Catalogue des publications

Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Sociétés de cour en Europe, XVIe-XIXe siècle - European Court Societies, 16th to 19th Centuries

Revue électronique pluridisciplinaire multilingue en accès libre sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle

Multilingual multidisciplinary open-access electronic journal on European court societies from the 16th to the 19th centuries

Accéder au site

Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles est une revue électronique à comité de lecture en libre accès éditée par le Centre de recherche du château de Versailles (CRCV), publiant des articles, études et documents sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle. Le Bulletin accueille des textes de chercheurs jeunes et confirmés de toutes les langues, disciplines (histoire, histoire de l’art, muséologie, littérature, économie, philosophie, politique, sociologie…) et institutions, sur les thématiques suivantes : les modèles d’exercice du pouvoir ; la structure et le fonctionnement des institutions curiales ; les usages, les mentalités, les hommes ; la circulation des hommes et des idées ; la représentation du pouvoir (portraits et scènes de cour) ; les palais (architecture et urbanisme, décor et ameublement, collections…) ; les jardins (tracé, botanique, hydraulique…) ; les cérémonies, les fêtes et les spectacles.

The Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles is a peer-reviewed open-access online journal edited by the Centre de Recherche du Château de Versailles (CRCV), publishing articles, studies and documents on court societies in Europe from the 16th to the 19th centuries. The Bulletin welcomes papers from young and senior researchers in all languages and disciplines (history, art history, museology, literature, economics, philosophy, politics, sociology…) and from all institutions, on the following subjects: models of exercising power; the structure and functioning of court institutions; habits and mentalities; the circulation of men and ideas; the representation of power (portraits, court scenes…); palaces (architecture and urbanism, décor and furniture, collections…); gardens (layout, botany, hydraulics…); ceremonies, festivities and celebrations.

Responsable(s)
Béatrix Saule
URL sur Revues.org
http://crcv.revues.org
Catégories francophones
Histoire, Histoire culturelle, Histoire de l'Art, Époque moderne
Catégories anglophones
History & Archaeology, History, Arts & Humanities, Art, Classics

En savoir plus

Labels

  • Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès
Open access Freemium
RSS
S'abonner
Contact
alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication
Béatrix Saule
Rédacteur(s) en chef
Raphaël Masson
Responsable de l'édition électronique
Alexandra Pioch
Type de support
Électronique
Etat de la collection
2002-2012
Politique d'édition électronique
Publication en libre accès
Périodicité
Publication à flux continu
Année de création
2007
Date de mise en ligne
07 juin 2007
ISSN format électronique
1958-9271
Langue de la publication
Français

Coordonnées

Courriel
alexandra.pioch@chateauversailles.fr
Adresse postale
Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles
GIP-Centre de recherche du château de Versailles
Château de Versailles
Pavillon de Jussieu
RP 834
78008 Versailles Cedex
France
Ville de production
Versailles

Actualités

Derniers articles

Monseigneur le Dauphin, fils de Louis XIV

Brosser le portrait de Louis de France, dit « Monseigneur le Dauphin », ou plus simplement « Monseigneur », revient souvent à en faire un portrait en creux et à évoquer beaucoup plus Louis XIV. Il est vrai qu’être le fils de Louis le Grand constitue une gageure : comment – sans nécessairement le surpasser – égaler cet auguste père ? On peut dire, sans trop s’avancer, qu’il n’a sans doute pas eu assez de temps pour donner la pleine mesure de ses capacités, étant mort à quarante-neuf ans en 171...

L’ameublement et le décor intérieur du salon de Mars (1673-1789)

Lorsque le roi et son gouvernement s’installent durablement à Versailles à l’automne 1682, le salon de Mars est la salle des gardes, première pièce de l’appartement du Roi. Alors que Louis XIV n’occupe plus son Grand Appartement et que celui-ci devient un appartement de parade, le salon de Mars, par ses belles dimensions, se voit adjoindre deux tribunes pour les musiciens. La pièce dénommée alors « Salle de bal » dans les inventaires va jouer un rôle central dans le Grand Appartement pendant ...

Une mise en scène de la justice royale du premier Bourbon : la cérémonie du « théâtre de justice » de Mantes de 1594 pour la condamnation des meurtriers d’Henri III

Depuis l’assassinat de son époux le roi de France Henri III en 1589, Louise de Lorraine ne cesse de réclamer la justice à son successeur Henri IV. Ce dernier, qui tente de conquérir par les armes son royaume divisé par la dernière guerre de Religion, organise alors une cérémonie unique dans l’histoire du cérémonial français : le théâtre de justice à Mantes en 1594. Inutile sur le plan judiciaire, en l’absence des accusés, cette manifestation est avant tout une réponse grandiloquente aux manif...

Monseigneur à la guerre

Monseigneur prit part à plusieurs campagnes militaires entre 1688 et 1694. Alors que son père plaçait beaucoup d’espoirs en lui et malgré la prise glorieuse de Philippsburg en 1688, il ne montra cependant pas de grands talents dans la gestion des troupes, que ce soit au niveau de leur discipline ou à celui de la direction stratégique. Bien encadré par les généraux, les hommes de confiance de Louvois tels que Chamlay et Saint-Pouange, et le roi lui-même, sa liberté d’initiative était en fait t...

Éduquer le Dauphin : exempla, image du père, éducation exemplaire ?

L’éducation du dauphin est indéniablement intégrée dans la culture politique de l’Ancien régime et dans le processus de représentation royale de la monarchie absolue. Cet article analyse le choix du personnel éduquant le fils du roi comme un choix essentiel pour le royaume, et tendant à l’équilibre des courants intellectuels dans la deuxième partie du xviie siècle. Ce choix fait apparaître les enjeux sous-jacents à la mise en œuvre d’un programme éducatif innovant depuis la petite enfance, le...

Maison du dauphin : maison fantôme pour une fonction dans l’ombre ?

Le Grand Dauphin ne bénéficiait pas d’une maison séparée de celle du roi. Ce dernier avait la haute main non seulement sur la comptabilité, mais aussi sur la nomination des différents serviteurs et domestiques qui accompagnaient le prince dans son quotidien. Mais peu à peu, notamment au début du xviiie siècle avec l’agrandissement de son domaine de Meudon, le dauphin sut s’attacher des serviteurs grâce aux revenus de sa « cassette », mais aussi du domaine de Meudon. Autour de lui, une maison ...

Le rôle de Monseigneur dans l’accession de Philippe d’Anjou au trône d’Espagne

Le 1er novembre 1700, Charles II d'Espagne mourait sans descendance directe, en précisant par testament : « […] je déclare le Duc d’Anjou pour mon Successeur, & comme tel je l’appelle à la succession de tous mes Royaumes, sans nulle exception […] ». Anjou était le deuxième fils de Monseigneur, successeur légitime du feu roi d'Espagne : en effet, sa mère était la demi-sœur aînée de Charles II, l'infante Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV. En excluant le Dauphin et son fils aîné le duc de Bourg...

Jefferson and Marly: Complex Influences

Thomas Jefferson visited Marly in 1784 and again in 1786, the last time in the company of Maria Cosway. Of the various French châteaux and gardens he visited, Marly received very high praise. Consequently, various historians have claimed it was the primary influence upon his design for the University of Virginia thirty years later. However, his plans for the university went through a long gestation and indicate how complex the question of influence can be on a final design.

Les copistes du Cabinet des tableaux de la surintendance des Bâtiments du roi au xviiie siècle

Créé vers 1670 par Louis XIV, le Cabinet des tableaux détient l’exclusivité de la reproduction des portraits du roi et de la famille royale conservés à la surintendance des Bâtiments du roi, administration dont il dépend. Pour les corps constitués comme pour les particuliers, posséder un original ou une copie d’un portrait du roi est un véritable enjeu ; les demandes sont nombreuses et, pour y faire face, le Cabinet emploie jusqu’à sept copistes à l’apogée du règne de Louis XVI. Déconsidérés ...

La création de Marly : les rôles de Charles Le Brun, Jules Hardouin-Mansart et Louis XIV dans la conception de l’ensemble

L’originalité du château de Marly réside avant tout dans l’ordonnance de l’architecture en un système de pavillons et dans la décoration de toutes les façades par des fresques polychromes. D’un seul point de vue quantitatif, l’ensemble des projets de ce décor représente le groupe de dessins le plus important de la première phase de construction de Marly. Non seulement ces documents, parmi les plus anciens conservés, nous renseignent sur la première phase de la conception, mais, dans le cas du...



Ressources électroniques et communication scientifique