Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Sociétés de cour en Europe, XVIe-XIXe siècle - European Court Societies, 16th to 19th Centuries

Revue électronique pluridisciplinaire multilingue en accès libre sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle

Multilingual multidisciplinary open-access electronic journal on European court societies from the 16th to the 19th centuries

Accéder au site
Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles est une revue électronique à comité de lecture en libre accès éditée par le Centre de recherche du château de Versailles (CRCV), publiant des articles, études et documents sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle. Le Bulletin accueille des textes de chercheurs jeunes et confirmés de toutes les langues, disciplines (histoire, histoire de l’art, muséologie, littérature, économie, philosophie, politique, sociologie…) et institutions, sur les thématiques suivantes : les modèles d’exercice du pouvoir ; la structure et le fonctionnement des institutions curiales ; les usages, les mentalités, les hommes ; la circulation des hommes et des idées ; la représentation du pouvoir (portraits et scènes de cour) ; les palais (architecture et urbanisme, décor et ameublement, collections…) ; les jardins (tracé, botanique, hydraulique…) ; les cérémonies, les fêtes et les spectacles.

The Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles is a peer-reviewed open-access online journal edited by the Centre de Recherche du Château de Versailles (CRCV), publishing articles, studies and documents on court societies in Europe from the 16th to the 19th centuries. The Bulletin welcomes papers from young and senior researchers in all languages and disciplines (history, art history, museology, literature, economics, philosophy, politics, sociology…) and from all institutions, on the following subjects: models of exercising power; the structure and functioning of court institutions; habits and mentalities; the circulation of men and ideas; the representation of power (portraits, court scenes…); palaces (architecture and urbanism, décor and furniture, collections…); gardens (layout, botany, hydraulics…); ceremonies, festivities and celebrations.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Béatrix Saule

Rédacteur(s) en chef

Alexandre Maral

Responsable de l'édition électronique

Alexandra Pioch

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2002-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2007

Date de mise en ligne

07 juin 2007

ISSN format électronique

1958-9271

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation par les pairs

Délai entre soumission et publication

12 semaines

Coordonnées

Courriel

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Adresse postale

Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles
GIP-Centre de recherche du château de Versailles
Château de Versailles
Pavillon de Jussieu
RP 834
78008 Versailles Cedex
France

Ville de production

Versailles

Actualités

Nouveaux articles

« Une teste de cire anatomique »

Cette étude retrace la vie de Gaetano Giulio Zumbo (1656 ?-1701), sculpteur sur cire et céroplaste sicilien mort à Paris le 22 décembre 1701, un an à peine après son arrivée dans la capitale française. Pourquoi Zumbo arrive-t-il à Paris, quels réseaux lui permettent d’être reçu à la cour, d’obtenir un privilège royal, et comment son œuvre louée, discréditée et reléguée au rang d’« art mineur », a-t-elle pourtant influencé la sculpture et l’anatomie ? Telles sont les questions que cette étude ...

La conscience nationale du protestantisme français

À partir de quelques exemples caractéristiques, le présent article montre qu’au temps des guerres de Religion, les protestants français ont fini par faire de la loyauté à l’égard du prince naturel, par-delà la diversité confessionnelle, le socle d’un patriotisme inébranlable. Parce que la nation et la patrie se définissent d’abord par la reconnaissance d’ancêtres communs et l’aveu d’une unique souveraineté politique, la religion n’entre plus dans la considération que l’on doit avoir pour un c...

« Murs-murs » des pépinières de Trianon

La promenade conduit quelquefois le visiteur dans le vallon de Châteauneuf entre les jardins du Grand et du Petit Trianon, le long d’une enceinte close de murs. Si d’aventure il réussit à pousser l’un des quatre portails de cet enclos, il découvre toute une série de jardins de production où s’activent depuis plus de deux cent soixante ans les jardiniers de Trianon. Les murs nécessaires à la protection de ces cultures vivrières, florales et ornementales peuvent dévoiler à la consultation de no...

Le roi, les lettres, les étrangers : remarques sur quelques représentations textuelles (1600-1630)

Les figures étrangères, principalement italiennes, jouent un rôle important dans l’élaboration de la représentation du roi de France en protecteur des lettres. Avec l’avènement des Bourbons et l’arrivée dans le royaume d’une reine étrangère, Marie de Médicis, cette représentation connaît un nouveau départ. Dans un premier temps et face à un Henri IV qui ne paraît pas porter aux lettres la même attention que les Valois, l’apport médicéen est célébré. Si la reine n’est finalement pas celle en q...

Étrangetés éducatives : figures de l’altérité dans l’institution des princes Bourbons au Grand Siècle

D’Héroard à Fénelon, du futur Louis XIII au duc de Bourgogne, l’article se propose d’interroger la présence réelle ou fantasmée de l’étranger et de l’étrangeté dans l’institution des princes Bourbons en France au xviie siècle. Si, en période d’absolutisme, la figure paternelle et royale se constitue plus que jamais en modèle de savoir et de pouvoir en matière d’éducation, cette figure emblématique et tutélaire s’articule parfois difficilement avec la dimension d’altérité propre à la relation ...

L’étranger à la cour de France selon l’ambassade espagnole auprès du Roi très chrétien (1re moitié du XVIIe siècle)

La question de la perception des étrangers se pose de manière singulière pour les diplomates du roi d’Espagne à la cour de France car ils étaient issus d’un Empire qui agrégeait de nombreuses possessions et de nombreux peuples, et eux-mêmes n’étaient pas toujours de la nationalité de leur souverain. De ce fait, les ambassadeurs du Roi catholique percevaient-ils la nationalité et la naturalité différemment des sujets du roi de France en sa cour ? L’hostilité de celle-ci à leur égard et le cont...

« J’ay esté bien aise d’aprendre que vous soyez content du caractère de Mr Verrier »

Étienne Verrier, ingénieur du roi, œuvra à la grandeur de la France dans les colonies d’Amérique en travaillant à la construction de la forteresse de Louisbourg sur l’Île Royale de 1724 à 1745. Au plus près de l’homme et de l’ingénieur, l’étude de l’importante correspondance qu’il échangea avec l’administration royale et les autorités locales permet d’apporter un éclairage nouveau sur divers aspects de sa vie personnelle, mais aussi sur les conditions de vie sur le chantier, ses ambitions pro...

Le corps souffrant et ses enjeux diplomatiques

Louis Marin disait du prince qu’il était le reflet du royaume dans son corps et son âme. Partant de ce vieil adage, cet article a pour objet de retracer une partie du comportement diplomatique des princes de la Renaissance lorsque ce corps était vicié, de la simple blessure à la déchéance irrémédiable de l’âge. Il se révèle alors que le prince pouvait se servir de sa maladie comme d’un facteur de modulation de son comportement diplomatique, refusant les audiences, les acceptant sous certaines...

Introduction

Le colloque « Marbres de rois » qui s’est tenu au château de Versailles les 22, 23 et 24 mai 2003, fruit d’une collaboration avec l’université de Provence et le Laboratoire d’archéologie médiévale et moderne en Méditerranée (LA3M), reflète la volonté de diffusion de la recherche qu’a toujours prôné l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles et que poursuit aujourd’hui son Centre de recherche.

Réunissant pour la première fois les plus grands spéciali...

Le marbre, matériau royal du règne minéral

« Le marbre est à la pierre ce que la poésie est à la prose », me déclara un jour Louis Anglade, l’un des derniers grands carriers français, alors que nous marchions vers une ancienne carrière de l’Hérault. Des mots qui plantent le décor du colloque « Marbres de rois », dont ces actes rendent compte : il n’y fut pas seulement question de données économiques, d’enjeux politiques ou de choix esthétiques, il y fut aussi question de montagnes terrassées, d’entreprises démesurées, de décors somptu...