Perspectives médiévales

Revue d’épistémologie des langues et littératures du Moyen Âge

Perception, construction et représentation des objets textuels du Moyen Âge aux époques moderne et contemporaine

Reception, representation and understanding of medieval textual objects throughout the modern and contemporary periods

Percezione, costruzione e rappresentazione degli oggeti testuali medievali all’epocha moderna e contemporanea 

Accéder au site
Perspectives médiévales

Revue d’épistémologie des langues et littératures du Moyen Âge, Perspectives médiévales étudie la façon dont les objets textuels du Moyen Âge ont été perçus, construits, représentés et compris aux époques moderne et contemporaine, dans une perspective pluridisciplinaire. L’historiographie, les méthodes scientifiques, les courants de pensée, l’histoire des techniques entrent dans le champ d’étude de la revue. Perspectives médiévales a pour singularité sa démarche réflexive, de nature épistémologique. Dans un effort de réévaluation des méthodes et des savoirs, elle vise à apporter un regard neuf sur la médiévistique, afin d’en favoriser la transmission auprès de publics variés. Ancien bulletin de la SLLMOO, Perspectives médiévales est désormais une revue internationale, à comité scientifique, dont les langues sont le français, l’anglais et l’italien.

As a journal devoted to the epistemology of medieval languages and literatures, Perspectives médiévales aims to study the way in which medieval textual objects have been perceived, constructed, represented and understood throughout the modern and contemporary periods, from a multidisciplinary perspective. The scope of Perspectives médiévales includes historiography, scientific methods, schools of thought and the history of techniques. The specificity of the journal is its reflexive and epistemological outlook. Through methodological and scientific reassessment, it wishes to shed new light on medieval studies, in order to facilitate their transmission to a varied audience. Previously the Bulletin of the SLLMOO, Perspectives médiévales is now an international peer-reviewed journal. Its languages are French, English and Italian.
 

Perspectives médiévales è a una rivista scientifica consacrata agli studi medievali, nel campo della linguistica e della letteratura. Rivista di epistemologia delle lingue e delle letterature del Medioevo, scopo della pubblicazione è quello di studiare, secondo i canoni di un approccio pluridisciplinare, le modalità secondo le quali gli oggetti testuali medievali sono stati percepiti, costruiti, rappresentati e compresi in epoca moderna e contemporanea. Rientrano nel campo di interessi di Perspectives médiévales la riflessione sulla storiografia, sulle metodologie, sulle grandi correnti di pensiero e sulla storia delle tecniche espressive. Perspectives médiévales pone come propria specificità la pratica di un processo riflessivo di natura epistemologica. Nel quadro di una globale messa alla prova dei metodi e dei saperi, l’obiettivo della rivista è quello di portare uno sguardo nuovo sulla medievistica, per favorirne la conoscenza presso un pubblico più ampio che quello dei soli specialisti del Medioevo. Perspectives médiévales, già bollettino della SLLMOO, è una rivista internazionale, dotata di un comitato di lettura, che pubblica articoli in francese, inglese e italiano.
 

Éditeur

Société de langues et littératures médiévales d’oc et d’oïl (SLLMOO)

La SLLMOO réunit les enseignants de l'ensesignement supérieur et les chercheurs français spécialistes de langue et littérature médiévale. Elle a pour missions de développer les contacts entre médiévistes littéraires et linguistiques, d'encourager les initiatives tendant au développement des études médiévales, de stimuler la recherche et la vulgarisation de ces disciplines et de diffuser la recherche et les travaux de jeunes chercheurs.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Jacqueline Cerquiglini-Toulet

Rédacteur(s) en chef

Jean-Marie Fritz

Responsable de l'édition électronique

Sébastien Douchet

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2009-2021

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Annuelle

Année de création

1975

Date de mise en ligne

26 septembre 2012

ISSN format électronique

2262-5534

ISSN format papier

0338-2338

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en simple aveugle

Délai moyen entre soumission et publication

20 semaines

Coordonnées

Adresse postale

Perspectives médiévales
1 rue Victor Cousin
75005 Paris
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

42 | 2021 – Les études médiévales face à Gérard Genette

Les études médiévales face à Gérard Genette

Le décès de Gérard Genette en mai 2018 a donné lieu à de nombreuses rétrospectives sur son œuvre critique, toutes confrontées à un paradoxe : celui d’une œuvre ayant eu la chance et le malheur de devenir une doxa. Elle incarne, aux yeux de nombreux chercheurs, dans le monde francophone et au-delà, une norme poétique et formaliste, offrant à qui veut commenter la littérature dans ses fonctionnements et ses mécanismes internes une grammaire à la typologie aussi précise qu’exhaustive. Cependant, depuis la fin des années 1980, la recrudescence des études contextuelles et le renouveau de l’historicisme ont provoqué une perte de vitesse des approches formalistes ; et l’œuvre de Genette en est venue, pour certains, à symboliser des décennies structuralistes perçues comme froides et desséchantes. « Genette » est ainsi devenu un enjeu épistémologique, pratiquement synonyme du mot « poétique », voire du mot « théorie » ; c’est une étiquette assumée ou rejetée, et qui entraine dans son sillage un ensemble de significations, de parti-pris et de présupposés sur le fait littéraire. Ce numéro de Perspectives Médiévales se propose de prendre place parmi ces rétrospectives, paradoxes compris. Il offre un examen du rapport que les études médiévales  entretiennent  avec l’œuvre de Gérard Genette, en partant d’un premier paradoxe, qui leur est propre : comme la plupart des théoriciens de sa génération, Genette néglige presque entièrement la période médiévale, contribuant à perpétuer l’idée tenace que le Moyen Âge ne peut être traité avec l’apparat théorique approprié aux autres textes littéraires – peut-être parce que la littérature médiévale n’est pas vraiment une littérature. La réflexion paraît pourtant bienvenue, tant les travaux de Genette ont trouvé des échos multiples dans la médiévistique, et ce, bien au-delà de la période structuraliste : ainsi, le Discours du récit dans Figures III a profondément influencé l’approche narratologique des œuvres médiévales, tandis que Palimpsestes modifiait la réflexion autour de l’intertextualité et de la parodie, sans oublier l’apport de Seuils pour l’étude des œuvres dans leur contexte codicologique.