Siècles

Revue du Centre d’histoire « Espaces et Cultures »

Revue d’histoire et d’histoire de l’art et d’archéologie couvrant toutes périodes de l'Antiquité à nos jours

Journal of history, art history and archaeology emcompassing all periods from the Antiquity to the present day

Accéder au site
Siècles

Siècles est une revue semestrielle d’histoire, d’histoire de l’art et d’archéologie couvrant toutes périodes de l’Antiquité à nos jours et ouverte aux autres domaines des sciences sociales. Y sont publiés des numéros thématiques dirigés par des enseignants-chercheurs du Cahiers du Centre d’histoire « Espaces et Cultures » (Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand) qui font appel à des spécialistes reconnus sur les plans national et international et à des jeunes chercheurs. La revue privilégie les axes de recherches du CHEC et relaie certaines des manifestations scientifiques qui y sont organisées. Elle publie exclusivement des articles de recherche inédits sélectionnés par son comité de rédaction.

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Open access

RSS

S'abonner

Contact

siecles@univ-bpclermont.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc | Via WorldCat

Directeur de la publication

Philippe Bourdin

Rédacteur(s) en chef

Nicolas Beaupré, Vincent Flauraud

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2004-2014

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

semestrielle

Année de création

1995

Date de mise en ligne

25 juin 2014

ISSN format électronique

2275-2129

ISSN format papier

1266-6726

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

siecles@univ-bpclermont.fr

Adresse postale

Siècles
Siècles – CHEC
MSH Clermont-Ferrand
4 rue Ledru
63057 Clermont-Ferrand Cedex 1
France

Ville de production

Clermont-Ferrand

Actualités

Nouveau numéro

18 | 2004 – L’Humaniste, le Protestant et le Clerc

siècles-18
ISBN 2-84516-261-8

S’interroger sur l’« anticléricalisme croyant » n’est pas une provocation, mais répond à un souci de renouvellement des approches et des problématiques. Il s’agit résolument de contribuer à une approche du religieux qui fasse pleinement droit au point de vue des croyants et se montre attentive à traduire leur vécu religieux autant que possible en termes existentiels.