Revue européenne des migrations internationales

Revue pluridisciplinaire publiant des travaux de recherche empiriques et théoriques traitant des migrations internationales

A multidisciplinary journal specialised in international migrations

Revista pluridisciplinaria que publica trabajos empíricos y teóricos de investigación que tratan migraciones internacionales

Accéder au site
Revue européenne des migrations internationales

La REMI, créée en 1985, a pour vocation de publier les travaux de recherche, empiriques et théoriques, des différentes disciplines concernées par les migrations internationales. Tout en privilégiant la dimension européenne comme cadre spatial de référence, la revue est ouverte à d’autres champs, à travers d’autres systèmes migratoires dans le monde. La REMI se veut un observatoire permanent de la complexité des migrations internationales et des dynamiques sociales.

Created in 1985, REMI publishes empirical and theoretical research work in the various disciplines concerned with international migrations. While Europe is their privileged geographical area for research, the journal is open to other areas, and other migratory systems throughout the world. REMI aims to be a permanent observatory of international migrations and their social dynamics.

Éditeur

Université de Poitiers

Fondée en 1431 par le Pape Eugène IV puis confirmée par les lettres patentes du roi Charles VII, l'Université de Poitiers est l'une des plus anciennes universités d'Europe.

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Politique d'accès

Barrière mobile avec accès commercial via Cairn

RSS

S'abonner

Contact

remi@mshs.univ-poitiers.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

William Berthomière, Véronique Petit

Responsable de l'édition électronique

Audrey Brosset

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2002-2017

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 1 an

Périodicité

Quatre numéros par an

Année de création

1985

Date de mise en ligne

01 décembre 2004

ISSN format électronique

1777-5418

ISSN format papier

0765-0752

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

20 semaines

Coordonnées

Courriel

remi@mshs.univ-poitiers.fr

Adresse postale

Revue européenne des migrations internationales
MSHS - Bâtiment A5
5 rue Théodore Lefebvre
TSA 21103
86073 Poitiers cedex 9
France

Ville de production

Poitiers

Actualités

Nouveau numéro

vol. 34 - n°4 | 2018 – École et migration

Première de couv 34-4
ISBN 979-10-90426-63-4

Dans un contexte de migrations juvéniles en pleine évolution, ce dossier de la Revue européenne des migrations internationales vise à interroger les dynamiques participant à la construction des expériences scolaires des enfants et des jeunes migrants. Inscrit dans une optique pluridisciplinaire, il est composé de travaux de sociologues, de géographes et de juristes. Différentes échelles d’analyse sont mobilisées et visent à analyser notamment  les  politiques publiques, les réalités et pratiques institutionnelles ou leurs effets sur les parcours sociaux d’enfants et de jeunes migrants à l’école ou au collège. C’est ainsi que les différentes contributions proposent, d’une part, des pistes d’analyses juridiques et sociodémographiques, macro sociales. D’autre part, elles offrent des clés de réflexion quant aux modalités concrètes d’agencement des situations socio-scolaires dans différents contextes. Elles portent également une attention spécifique aux manières d’enquêter sur les mineurs, dans et hors l’école, d’un point de vue qualitatif. A ce titre, les enquêtes auprès d’enfants et de jeunes migrants posent la question épistémologique et éthique de la place du chercheur, mais aussi celle des modalités de recueil des données, situation toujours liminaire qui nécessite des formes méthodologiques contingentes et hybrides.