Témoigner. Entre histoire et mémoire

Revue pluridisciplinaire de la Fondation Auschwitz

Revue pluridisciplinaire sur les camps nazis, génocides, violences de masse et enjeux de mémoire et d’histoire

A multidisciplinary journal on the Nazi camps, genocides, mass violence and related memorial and historiographical issues

Accéder au site
Témoigner. Entre histoire et mémoire

La revue de la Fondation Auschwitz et de l'association la Mémoire d’Auschwitz diffuse, depuis plus de 25 ans, l’actualité de la recherche pluridisciplinaire sur les camps nazis et le génocide des Juifs et des Tsiganes. Elle s’est ouverte aux débats les plus actuels concernant les enjeux de mémoire et d’histoire. Devant l’intérêt grandissant pour les questions mémorielles, elle a décidé lors de la parution de son numéro 100 d’ouvrir son champ de recherche aux problématiques des violences de masse dans le long terme historique.

For over 25 years the Journal of the Auschwitz Foundation and Remembrance of Auschwitz has published the most recent research on all aspects of the Nazi camps and the Jewish and Gypsy genocides, and has taken part in the latest debates on the issues raised by their history and commemoration. At the time of the Journal’s 100th. issue, it was decided to respond to the growing interest in history and remembrance by opening its areas of research to include problems of mass violence in the historical long term.

Éditeur

Éditions Kimé

Les Éditions Kimé est une maison d’édition française spécialisée dans la publication des travaux dans les domaines de l’histoire de la pensée, la philosophie, l’esthétique, la critique littéraire, l'anthropologie, l’histoire des idées, l’argumentation ou la linguistique. Fondée au début des années 1990, elle est située à Paris. La maison édite également plusieurs revues spécialisées.

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Barrière mobile

RSS

S'abonner

Contact

info@auschwitz.be

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Henri Goldberg

Rédacteur(s) en chef

Philippe Mesnard

Responsable de l'édition électronique

Emmanuel Verschueren

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2013-2014

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 1 an

Périodicité

quadrimestriel

Année de création

1982

Date de mise en ligne

04 juin 2015

ISSN format papier

0772-652X

Langues de publication

Français, English, Nederlands, Deutsch

Coordonnées

Courriel

info@auschwitz.be

Adresse postale

Témoigner. Entre histoire et mémoire
Rue des Tanneurs, 65
1000 Bruxelles
Belgique

Ville de production

Bruxelles

Actualités

Nouveau numéro

119 | 2014 – Il y a 70 ans, Auschwitz. Retour sur Primo Levi

Couverture Témoigner n° 119, 2014
ISBN 978-2-84174-688-0
190x235mm - 210 p. - 18 €

27 janvier 1945. Il y a 70 ans les premiers soldats de l’Armée rouge pénétraient dans le camp d’Auschwitz marquant définitivement ce que l’on pourrait appeler sa « libération », bien qu’Auschwitz n’ait été, pas plus qu’aucun autre camp nazi, un objectif prioritaire pour aucune des forces alliées. Primo Levi faisait partie des quelques rescapés qui, échappant aux évacuations forcées, étaient restés cachés à Auschwitz. Juif, déporté, chimiste, témoin, écrivain, retour sur cette personnalité complexe, sur son ascension vers ce qu’il a appelé le « rescapé professionnel », sur son œuvre. Sur ce que les mots « résistance », « engagement » ont signifié pour lui.

27 januari 1945. Zeventig jaar geleden wandelden de eerste soldaten van het Rode Leger Auschwitz binnen. Men zou kunnen zeggen dat het kamp toen werd ‘bevrijd’, hoewel Auschwitz, en geen enkel ander nazikamp, ooit een prioriteit vormden voor de Geallieerden. Primo Levi was een van de weinige overlevenden die zich wisten te verbergen en zo ontsnapten aan de gedwongen evacuaties. Jood, gedeporteerde, chemicus, getuige, schrijver: we blikken terug op deze complexe figuur, op zijn evolutie tot wat hij zelf een ‘professionele overlevende’ noemde, op zijn oeuvre. En op de betekenis die hij aan de woorden ‘verzet’ en ‘engagement’ gaf.

27 January 1945. Seventy years ago the first soldiers of the Red Army marched into Auschwitz. One might argue that the camp was “liberated” then, but the truth is that neither Auschwitz, nor any of the other Nazi camps, was ever a priority to the Allied Powers. Primo Levi was one of the few survivors who knew how to hide and escape the enforced evacuation of the camps. With this dossier, we want to cast light on the complex figure that Levi was: a Jew, a deportee, a chemists, a witness, and a writer. It sets out to study his oeuvre and his interpretation of the notions of “resistance” and “engagement”, in order to understand how he eventually became a “professional survivor”, as he once described himself.