SociologieS

Revue internationale des sociologues de langue française, généraliste et ouverte à la diversité théorique et méthodologique

An international journal of French speaking sociologists, opened to theoretical and methodological diversity

Revista internacional de los sociólogos de lengua francesa, revista generalista y abierta a la diversidad teórica y metodológica

Accéder au site
SociologieS

Revue de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), SociologieS publie des articles émanant de ses membres, d’auteurs en rapport avec des activités de l’AISLF, et plus généralement de sociologues du monde entier, principalement de langue française. Elle favorise le partage de la réflexion et l’ouverture à la diversité des courants théoriques et des perspectives méthodologiques, principalement à travers sa rubrique classique « Théories et recherches » et sa nouvelle rubrique « Grands résumés » ; elle a l’ambition de faire le point sur des questions qui traversent la sociologie francophone à travers son autre nouvelle rubrique, « Dossiers ». Ouverte aux jeunes chercheurs grâce à sa rubrique « Premiers textes », aux expériences originales dans sa rubrique « Expériences de recherche », elle a aussi l’ambition de dynamiser l’espace scientifique francophone grâce à la traduction en français ou à la reproduction de textes anciens ou oubliés (rubrique « Découvertes/redécouvertes ») ou en suscitant le débat sur des enjeux théoriques, méthodologiques ou institutionnels qui traversent la sociologie francophone (dans la rubrique « Débats »).
La revue est publiée avec le soutien de l'Académie suisse des sciences humaines et sociales et de l’InSHS du CNRS.

SociologieS is the journal of the International Association of French-speaking Sociologists (AISLF) and as such publishes articles by its members, by authors involved in AISLF activities and more generally by sociologists world-wide, mainly writing in French. It aims to promote shared reflexion and remain open to a diversity of theoretical positions and methodological perspectives, chiefly through its classic ‘Théories et recherches/Theory and research’ section and its more recent ‘Grands résumés/Essential abstracts’ section; it also focuses on keeping up with questions currently being addressed in French sociology through the section entitled ‘Dossiers/Files’. Young researchers are given a voice in the ‘Premiers textes/First texts’ section and state-of-the-art research in ‘Expériences de recherche/Research experiments’. Another of the journal’s goals is to bring a new dynamic to the Francophone academic field by translating into French or republishing old or forgotten texts (in ‘Découvertes/redécouvertes//Discoveries/rediscoveries’) or by generating debate and discussion about the theoretical, methodological and institutional challenges that face Francophone sociology (in Débats/Discussion).

The journal is published with the support of the Swiss Academy of Humanities and Social Sciences and the Institute of Humanities and Social Sciences (InSHS) of the French National Centre for Scientific Research (CNRS).

En savoir plus

Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Labels

Revue ayant obtenu le label DOAJ

Services

Politique d'accès

Open access Freemium

RSS

S'abonner

Contact

sociologies@revues.org

Informations bibliographiques

Voir la fiche de la revue sur d'autres sites

Via WorldCat

Directeur de la publication

Didier Vrancken

Rédacteur(s) en chef

Jean-Louis Genard

Responsable de l'édition électronique

Odile Saint-Raymond

Type de support

Électronique

Etat de la collection

2006-2015

Politique d'édition électronique

Publication en libre accès

Périodicité

Publication à flux continu

Année de création

2006

Date de mise en ligne

01 juillet 2007

ISSN format électronique

1992-2655

Langue de la publication

Français

Politique sur les frais de publication

Frais de publication

non

Frais de soumission

non

Politique d'évaluation

Procédure d'évaluation

évaluation en double aveugle

Délai entre soumission et publication

24 semaines

Coordonnées

Courriel

sociologies@revues.org

Adresse postale

SociologieS
Odile SAINT RAYMOND
Université de Toulouse Jean Jaurès
Maison de la recherche - Bureau RE 316
5 allées Antonio-Machado
31058 Toulouse Cedex 9
France

Ville de production

Toulouse

Actualités

Nouveaux articles

L’homme augmenté, la biomédecine et la nécessité de (re)penser la vie

L’avènement d’une médecine d’amélioration, orientée vers la finalité d’optimiser les performances humaines grâce aux technosciences, et le développement d’un imaginaire du « posthumain » porté par les militants du mouvement transhumaniste, questionnent plus que jamais les frontières entre l’humain, la société et le monde du vivant. Cet article vise à montrer que c’est l’objet et l’identité même de la sociologie qui sont directement concernés et interpellés par l’aspiration grandissante à amél...

L’étude scientifique du politique est-elle une science de l’observation des faits politiques ?

Peut-on rapporter les analyses sociologiques des objets politiques à une science de l’observation des faits politiques ? L’objectif de cet article est de discuter les biais cognitifs induits par les logiques explicatives issues des sciences de l’observation dans l’analyse du fait politique. Le naturalisme social intervient comme le symptôme d’un biais cognitif plus général qui prend sa source dans un réductionnisme ontologique. Tout en admettant un monisme épistémologique des sciences contemp...

La génération boomerang : devenir adulte autrement

L’objet de cet article est de comprendre un phénomène qui s’amplifie, le retour des jeunes chez leurs parents. Le modèle d’analyse sociologique de la jeunesse et du devenir adulte a consisté à s’interroger sur le moment du passage à l’âge adulte (emploi, logement indépendant, parentalité, vie de couple) ou sur le moment d’acquisition de l’autonomie et de l’indépendance. Il est nécessaire de prendre en compte le retour comme faisant partie du parcours. L’analyse du retour permet de saisir les ...

Des Men’s Studies aux Masculinity Studies : du patriarcat à la pluralité des masculinités

Parce qu’elles ont mis en évidence le biais androcentrique des sciences sociales au début des années 1970, les féministes académiques ont revendiqué d’étudier les hommes en tant que catégorie sociale de sexe, et non plus en tant que cas général du social. En conséquence, selon la théorie matérialiste, les pratiques sociales des hommes devraient toujours être analysées dans le cadre des rapports sociaux de sexe et du patriarcat. Par la suite, Raewyn Connell et d’autres spécialistes anglophones...

De la matérialisation de quelques concepts phénoménologiques

Cet article suggère une réflexion sur les rapports qu’entretiennent sociologie et philosophie. Il entend montrer qu’établir des ponts entre les deux disciplines a non seulement toujours été d’usage mais s’avère aujourd’hui urgent. En effet, faisant l’économie d’une considération sérieuse de la prise que lui offre la sociologie sur le monde, la philosophie risque d’échouer à penser les transformations politiques et économiques des sociétés contemporaines. À l’inverse, une certaine tendance pos...

À quoi nous sert le droit pour comprendre sociologiquement les incertitudes des sociétés contemporaines ? 

Pendant longtemps, la sociologie a méprisé ou oublié la place importante que les figures fondatrices de la discipline accordaient au droit. À partir d’un cadre analytique qualifié de modèle de légalité duale, où au droit comme « Raison » s’oppose un droit agi par le social, la tentative est faite de restaurer le droit comme analyseur des transformations de la régulation sociale et politique des sociétés contemporaines. La mise à l’épreuve de ce modèle aboutit finalement à une montée en généra...

Une sociologie avec les animaux : faut-il changer de sociologie pour étudier les relations humains/animaux ?

Le présent article se donne pour premier objectif de brosser un panorama des recherches francophones qui intègrent les animaux dans l’analyse sociologique. Il tente de déployer le spectre recouvert par une telle ambition et identifie pour cela différentes manières d’articuler « sociologie » et « animaux » (la sociologie des animaux, la sociologie par les animaux, la sociologie pour les animaux). Il défend – et c'est là le second objectif – l'intérêt et l'originalité d'une sociologie avec les ...

Les Science studies : de la marginalité thématique à la refondation de la discipline

Dans cet article, nous tentons de mettre en évidence ce qui, progressivement, constitue des points de convergence relativement partagés (l’analyse des controverses, l’attention portée au contenu, la prise en compte des connaissances, des inscriptions, des objets et des instruments dans l’action) qui influent partiellement sur les problématiques et approches d’autres domaines et courants de pensée en sociologie. Des déplacements significatifs ont été opérés qui sont potentiellement porteurs d’...

La « fabrique du cerveau » en tensions entre sciences sociales et neurosciences

Cet article esquisse la situation actuelle des relations entre les sciences sociales et les neurosciences, dans une perspective épistémologique, historique et critique. Il aborde dans un premier temps les conditions d’émergence, le succès et les effets contrastés de la cérébralisation du sujet dans les sciences humaines et sociales, partagées entre neuro-scepticisme et neuro-optimisme. Dans un second temps, les auteurs proposent de déplacer le point de vue de la question classique du détermin...

Le nouveau conflit des facultés : biopouvoir, sociologie et queer studies dans l’université néo-libérale française

À la différence des études genres et de la sociologie de l’homosexualité, les études queer n’ont pas trouvé leur place dans l’espace académique français. Cet article essaye d’analyser les raisons de cette mise à l’écart tant sur le plan épistémologique que disciplinaire. Mon hypothèse est qu’une certaine sociologie hégémonique joue un rôle négatif dans le développement de ces minority studies que sont des gender studies et des queer studies dédiées à la transformation et à la justice sociale ...