Catalogue des publications

Cahiers de Narratologie

Analyse et théorie narratives

Revue dédiée à l'étude des genres narratifs et à la production de récits et d'objets culturels

A publication dedicated to the study of narrative genres as well as the creation of stories and cultural artifacts

Accéder au site

Cahiers de Narratologie

Revue de théorie et d'analyse des productions culturelles, littéraires et artistiques en phase avec les avancées de la narratologie, qui s'est affirmée ces dernières années comme une pratique interdisciplinaire, les Cahiers de Narratologie publient des études sur les genres narratifs, la production de récits et d'objets culturels. Ceux-ci ne sauraient être étudiés seulement sous leur aspect formel et fonctionnel comme l'envisageait la narratologie classique. Mythe et religions, idéologies, grands récits de mise en ordre du monde notamment, mettent en scène, sous forme narrativisée, les grands conflits, les impératifs ou les comportements sociaux, et organisent un rapport au temps et au réel.

The Cahiers de Narratologie, a journal focussing on the theory and analysis of cultural, literary and artistic productions, is published by the Centre Interdisciplinaire Récits, Cultures, Psychanalyse, Langues et Sociétés (CIRCPLES) of the Université de Nice Sophia Antipolis. In line with advances in narratology, which in the last few years has become an increasingly interdisciplinary area, the journal publishes studies about genre, storytelling and cultural objects.

Responsable(s)
Marc Marti
URL sur Revues.org
http://narratologie.revues.org
Catégories francophones
Littératures
Catégories anglophones
Literature, Literature

En savoir plus

Labels

  • Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès
Open access
RSS
S'abonner
Contact
revel@unice.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites
Via le Sudoc
Directeur de la publication
Marc Marti
Rédacteur(s) en chef
Serge Milan
Responsable de l'édition électronique
Solen Cozic, Ghislain Chave
Type de support
Électronique
Etat de la collection
2004-2014
Politique d'édition électronique
Publication en libre accès
Périodicité
Semestrielle
Année de création
1987
Date de mise en ligne
10 janvier 2011
ISSN format électronique
1765-307X
ISSN format papier
0993-8516
Langue de la publication
Français

Coordonnées

Courriel
revel@unice.fr
Adresse postale
Cahiers de Narratologie
Centre Interdisciplinaire Récits, Cultures, Psychanalyse, Langues et Sociétés - CIRCPLES
EA 3159
Université Nice-Sophia Antipolis
UFR Lettres Arts et Sciences Humaines (LASH)
98 boulevard E. Herriot
BP 3209
06204 Nice Cedex 3
France
Ville de production
Nice

Actualités

Derniers articles

La dialectique de l’ambiguïté dans le Psaume opus 50c de Schoenberg ou l’ultime réconciliation

Il faut bien reconnaître que, jusqu'à une date récente, rares ont été les commentateurs à s'attacher à la dernière période de SCHOENBERG. Il était même de bon ton, à la suite de BOULEZ, de considérer avec un certain mépris une bonne partie de la production américaine de SCHOENBERG. Pourtant Olivier REVAULT D'ALLONNES, dans Aimer Schœnberg, invitait déjà à reconsidérer certaines œuvres « difficilement classables » comme le Kol Nidre (1938), l'Ode à Napoléon (1942), Un survivant de Varsovie (19...

Le « je » polyphonique du monologue intérieur dans L’Etranger de Camus.

La Voix Narrative répond aux questions telles que : Qui raconte ? Qui est le Narrateur ? Quel est le degré de son implication dans l'Histoire qu'il raconte ? Passe-t-il de Narrateur-Narrant en Narrateur-Narré ? Y a-t-il une polyphonie provoquant des changements considérables dans le niveau narratif ?

La Voix Narrative étudie donc la relation entre l'Histoire et le Narrateur. Le Narrateur initial raconte l'Histoire et, très souvent, laissant sa parole aux Personnages, il fait apparaître ...

L’enfer du langage ou la désorganisation de la lecture dans Le Dernier Soupir du Maure de Salman Rushdie

Un contexte difficile

Quand il est sorti en septembre 1995 Le Dernier Soupir du Maure fut accueilli avec enthousiasme par la presse et le public comme exploit littéraire dans un climat on ne peut plus hostile à la création artistique. Il a fallu attendre l'apparition d'études critiques spécialisées pour affronter la gêne profonde engendrée par ce roman où l'accès au sens est sans cesse remis en cause. Si le défi à la compréhension présenté par Les Versets sataniques se dénoue finalement...

Stratégies énonciatives et pratiques d’écriture journalistiques : le portrait dans Libération

« Il découle de tout ce que nous avons dit que le problème des formes de l'énonciation prise comme un tout acquiert une importance énorme. Nous avons déjà indiqué que ce qui manque à la linguistique contemporaine, c'est une approche de l'énonciation en soi. »
Mikhail Bakhtine (V. N. Volochinov), Le marxisme et la philosophie du langage : essai de la méthode sociologique en linguistique, 1929, (1977 pour la tr. fr.), p. 138.

« Qui raconte ? », question qui concerne à des titres différents...

El embrujo de Shangai de Juan Marsé : « un cuento chino »

Le roman El embrujo de Shanghai de Juan Marsé (traduit par Les nuits de Shanghai en français) revendique ouvertement, outrancièrement même, ses liens avec le cinéma des années trente et 40, ce qui n'a échappé à aucun des critiques qui se sont penchés sur cette œuvre. Des liens qui s'affichent ici de manière tapageuse puisque le titre même du roman est l'exacte reprise du titre du film de Von Sternberg, The Shanghai gesture (1941), diffusé en Espagne sous l'appellation El embrujo de Shanghai m...

La parole dispersée : Respiración artificial de Ricardo Piglia

Publié en Argentine, en pleine dictature militaire, le roman de Ricardo Piglia, Respiración artificial, rassemble des modalités d'écritures extrêmement variées qui mettent à contribution des récits de paroles, des récits d'événements, des lettres, des extraits de journal intime, des dialogues philosophiques, des épisodes inspirés du roman policier, ou encore de longs discours dont l'aspect compulsif évoque le monologue intérieur. Ainsi est offerte au lecteur une variété de voix, de styles et ...

Ambivalence de la voix narrative et effets d’ironie : Bartleby (H. Melville) et Un petit bout de femme (F. Kafka)

Entre « Bartleby, the Scrivener », publié en 1853, et « Eine kleine Frau », publié en 1924, existent de frappantes affinités thématiques et formelles, en dehors de toute influence directe ou indirecte. Ces deux récits, où un narrateur autodiégétique anonyme détient l'exclusivité du point de vue sur les faits, évoquent une obsession confinant à la paranoïa. Dans la nouvelle de Melville, un être a priori insignifiant pousse à bout son employeur par sa résistance passive apparemment immotivée, t...

Savoir retenu et savoir manquant. Quelques enjeux de la narration omnisciente dans le récit contemporain

Au nombre des caractéristiques de la production narrative contemporaine (plus exactement celle des deux dernières décennies), le recours marqué aux formes de l'intime et, plus largement, la prise en charge du récit par une parole subjective, celle d'un ou de multiples « je », sont fréquemment signalés par la critique. Par ses hésitations mêmes, par ses glissements et manifestations polyphoniques, la voix narrative se fait ainsi envahissante. Plus discrète, la narration omnisciente (entendons ...

Le silence dans Amado Monstruo et El castillo de la carta cifrada de Javier Tomeo

Si l'on cherche à définir notre conception du silence, elle est proche de la définition que lui donne Marc de Smedt : « Le silence, c'est l'envers de la façade, l'envers du masque, la face cachée de la personne. Le tremplin du mot ». Cette conception du silence appliquée à Amado monstruo et El castillo de la carta cifrada de Javier TOMEO, laisse supposer qu'un non-dit à l'origine du tumulte verbal des personnages se trouve sous-jacent au texte. On s'attachera à relever l'importance de ce sile...

La voix narrative dans le populaire : Le pont des soupirs et Les amants de Venise de Michel Zévaco

Il peut sembler hasardeux d'entreprendre l'analyse du point de vue narratif dans un ouvrage appartenant au roman populaire. Souvent ce genre a été envisagé comme un phénomène para-littéraire, dont l'écriture était peu élaborée, rudimentaire surtout à cause des exigences dans ce domaine littéraire : le romancier serait pressé pour livrer son exemplaire à l'éditeur, donc il n'accorderait pas trop de place à des révisions. Pourtant, il n'est pas moins vrai que dans cet empire de la rapidité le f...



Ressources électroniques et communication scientifique