cavités gravées dans l’Essonne et 23 en Seine-et-Marne (hors forêt domaniale de Fontainebleau).

Les découvertes susdites concernent les communes suivantes :

  • Essonne : Ballancourt-sur-Essonne, Boutigny-sur-Essonne, Buno-Bonnevaux, Cerny, Janville-sur-Juine, Milly-la-Forêt, Oncy-sur-École, Valpuiseaux  ;
  • Seine-et-Marne : Boissy-aux-Cailles, Larchant, Montigny-sur-Loing, Le Vaudoué, Nanteau-sur-Essonne, Noisy-sur-...

Forêts de Fontainebleau, des Trois Pignons et de la Commanderie (Seine-et-Marne, Essonne)

Le massif forestier de Fontainebleau est surtout réputé d’un point de vue archéologique pour ses nombreux abris ornés, souvent datés de la Préhistoire. En partenariat avec le SRA d’Île-de-France, l’Office national des forêts (ONF) a pu réaliser un vol LiDAR sur les trois forêts domaniales qui composent le massif forestier (de Fontainebleau, des Trois-Pignons et de la Commanderie). L’objectif de cette étude est d’actualiser la carte archéologique pour ensuite mettre en place des mesures de ges...

Archéologie des nécropoles mérovingiennes en Île-de-France

À la suite de la fouille de Noisy-le-Grand (Le Forestier et al. 2012), de nombreuses questions se sont posées à la fois sur les implantations des nécropoles, sur le mode de mise en œuvre des sarcophages en plâtre et sur les dimorphismes crâniens des mérovingiens et des carolingiens. À partir de ces interrogations, il a été décidé de synthétiser les données dans le but d’expliciter ces données d’archéologie funéraire. Plusieurs chercheurs issus de l’archéologie préventive se sont manifestés po...

Art rupestre préhistorique dans les chaos gréseux du Bassin parisien : étude, archivage, valorisation et relevés rupestres des abris ornés

Dans les chaos de rochers en grès entre Nemours et Rambouillet, on connaît plus de 2 000 abris gravés, généralement très exigus. Les premiers ont été découverts au xixe s. et la plupart à la fin du xxe s. grâce aux prospections inlassables du Groupe d’étude de recherches et de sauvegarde de l’art rupestre (Gersar). Il existe une œuvre paléolithique aussi ancienne que Lascaux (fig. 1) et il y a surtout, en plus de motifs d’âge explicitement protohistorique ou historique, des milliers de gravur...

Résultats significatifs en Île-de-France pour l’année 2018

Avec ce nouveau bilan scientifique régional, l’Île-de-France renoue avec ce travail important qui consiste à exposer toute la production archéologique d’une année liée aux opérations réalisées sur son territoire. Ce travail revient aux services régionaux de l’archéologie, depuis leur création il y a trente ans, car c’est vers eux que convergent l’ensemble des données issues du terrain. Il réunit celles de l’archéologie préventive, tous opérateurs confondus, et celles des différents types d’op...