Témoigner. Entre histoire et mémoire

Revue pluridisciplinaire de la Fondation Auschwitz

Revue pluridisciplinaire sur les camps nazis, génocides, violences de masse et enjeux de mémoire et d’histoire

A multidisciplinary journal on the Nazi camps, genocides, mass violence and related memorial and historiographical issues

Accéder au site
Témoigner. Entre histoire et mémoire

La revue de la Fondation Auschwitz et de l'association la Mémoire d’Auschwitz diffuse, depuis plus de 25 ans, l’actualité de la recherche pluridisciplinaire sur les camps nazis et le génocide des Juifs et des Tsiganes. Elle s’est ouverte aux débats les plus actuels concernant les enjeux de mémoire et d’histoire. Devant l’intérêt grandissant pour les questions mémorielles, elle a décidé lors de la parution de son numéro 100 d’ouvrir son champ de recherche aux problématiques des violences de masse dans le long terme historique.

For over 25 years the Journal of the Auschwitz Foundation and Remembrance of Auschwitz has published the most recent research on all aspects of the Nazi camps and the Jewish and Gypsy genocides, and has taken part in the latest debates on the issues raised by their history and commemoration. At the time of the Journal’s 100th. issue, it was decided to respond to the growing interest in history and remembrance by opening its areas of research to include problems of mass violence in the historical long term.

Éditeur

Éditions Kimé

Les Éditions Kimé est une maison d’édition française spécialisée dans la publication des travaux dans les domaines de l’histoire de la pensée, la philosophie, l’esthétique, la critique littéraire, l'anthropologie, l’histoire des idées, l’argumentation ou la linguistique. Fondée au début des années 1990, elle est située à Paris. La maison édite également plusieurs revues spécialisées.

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Barrière mobile

RSS

S'abonner

Contact

info@auschwitz.be

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Henri Goldberg

Rédacteur(s) en chef

Philippe Mesnard

Responsable de l'édition électronique

Emmanuel Verschueren

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2013-2014

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 1 an

Périodicité

quadrimestriel

Année de création

1982

Date de mise en ligne

04 juin 2015

ISSN format papier

0772-652X

Langues de publication

Français, English, Nederlands, Deutsch

Coordonnées

Courriel

info@auschwitz.be

Adresse postale

Témoigner. Entre histoire et mémoire
Rue des Tanneurs, 65
1000 Bruxelles
Belgique

Ville de production

Bruxelles

Actualités

Nouveau numéro

118 | 2014 – Au nom des victimes. Dictature et terreur d'État en Argentine, Chili et Uruguay

couverture Témoigner 118, 2014
ISBN 978-2-84174-674-3
190x235mm - 230 p. - 18 €

Après les dictatures qui règnent sur l’Argentine, le Chili et l’Uruguay des années 1970 jusqu’en 1990, le processus de résolution démocratique de ces histoires de terreur semble nécessairement en passer par la construction de récits et, ce faisant, de mémoires qui reconfigurent le passé. Au coeur de ces processus propres à chacun des pays, s’impose la figure de la victime que viennent questionner les textes rassemblés par Claudia Feld, Luciana Messina et Nadia Tahir.

Tussen 1970 en 1990 kennen Argentinië, Chili en Uruguay een bijzonder gewelddadige periode van dictatuur en staatsterreur. Het proces van democratisch herstel in de jaren daarna gaat onvermijdelijk gepaard met de constructie van verhalen en herinneringen die het verleden vormgeven. De figuur van het slachtoffer staat centraal in dit proces, en wordt kritisch geanalyseerd in de teksten die Claudia Feld, Luciana Messina en Nadia Tahir hebben verzameld.

During the 1970s and 1980s, Argentina, Chile and Uruguay were in the grip of military dictatorships. The process of democratic transition that followed the long period of state terror involved the construction of particular narratives and memories, leading to a reconfiguration of the past. Despite local differences, this process is very much centered at the figure of the victim – a figure the articles in this dossier, collected by Claudia Feld, Luciana Messina and Nadia Tahir, set out to explore.