Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Sociétés de cour en Europe, XVIe-XIXe siècle - European Court Societies, 16th to 19th Centuries

Revue électronique pluridisciplinaire multilingue en accès libre sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle

Multilingual multidisciplinary open-access electronic journal on European court societies from the 16th to the 19th centuries

Accéder au site
Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles

Le Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles est une revue électronique à comité de lecture en libre accès éditée par le Centre de recherche du château de Versailles (CRCV), publiant des articles, études et documents sur les sociétés de cour en Europe du XVIe au XIXe siècle. Le Bulletin accueille des textes de chercheurs jeunes et confirmés de toutes les langues, disciplines (histoire, histoire de l’art, muséologie, littérature, économie, philosophie, politique, sociologie…) et institutions, sur les thématiques suivantes : les modèles d’exercice du pouvoir ; la structure et le fonctionnement des institutions curiales ; les usages, les mentalités, les hommes ; la circulation des hommes et des idées ; la représentation du pouvoir (portraits et scènes de cour) ; les palais (architecture et urbanisme, décor et ameublement, collections…) ; les jardins (tracé, botanique, hydraulique…) ; les cérémonies, les fêtes et les spectacles.

The Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles is a peer-reviewed open-access online journal edited by the Centre de Recherche du Château de Versailles (CRCV), publishing articles, studies and documents on court societies in Europe from the 16th to the 19th centuries. The Bulletin welcomes papers from young and senior researchers in all languages and disciplines (history, art history, museology, literature, economics, philosophy, politics, sociology…) and from all institutions, on the following subjects: models of exercising power; the structure and functioning of court institutions; habits and mentalities; the circulation of men and ideas; the representation of power (portraits, court scenes…); palaces (architecture and urbanism, décor and furniture, collections…); gardens (layout, botany, hydraulics…); ceremonies, festivities and celebrations.

En savoir plus

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Informations bibliographiques

Directeur de la publication

Béatrix Saule

Rédacteur(s) en chef

Alexandre Maral

Responsable de l'édition électronique

Alexandra Pioch

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2002-2014

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2007

Date de mise en ligne

07 juin 2007

ISSN format électronique

1958-9271

Langue de la publication

Français

Coordonnées

Courriel

alexandra.pioch@chateauversailles.fr

Adresse postale

Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles
GIP-Centre de recherche du château de Versailles
Château de Versailles
Pavillon de Jussieu
RP 834
78008 Versailles Cedex
France

Ville de production

Versailles

Actualités

Nouveaux articles

André Cornu et la sauvegarde de Versailles

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le domaine de Versailles se trouve dans un état critique ; le montant des travaux à effectuer pour le sauver de la ruine est estimé à cinq milliards de francs. En 1952, André Cornu, secrétaire d’État aux Beaux-Arts, lance une souscription nationale par un appel radio et fonde un Comité national pour la sauvegarde du château de Versailles, chargé de trouver les ressources nécessaires à sa restauration. Des comités départementaux sont créés et, parallèlem...

La maison du jardinier

En 1749, Louis XV établit une ménagerie près du château de Trianon. Avec cet établissement, il projetait un jardin fleuriste et proposa à l’horticulteur Claude Richard la direction de ce jardin et son installation à Trianon.

Pour le loger, une maison fut construite sur le terrain de la pépinière, situé à proximité des plantations dont il aurait à s’occuper. L’ordre de cette construction fut donné le 17 septembre 1750 et, en octobre, les terrassiers étaient en train de creuser les caves....

Politiques et pratiques de la science en cour de Rome au temps des Lumières. Le renouveau méconnu des pontificats pio-clémentins (1769-1799)

Souvent réduite à la figure de Benoît XIV, la politique de la cour de Rome en matière de science à l’époque des Lumières a connu d’importants développements dans la seconde moitié du siècle, au cours des pontificats de Clément XIV (1769-1774) et de Pie VI (1775-1799). La suppression de l’ordre des jésuites, imposée au Saint-Siège par les monarchies catholiques en 1773, engendra en effet une véritable recomposition de la politique pontificale en matière de science et de savoirs. Ce renouveau, ...

Le roi, l’armée et la science sous le règne de Carlos III

La deuxième moitié du xviiie siècle en Espagne, symbolisée par l’accession au trône de Carlos III en 1759, est marquée par un regain de l’esprit de modernité, le développement des techniques et de la recherche scientifique.
Deux faits majeurs illustrent cet esprit nouveau. La réalisation du cadastre de la Ensenada, chef d’œuvre de la statistique dans la tradition retrouvée des grandes enquêtes de Philippe II, permet d’avoir une vision démographique mais aussi économique voire économétrique de ...

Instruments et pratique scientifique : l’évolution des choix et des pratiques dans le cabinet de physique des enfants de France à Versailles d’après les inventaires des Menus Plaisirs (1758-1765)

Cette communication concerne l’enseignement scientifique des princes et la composition de cabinet d’instruments scientifiques. Le premier cabinet constitué à Versailles est celui des enfants de France établi sous le contrôle des Menus Plaisirs. À partir de 1758, il se compose d’instruments choisis parmi les 345 décrits dans le catalogue de l’abbé Nollet en 1738 dans son Programme ou Idée générale d’un cours de physique expérimentale. En 1762 sont déjà achetés plus de 180 objets scientifiques,...

Les voyages organisés par ordre du roi à Versailles

Cette conférence étudiera les voyages financés par l’État français aux xviie et xviiie siècles en vue d’une acquisition de nouvelles connaissances sur le monde en dehors de l’Europe. Cette période fut témoin d’un changement radical de l’exploration scientifique outre-mer. Pendant le règne du Roi-Soleil, et sous l’impulsion de Colbert, les voyageurs académiques partant de la France, ainsi que certains Français résidant dans les territoires d’outre-mer, recevaient des instructions pour mieux or...

Le bureau des colonies et le savoir scientifique : articulation entre sciences et actions dans la construction d’un projet atlantique (1763-1767)

En 1763, le duc de Choiseul décide d’une colonisation blanche et rapide de la Guyane française dans une entreprise qui mobilise les grands acteurs de la France des années Choiseul. Cette éclatante revanche a un but : faire en quatre ans de la Guyane française l’exact contrepoint de la domination britannique au nord.
Mais pour « former » cette colonie, le gouvernement constate son ignorance de cette France équinoxiale. La guerre ouvre un espace propice à l’accueil ou l’écoute de réflexions et d...

Les illusions perdues. Süssmilch, l’Académie de Berlin et Frédéric II : échec d’une politique de population

Le pasteur Süssmilch, après avoir publié en 1741 la première version de son ouvrage majeur, L’ordre divin dans les changements de l’espèce humaine, est agrégé à l’Académie des sciences de Prusse. L’ouvrage expose une application particulière d’une doctrine alors très en vogue : la théologie physique. En effet, selon Süssmilch, les phénomènes démographiques tels que la natalité, la nuptialité et la mortalité sont régis par la volonté divine et sa providence. À l’Académie, Süssmilch lit de nomb...

Versailles et Philadelphie : Benjamin Franklin et André Michaux

On ne peut véritablement parler de « politique scientifique », ni pour les colonies anglaises de l’Amérique, ni pour la nouvelle nation américaine indépendante de la fin du xviiie siècle. Néanmoins, pour la cour de Versailles et pour la politique scientifique française de l’époque – la plus développée du moment – cette région fut d’une grande importance.
Dans cette intervention, l’exemple bien connu de Benjamin Franklin ne sera que brièvement évoqué, en tant que scientifique et homme politique...

La science comme pratique d’intégration dans la société des princes. Les Grimaldi de Monaco et la curiosité savante (xviie–xviiie siècle)

Jusque-là seigneur de Monaco, Honoré II (1597-1662) prend, en 1612, le titre de prince. En 1641, il se place sous la protection du roi de France qui confirme, par le traité de Péronne, sa souveraineté. Parallèlement à son effort d’affirmation politique, il s’attache à intégrer la société européenne des princes en adoptant les pratiques culturelles de la distinction monarchique.
Souverains à Monaco et grands aristocrates en France, les Grimaldi constituent, au xviie siècle, des cabinets de curi...