Perspectives médiévales

Revue d’épistémologie des langues et littératures du Moyen Âge

Perception, construction et représentation des objets textuels du Moyen Âge aux époques moderne et contemporaine

Reception, representation and understanding of medieval textual objects throughout the modern and contemporary periods

Percezione, costruzione e rappresentazione degli oggeti testuali medievali all’epocha moderna e contemporanea 

Accéder au site
Perspectives médiévales

Revue d’épistémologie des langues et littératures du Moyen Âge, Perspectives médiévales étudie la façon dont les objets textuels du Moyen Âge ont été perçus, construits, représentés et compris aux époques moderne et contemporaine, dans une perspective pluridisciplinaire. L’historiographie, les méthodes scientifiques, les courants de pensée, l’histoire des techniques entrent dans le champ d’étude de la revue. Perspectives médiévales a pour singularité sa démarche réflexive, de nature épistémologique. Dans un effort de réévaluation des méthodes et des savoirs, elle vise à apporter un regard neuf sur la médiévistique, afin d’en favoriser la transmission auprès de publics variés. Ancien bulletin de la SLLMOO, Perspectives médiévales est désormais une revue internationale, à comité scientifique, dont les langues sont le français, l’anglais et l’italien.

As a journal devoted to the epistemology of medieval languages and literatures, Perspectives médiévales aims to study the way in which medieval textual objects have been perceived, constructed, represented and understood throughout the modern and contemporary periods, from a multidisciplinary perspective. The scope of Perspectives médiévales includes historiography, scientific methods, schools of thought and the history of techniques. The specificity of the journal is its reflexive and epistemological outlook. Through methodological and scientific reassessment, it wishes to shed new light on medieval studies, in order to facilitate their transmission to a varied audience. Previously the Bulletin of the SLLMOO, Perspectives médiévales is now an international peer-reviewed journal. Its languages are French, English and Italian.
 

Perspectives médiévales è a una rivista scientifica consacrata agli studi medievali, nel campo della linguistica e della letteratura. Rivista di epistemologia delle lingue e delle letterature del Medioevo, scopo della pubblicazione è quello di studiare, secondo i canoni di un approccio pluridisciplinare, le modalità secondo le quali gli oggetti testuali medievali sono stati percepiti, costruiti, rappresentati e compresi in epoca moderna e contemporanea. Rientrano nel campo di interessi di Perspectives médiévales la riflessione sulla storiografia, sulle metodologie, sulle grandi correnti di pensiero e sulla storia delle tecniche espressive. Perspectives médiévales pone come propria specificità la pratica di un processo riflessivo di natura epistemologica. Nel quadro di una globale messa alla prova dei metodi e dei saperi, l’obiettivo della rivista è quello di portare uno sguardo nuovo sulla medievistica, per favorirne la conoscenza presso un pubblico più ampio che quello dei soli specialisti del Medioevo. Perspectives médiévales, già bollettino della SLLMOO, è una rivista internazionale, dotata di un comitato di lettura, che pubblica articoli in francese, inglese e italiano.
 

Éditeur

Société de langues et littératures médiévales d’oc et d’oïl (SLLMOO)

La SLLMOO réunit les enseignants de l'ensesignement supérieur et les chercheurs français spécialistes de langue et littérature médiévale. Elle a pour missions de développer les contacts entre médiévistes littéraires et linguistiques, d'encourager les initiatives tendant au développement des études médiévales, de stimuler la recherche et la vulgarisation de ces disciplines et de diffuser la recherche et les travaux de jeunes chercheurs.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Jacqueline Cerquiglini-Toulet

Rédacteur(s) en chef

Jean-Marie Fritz

Responsable de l'édition électronique

Sébastien Douchet

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2009-2020

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Annuelle

Année de création

1975

Date de mise en ligne

26 septembre 2012

ISSN format électronique

2262-5534

ISSN format papier

0338-2338

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en simple aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

20 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Perspectives médiévales
1 rue Victor Cousin
75005 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

41 | 2020 – La vie postmédiévale des artéfacts médiévaux

Kimsooja, To Breathe, Palais des ducs d’Aquitaine, tour Maubergeon, Poitiers

Dans la perspective épistémologique des études sur la culture matérielle, le présent numéro de Perspectives médiévales est consacré aux artéfacts médiévaux, et à leur détermination par des actions, des textes ou des dispositifs qui s’en sont emparés après le Moyen Âge pour prolonger ou inventer leur existence, et leur donner une « vie ». Manuscrits et imprimés, objets sacrés et profanes, vêtements et équipements, bâtiments et fresques, machines, instruments et outils : ces cristallisations matérielles de l’époque médiévale ont été étudiées dans une vaste diversité formelle et technique, qu’elles aient été effectivement fabriquées au Moyen Âge, ou qu’elles soient présentées ou interprétées comme telles. L’approche diachronique a été privilégiée, pour mettre en évidence les valeurs d’usage de ces artefacts selon les époques et les acteurs qui s’en sont emparés. Le numéro s’attache à décrire la variété des opérations effectuées sur ces objets, et à en interroger les visées, entre anachronisme, propagande, et manipulation scientifique, et entre charge subjective et valeurs culturelles ou intellectuelles partagées.

Des artéfacts en mouvance : on a envisagé la mobilité des objets dans l’espace et dans le temps ainsi que les variations de leur réception, en déclinant la notion selon quatre axes. Restaurer, refaire, contrefaire : la mouvance matérielle réfléchit à la réfection moderne des objets médiévaux, au statut variable, entre faux véritables et contrefaçons assumées. Collectionner, acheter, déplacer : la mouvance spatiale soumet à l’examen les parcours de collectionneurs, dont les politiques d’achat ont façonné une représentation du Moyen Âge appuyée sur les ensembles d’objets voyageurs dont ils ont assuré le déplacement et l’implantation, de l’Europe aux États-Unis ou du continent à l’Angleterre. Avec la mouvance herméneutique, c’est l’usage par le présent des objets du passé médiéval pour écrire l’histoire actuelle ou penser son identité qui est analysé. Enfin, la mouvance discursive met au jour l’usage des artefacts médiévaux pour définir cette fois le Moyen Âge comme période historique, méprisée ou adulée, en contraste ou en continuité avec l’Antiquité ou l’art paléochrétien.

L’ambition de ce numéro est ainsi de mieux saisir en quoi et comment la réception postmédiévale des artéfacts médiévaux a façonné et conditionné notre vision actuelle du Moyen Âge, à partir de l’usage moderne ou contemporain des objets médiévaux ou dits tels.