Cipango

Cahiers d’études japonaises

Revue pluridisciplinaire consacrée à des études en langue française portant sur le Japon

A multidisciplinary French journal focused on Japanese studies

Accéder au site
Cipango

Cipango est la seule revue scientifique sur le Japon éditée en France. Sa perspective se veut pluridisciplinaire (histoire, ethnologie, géographie, économie, linguistique, littérature, arts, cinéma…) Elle privilégie les études de fond utilisant principalement des sources originales en langue japonaise.
 Elle accueille les articles des chercheurs rattachés à des institutions françaises, ainsi que, très régulièrement, des contributions émanant de chercheurs étrangers, qu’ils soient japonais, européens ou bien américains.
 Cipango accorde une place importante aux nouvelles de la recherche, à savoir principalement aux résumés des thèses et mémoires rédigés en français. C’est à ce titre une revue précieuse pour les jeunes chercheurs. En outre, une vingtaine de pages environ est réservée à des recensions d’ouvrages scientifiques sur le Japon.

Cipango is a French-language journal run by the INALCO devoted to Japan. Its perspective is resolutely pluridisciplinary (history, ethnology, geography, economics, linguistics, literature, the arts, cinema, etc) and it also privileges contributions focussing on primary Japanese language source material.Cipango is currently the only academic journal about Japan published in France.

Éditeur

INALCO

Grand Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP) sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’INALCO a pour vocation d’enseigner les langues de l’Europe Centrale et Orientale, de l’Asie, de l’Océanie, de l’Afrique et des populations de l’Amérique, ainsi que la géographie, l’histoire, les institutions, la vie politique, économique et sociale des pays concernés.

En savoir plus

Services

Politique d'accès

Barrière mobile

Newsletter

S'abonner

RSS

S'abonner

Contact

cipango@cej.fr

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via le Sudoc

Directeur de la publication

Manuelle Franck

Rédacteur(s) en chef

Anne Bayard

Responsable de l'édition électronique

Huguette Rigot

Type de support

Papier et électronique

Etat de la collection

2008-2012

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès après un délai de restriction de 18 mois

Périodicité

Annuelle

Année de création

1992

Date de mise en ligne

14 mai 2012

ISSN format électronique

2260-7706

ISSN format papier

1164-5857

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

cipango@cej.fr

Adresse postale

Cipango
Institut National des Civilisations et Langues Orientales (INALCO)
2 rue de Lille
75343 Paris Cedex 07
France

Ville de production

Paris

Actualités

Nouveau numéro

19 | 2012 – Le Japon et le fait colonial II

ISBN 978-2-85831-204-7

Ce numéro 19 constitue le deuxième volume de notre projet éditorial « Le Japon et le fait colonial ». Il y est question du temps postcolonial au sens le plus littéral et donc chronologique de ce terme.

Ce passé colonial s’entremêle avec le contexte de l’après-guerre – c’est-à-dire celui de la guerre froide –, et des conflits « chauds », contexte qui complique lourdement la question du règlement du passé.

Les numéros 18 et 19 développent une thèse forte : il est impossible de restituer une sorte de grande mécanique générale qui caractériserait tout ce qui est origine et conséquence de la colonisation japonaise. La colonisation n’est pas un bloc monolithique, mais un phénomène dynamique et protéiforme, qui se développe tantôt en adéquation avec son terrain d’élection (ce que démontrent les politiques, au pluriel, de développement), tantôt contre ses propres intérêts à moyen ou long terme (ce que virent, fort tôt, certains critiques et commentateurs japonais).

Notre objet était d’illustrer la complexité, parfois aussi les ambiguïtés, de la situation et des discours tant du colonisateur que du colonisé, tant de l’ancien colonisateur que de l’ancien colonisé.