Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Sociétés de cour en Europe, XVIe-XIXe siècle - European Court Societies, 16th to 19th Centuries

Revue électronique pluridisciplinaire multilingue en accès libre sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle

Multilingual multidisciplinary open-access electronic journal on European court societies from the 16th to the 19th centuries

Accéder au site
Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles est une revue électronique à comité de lecture en libre accès éditée par le Centre de recherche du château de Versailles (CRCV), publiant des articles, études et documents sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle. Le Bulletin accueille des textes de chercheurs jeunes et confirmés de toutes les langues, disciplines (histoire, histoire de l’art, muséologie, littérature, économie, philosophie, politique, sociologie…) et institutions, sur les thématiques suivantes : les modèles d’exercice du pouvoir ; la structure et le fonctionnement des institutions curiales ; les usages, les mentalités, les hommes ; la circulation des hommes et des idées ; la représentation du pouvoir (portraits et scènes de cour) ; les palais (architecture et urbanisme, décor et ameublement, collections…) ; les jardins (tracé, botanique, hydraulique…) ; les cérémonies, les fêtes et les spectacles.

The Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles is a peer-reviewed open-access online journal edited by the Centre de Recherche du Château de Versailles (CRCV), publishing articles, studies and documents on court societies in Europe from the 16th to the 19th centuries. The Bulletin welcomes papers from young and senior researchers in all languages and disciplines (history, art history, museology, literature, economics, philosophy, politics, sociology…) and from all institutions, on the following subjects: models of exercising power; the structure and functioning of court institutions; habits and mentalities; the circulation of men and ideas; the representation of power (portraits, court scenes…); palaces (architecture and urbanism, décor and furniture, collections…); gardens (layout, botany, hydraulics…); ceremonies, festivities and celebrations.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Béatrix Saule

Rédacteur(s) en chef

Alexandre Maral

Responsable de l'édition électronique

Alexandra Pioch

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2002-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2007

Date de mise en ligne

07 juin 2007

ISSN format électronique

1958-9271

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par les pairs

Délai moyen entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Adresse postale

Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles
GIP-Centre de recherche du château de Versailles
Château de Versailles
Pavillon de Jussieu
RP 834
78008 Versailles Cedex
France

Ville de production

Versailles

Actualités

Nouveaux articles

L’« étiquette royale » : Marguerite-Louise d’Orléans à l’épreuve de Florence

Le mariage de Marguerite-Louise d’Orléans, fille de Gaston de France, duc d’Orléans, et de Marguerite de Lorraine, avec le prince Côme III de Médicis, fils de Ferdinand II et de Vittoria della Rovere, s’inscrit dans la longue liste des unions malheureuses auxquelles l’historiographie a réservé une place marginale, sauf dans la perspective d’une histoire générale de la famille, comme celle sur laquelle l’historien anglais Lawrence Stone a longuement travaillé (Stone 1973, 1977 et 1990). La pri...

“Da parente”: A Special Form of the Vienna Court Ceremony in the Mid-Eighteenth Century

This paper explores the way the strict Viennese court ceremony was altered and simplified in the 1750s and 1760s during the visits of Saxon-Polish princes, who were related to the imperial family but were landless and not crown princes. It depicts in detail this lesser-known type of visit, called “da parente” along with the changes in the audience, the “Re-Visite”, the problems related to the accommodation and catering for the visitors as well as their participation in court leisure events, u...

Modeler le comportement de la reine par l’étiquette

Après le mariage de Philippe II avec sa nièce, l’archiduchesse Anne d’Autriche, et l’arrivée de la nouvelle souveraine, une réforme de la Maison de la reine eut lieu qui prit la forme d’une nouvelle étiquette. Ce nouveau texte fournit une structure – avec quelques légères modifications par rapport au précédent – pour la Maison de la reine qui servit de référence pour les siècles qui suivirent, fixa les obligations des différentes charges de la Maison et modifia le comportement du personnel au...

Définir et élaborer l’étiquette

Lorsque le duc Léopold de Lorraine (1679-1729) recouvre ses duchés en 1698, il entreprend de ressusciter l’ancienne cour de Nancy. Confronté à de rapides querelles de préséance, le duc se voit dans l’obligation d’élaborer une réglementation du rang qu’il va nommer « étiquette » dans les deux écrits autographes qui nous sont conservés. Ces deux documents condensent le résultat clairement verbalisé des réflexions ducales sur la manière dont le prince définit l’étiquette et conçoit son rôle, à l...

Civilizing the ‘Viking’

This paper examines the pedagogical strategies developed by the authors of two Norwegian thirteenth-century court books, The King’s Mirror and the Law of the Hird, in order to implement Western etiquette and rules of courtly behaviour at the court of the Norwegian kings. Inculcating new modes of behaviour, displaying self-restraint and courtesy to an aristocratic elite of a peripheral kingdom indulging in excesses of all kinds was challenging. In order to encourage Norwegian retainers to adop...

« Une teste de cire anatomique »

Cette étude retrace la vie de Gaetano Giulio Zumbo (1656 ?-1701), sculpteur sur cire et céroplaste sicilien mort à Paris le 22 décembre 1701, un an à peine après son arrivée dans la capitale française. Pourquoi Zumbo arrive-t-il à Paris, quels réseaux lui permettent d’être reçu à la cour, d’obtenir un privilège royal, et comment son œuvre louée, discréditée et reléguée au rang d’« art mineur », a-t-elle pourtant influencé la sculpture et l’anatomie ? Telles sont les questions que cette étude ...

Le roi, les lettres, les étrangers : remarques sur quelques représentations textuelles (1600-1630)

Les figures étrangères, principalement italiennes, jouent un rôle important dans l’élaboration de la représentation du roi de France en protecteur des lettres. Avec l’avènement des Bourbons et l’arrivée dans le royaume d’une reine étrangère, Marie de Médicis, cette représentation connaît un nouveau départ. Dans un premier temps et face à un Henri IV qui ne paraît pas porter aux lettres la même attention que les Valois, l’apport médicéen est célébré. Si la reine n’est finalement pas celle en q...

« Murs-murs » des pépinières de Trianon

La promenade conduit quelquefois le visiteur dans le vallon de Châteauneuf entre les jardins du Grand et du Petit Trianon, le long d’une enceinte close de murs. Si d’aventure il réussit à pousser l’un des quatre portails de cet enclos, il découvre toute une série de jardins de production où s’activent depuis plus de deux cent soixante ans les jardiniers de Trianon. Les murs nécessaires à la protection de ces cultures vivrières, florales et ornementales peuvent dévoiler à la consultation de no...

Étrangetés éducatives : figures de l’altérité dans l’institution des princes Bourbons au Grand Siècle

D’Héroard à Fénelon, du futur Louis XIII au duc de Bourgogne, l’article se propose d’interroger la présence réelle ou fantasmée de l’étranger et de l’étrangeté dans l’institution des princes Bourbons en France au xviie siècle. Si, en période d’absolutisme, la figure paternelle et royale se constitue plus que jamais en modèle de savoir et de pouvoir en matière d’éducation, cette figure emblématique et tutélaire s’articule parfois difficilement avec la dimension d’altérité propre à la relation ...

L’étranger à la cour de France selon l’ambassade espagnole auprès du Roi très chrétien (1re moitié du XVIIe siècle)

La question de la perception des étrangers se pose de manière singulière pour les diplomates du roi d’Espagne à la cour de France car ils étaient issus d’un Empire qui agrégeait de nombreuses possessions et de nombreux peuples, et eux-mêmes n’étaient pas toujours de la nationalité de leur souverain. De ce fait, les ambassadeurs du Roi catholique percevaient-ils la nationalité et la naturalité différemment des sujets du roi de France en sa cour ? L’hostilité de celle-ci à leur égard et le cont...