Catalogue des publications

Revus

Revija za ustavno teorijo in filozofijo prava

Revue de théorie constitutionnelle et de philosophie du droit

Journal for constitutional theory and philosophy of law

Accéder au site

Revus est la première revue de théorie constitutionnelle et de philosophie du droit en Europe du Sud-Est. Elle fournit un lieu d’échange unique entre juristes de la région, en publiant des contributions dans différentes langues. L’un de ses objectifs est d’établir ainsi des passerelles entre les juristes académiques de la région, et entre ceux-ci et les juristes d’autres régions du monde.
La revue couvre un champ très large, autour des fondements de nos cultures juridiques : droit constitutionnel, droit international public, théorie et philosophie du droit, droits fondamentaux, État de droit et démocratie. La rédaction de Revus encourage des propositions d’articles qui témoignent d’une réflexion théorique et aussi de perspectives comparatistes.

Revus is the first journal for constitutional theory and philosophy of law in South-East Europe. The journal provides a unique regional legal forum by publishing contributions in various languages. One of its purposes is to build a bridge between legal scholars from the region and abroad. It covers a wide range of fields, encompassing the foundations of our legal cultures: constitutional law, international public law, theory and philosophy of law, human rights, rule of law and democracy. The Editors of Revus encourage contributions which exhibit theoretical reflections and comparative perspectives.

Responsable(s)
Andrej Kristan
URL sur Revues.org
http://revus.revues.org
Catégories francophones
Droit, Europe
Catégories anglophones
Law

Éditeur

Klub Revus

 Centre de recherche sur la constitutionnalité et la démocratie en Europe

Accéder au site

En savoir plus

Services

Politique d'accès
Barrière mobile
RSS
S'abonner
Contact
klub@revus.eu

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites
Via le Sudoc
Rédacteur(s) en chef
Andrej Kristan, Luka Burazin
Type de support
Papier et électronique
Etat de la collection
2003-2011
Politique d'édition électronique
Publication en libre accès après un délai de restriction de 2 ans
Périodicité
Deux fois par an
Année de création
2003
Date de mise en ligne sur Revues.org
30 mai 2013
ISSN format électronique
1855-7112
ISSN format papier
1581-7652
Langues de publication
English, Slovenščina, српски језик, Deutsch, Español, Italiano, Hrvatski, Français

Coordonnées

Courriel
klub@revus.eu
Adresse postale
Revus
Partizanska cesta 6
SI
4000 Kranj
Slovénie
Ville de production
Kranj

Actualités

Dernier numéro en ligne

21 | 2013 – Les juristes et la hiérarchie des normes

Revus (2013) 21

L’expression « hiérarchie des normes » fait sans aucun doute partie des fétiches des juristes. Introduite par la science du droit et indissolublement liée à Kelsen, l’expression est, depuis, passée dans le langage ordinaire des juristes au point que certains en sont venus à croire qu’elle désigne une réalité objective, une sorte de nature du droit voire d’essence de la juridicité. Or, comme les textes dans ce volume permettent de le montrer, l’expression « hiérarchie des normes » est bien plus ambiguë qu’on ne le croit et les usages qui peuvent en être faits sont très divers. Elle est en effet susceptible d’être utilisée pour désigner une théorie de l’ordre juridique mais peut aussi servir comme argument dans un processus de justification.

Les contributions ici réunies soulignent la grande difficulté méthodologique à laquelle tout juriste doit faire face lorsqu’il est confronté au concept de hiérarchie des normes : faire la part entre l’usage descriptif ou cognitif et l’usage argumentatif ou justificatif de l’idée que les normes juridiques s’inscrivent dans une hiérarchie et qu’elles sont précisément juridiques non parce qu’elles réaffirment une quelconque hiérarchie de valeurs mais parce que leurs auteurs parviennent à établir qu’ils n’en sont que les acteurs, au sens de Hobbes : leurs paroles ne sont pas l’expression de leur volonté mais celle d’une entité qui les dépassent. Et ainsi fonctionne un système juridique : par imputation successive d’une volonté à un autre que soi dont on affirme qu’il nous est supérieur et que nous lui devons obéissance.

Réunissant quelques uns des meilleurs spécialistes de la théorie générale du droit, ce volume espère fournir quelques clefs de compréhension de la construction d’un ordre juridique.



Ressources électroniques et communication scientifique